• L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec
  • L'art en blog
    Un blog de La Galerie et de la Médiathèque de Noisy-le-Sec

L’enfant trop gatté

L’enfant qui se moque de sa mère quand il tire sa langue.

L’enfant qui manque de gourmandise.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Pour l’exposition, Space my body, une pièce pour mon corps

Pour l’exposition, Space my body, une pièce pour mon corps

il y a un haut du corps avec des vêtements dechirés et des bouts de tissus cousus dessus

sur des manteaux avec des vêtements recousus dessus, il y a une couverture repliée sous forme de banc

il y a des poupées gonflables, mannequins avec des briques dessus

il y a aussi des langues de plusieurs couleurs, crées sous forme de savon

il y a aussi un collier bijoux  en charbon

il y a une grille  avec des chocolats Kinders

il y a des têtes en grille avec des langues hors de leurs bouches

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Kinders Surprise dans une barre de fer

Ces Kinders Surprise qui ne seront jamais ouverts garderont toujours leur cadeau mystère. Avec les lécheuses en arrière plan, on dirait qu’elles ont faim de Kinder, Mais hélas les Kinders sont maintenus dans une armature de fer, donc les lécheuses restent sur leur faim. Le fait que les sacs import-export se retrouvent dans l’arrière plan des Kinders marquent la différence entre le capitalisme et le communisme. L’ évocation de ces sacs qui servaient aux marchandises de luxe et étaient réservés aux étrangers (mais quand même accessibles aux Estoniens fortunés), contrairement aux Kinders disponibles pour tous les milieux.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Interprétation d’un globe terrestre

Cette image construite d’aluminium et d’acier nous montre une œuvre qui « tire la langue », une grossièreté ? Cela me fait penser aux logo des Rolling Stones.

Avec mon imagination personnelle cela me fait penser sur le dessus de l’œuvre a un globe terrestre, les morceaux d’aluminium me font penser aux différents continents de notre planète.

Le côté gauche de l’œuvre me fait penser a une figure d’hippocampe.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Vision Rouge

Anu Põder : Artiste estonienne (1947-2013) .

Une partie de ses œuvres a été exposée à la galerie de Noisy-le-Sec. La photographie retenue : les gants rouges, l’écran, les lécheureuses. La manière dont a été prise la photographie, nous pouvons imaginer un retour dans le passé. Un personnage matérialisé par les gants rouges surveille des personnes emprisonnés derrière des barreaux. Ces êtres semblent affamés et tentent à tout prix de survivre. La couleur rouge est très présente : symbole du communisme, du sang, de la souffrance.

Quel sera le devenir de cette œuvre ? Les Kinders vont-ils contenter les affamés en manque de gourmandise…

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Gants

La femme invisible était là cet après-midi du mardi.

Ses gants rouges nous faisaient l’insigne honneur d’être là avec nous.

Gants suspendus, dans une position d’attente comme s’ils observaient ou attendaient une réaction du visiteur.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Silhouette du passé

Je suis un peu en morceau,vous pouvez voir ma trame, ma construction et vous dire que l’on n’en fait plus comme moi. De la toile de jute, inconnu pour vous. Je vais tenir le plus possible mais…

En arrière plan les silhouettes découpées dans du linoleum, vous ne connaissez pas ce matériau. Et il ne durera pas dans le temps, il se craquelle…

Dans quelques temps, nous ne serons plus, mais je sais que dans votre mémoire nous y resterons longtemps et les photos nous fixeront à jamais, pour la postérité de l’œuvre de notre créatrice Anu Põder.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

L’ennui à la maison

Salut tout le monde. La Galerie, c’est bien. L’artiste qui a fait l’exposition habitait en Estonie. Il y avait des Kinders mais on ne peut pas les toucher. Ca ne se fait pas ! Il y avait aussi des gants rouges et des langues de savon.
Naim

Salut tout le monde. Bonjour, j’ai une langue de vache car les langues de vaches sont grandes. Anu Poder est morte en 2013.
Chahareddine

Si j’avais vécu dans un pays pareil, j’aurais déménagé direct. Parce qu’on aurait eu tous les mêmes choix.
Izem

Salut, aujourd’hui je vais parler de ce que j’ai aimé à La Galerie, l’artiste s’appelle Anu Poder. Quand elle s’ennuyait, elle fabriquait des sculptures avec ce qu’il y avait dans sa maison. Elle fabriquait des colliers de charbon et avec des perles. Elle fabriquait des langues de vaches, des tête avec des langues qui veulent manger des Kinders Surprise coincés dans des barres en métal.
Adan

Bonjour, j’ai visité l’exposition, j’ai adoré tout, surtout les langues de vache en savons. Si j’avais vécu en Estonie en 90, on aurait eu les mêmes vêtements.
Maïssa

La meilleure œuvre, c’est les langues de vaches et les morceaux de ruches encadrées mais le collier avec de gros morceaux de charbon, de fer et de perles est bien. Mon père a peur des alvéoles donc il a flippé !
Nino

Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Caméléon

Un caméléon multicolore
vient de passer devant moi
il a un cœur bleu
des pensées jaunes et vertes
une manière de parler qui me
rappelle la couleur ocre
une vision du monde noire
mais une façon de rire mauve
Je ne sais pas si j’ai vu tout
ça en vrai ou si j’ai pas
projeter (encore) des choses
sur lui, alors j’ai googlé
« caméléon-humain qui marche
ans la rue ».
Et je suis tombé sur « aucun
résultat ». Plus tard,
j’ai demandé à la lune
si mon imagination ne
prenait pas trop de place :
la lune n’a rien dit, elle
a intensifié sa lumière
encore, et encore, et encore,
et encore, et encore, et encore
mon visage était si illuminé
si brillant,
j’ai fermé les yeux
j’ai fermé les yeux longtemps
tout apparaissait
calme, calme, calme
clair, clair, clair
clair, clair, clair, clair
clair, clair, clair, clair…

Classé dans : Atelier, Caméléon Club

La danse du caméléon

Le caméléon a brûlé tous ses vaisseaux dans le club. Il a dansé, dansé, dansé. Au matin, exsangue, il sort de la boîte. Le jour se lève, il est seul dans la ville, seul sur la terre. Où sont passés les autres ? Il est le dernier caméléon sur Terre. Tous les autres ont pris une forme définitive qui les rassure. Lui, ne veut renoncer à rien. C’est le prix de la liberté.

Exposition Caméléon Club
Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Un extra terrestre explore l’univers

Un extra terrestre explore l’univers

De son vaisseau spatial ne voit que du noir

Découvre le chaos de toutes ces planètes

Chamboulement – Haut, bas, endroit, envers

Protège son espace

Perd contact avec sa base

Fantômes dérivant sans fin

Amère est la vérité

Une étoile de plus est née !

Exposition Caméléon Club
Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Le savoir c’est la paix…fais le savoir

Le vaisseau lointain… très lointain… s’approche de notre planète à toute allure, une allure quantique… une vitesse en ligne droite… inconnue par nos physiciens… par manque de moyen, de curiosités et de savoir … (certainement).. et là, le vaisseau méconnu s’arrête net devant notre planète bleue… par soif de curiosités (certainement). Le vaisseau extraterrestre entame une douce approche dans notre atmosphère… une approche très furtive… « Mais que nous veulent ces visiteurs ? » s’exclame le physicien en chef, paniqué, surpris et à la fois dubitatif… Le vaisseau étranger se dirige vers un désert lointain, lui aussi à l’échelle de l’humanité, perdu sur une terre très inhospitalière et très aride, entourée par des montagnes aux sommets enneigés et inaccessibles. Le vaisseau se pose tranquillement d’une façon très protocolaire avec délicatesse. Quelques secondes se passent et là, surprise ! Un caméléon vêtu d’une simple combinaison en sort… l’animal semble se diriger vers une rave party d’un pas très rapide… le caméléon semble être excité et souriant… Il croise quelques fêtards qui le mettent rapidement à l’aise et le prennent sous leurs ailes… ce petit groupe semble très soudé… comme une famille. Le physicien est sous le choc… il n’a jamais vu ça. Se remettra-t-il en question ? Cela est moins certain. Ce qui est certain c’est que ce caméléon repartira avec ses nouveaux amis dans de lointaines contrées, toujours avec ce sourire aux lèvres et cette fraternité improbable.

Nearly 70,000 people went to Burning Man in 2017. REUTERS/Jim Bourg

Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Les planètes du futur

Le caméléon : il inspire les changements des couleurs de chaque merveille de la Nature et il va sur quelque chose pour changer de couleur. Le caméléon part dans le vaisseau spatial avec les astronautes.

Le vaisseau spatial : il visite les autres planètes comme Mars et pourquoi pas dans le futur trouve la vie sur la planète. Il participe à l’expédition et pose le pied sur Mars avec plein d’amis et de famille.

Le club : de la vie du futur.

Dans le monde où on vit en ce moment : voir notre planète évoluer à grande vitesse. Où va-t-on dans ce monde ? Comment va-t-il évoluer ce monde ? J’aimerai savoir s’il n’y aura plus de planète un jour.

Exposition Caméléon Club
Classé dans : Atelier

Marchand de sable

Épuisée comme tous les soirs après une journée de labeur, j’essaie de reposer ma tête sur le dossier du fauteuil de métal qui m’emmène à toute vitesse chez moi.

Les yeux mi-clos, je vois par la fenêtre les lumières de la ville qui défilent comme des drapeaux scintillants de feu.

Une drôle d’impression d’être entre deux mondes. Je quitte ce club de laborieux et comme un caméléon je deviens invisible et me laisse transporter dans une torpeur chaude et rassurante.

Exposition Caméléon Club Exposition Caméléon Club

 

Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Vers un ailleurs

Nous sommes tous assis. C’est l’heure de se reposer. Certains sont en train de boire un café, une infusion ou autre chose. Nous sentons un changement. Il est très discret. J’ai oublié de préciser que nous sommes dans une navette. Le hublot, qui nous permet de voir un ciel ou ce qui semble l’être, a changé de couleur. Il y a toujours des étoiles ou peut-être des galaxies lointaines. Est-ce réel ou allons-nous vers la quatrième dimension ? Peut-on savoir ?

Exposition Caméléon Club
Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Un peu parti un peu naze

Dans le club, les commandes fusent : cinq cafés, deux thés, un jambon-beurre pour la 3 !!! Les deux caméléons de service, Riri et Fifi, s’exécutent pendant que Loulou veille au grain (de sable) !! Les klingons s’interrogent, leur vaisseau stationne en double file depuis deux heures (Zut la PM), leur contact tarde, un certain Mulder. Soudain, la musique éclate : « GHOSTBUSTERS !!! ». Un violent éclair surgit de la pyramide. Arnold et Willy sont là, comment font-ils ça ???!!!!!!! Les klingons se rongent les griffes. Le Capitaine Kirk et Spock planqués derrière la porte observent la scène.

Exposition Caméléon Club
Classé dans : Atelier, Caméléon Club

Paroles, paroles, paroles

Une souris verte qui courait dans l’herbe sur ma route je l’attrape et
je sens le mouv  oh oui
dur comme de la pierre je suis vraiment dur dur comme de la pierre
l’eau est vraiment importante pour la terre, Godzilla va vraiment détruire la terre
Adan

Sur ma route il y a eu du moove oui,
De l’aventure du mouv oui, une vie route
Casse la démarche
Comme Samuel Samuel Umtiti
Accélération, virgule, petit pont frappe Kylian Mbappé
Amin

Cho – cho – cho – chocolat
Ah mes copines, Ah-ah-ah mes copines
Il m’a dit t’es où, j’veux rejoindre Taylor
toi moi on la la
donne moi ta main. je l’attends
Maïssa

Je marche seul
Tout est faux même à la radio et dans les journaux
Il y a mes pas qui résonnent
Ils sont dingos
sans témoin sans personne
Izem

Un éléphant qui se balançait
et c’est magique ine diai ale ale ale
Ca y est, ça y est, c’est le jour J
que sa démarche comme Samuel Samuel Umtiti
Accélération, virgule, petit pont, frappe
Yacine

Vienes cemando la brisa
Akim le fils du forgeron est venu me chercher
Il mélange au fond de sa tasse du miel
Il fait si froid dehors le ressentez-vous?
Dans les allées du parc Maurice Thorez
Celui-là voudra des bombes,
Celui-là comptera les jours
en alignant des bâtons comme les barreaux d’une prison
ils viennent du bout du monde
apportant avec eux des idées vagabondes de reflet de ciel bleu, de mirage
I can’t believe the news today
imagine all the people living for today ah ah aaah
tout le monde veut devenir un cat
un jour mon prince viendra
l’histoire éternelle la Belle et la Bête
Nourhan

Classé dans : Atelier, Caméléon Club, Visite

Yellow

La couleur jaune.

Jaune comme le soleil.

Jaune comme le jaune d’œuf.

Le jaune et le noir.

Le  jour et la nuit.

La lumière vue de derrière la porte.

La chaleur en apesanteur.

Le rêve dans la lumière.

La nuit après le jour.

Le jour et la nuit.

Exposition
Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

Le style romain

Cette photo m’inspire l’art romain. J’aime le style de cet art Italien, du style de Rome, des fresques qui sont sur les murs et les plafonds des palais comme dans les églises romaines. J’aime ce style d’Italie.

Exposition
Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

Incantation

Rayonnement , cuivre, eau.

Ta peau contre sa peau , bois, feutre.

J’ai changé  de toutes les manières.

Bois, miroirs, citron.

Les bruits qui courent dans le sous sols.

Les arts plastiques

Métal, verres, peinture.

éveiller quelqu’un,  Miroir, peinture.

Exposition
Classé dans : Atelier, Le Pouvoir du dedans, Visite

Formule magique pour visite réussie

Exposition

Depuis mes débuts à La Galerie, j’espère trouver la formule magique pour les plier, les réussir, les enchanter mes visites de l’exposition.

J’ai essayer plusieurs méthodes. En premier lieu la facilité! Dans l’exposition Le Pouvoir du dedans, l’artiste Euridice Zaituna Kala nous a laissé en cadeau dans un petit cadre rose bonbon cette formule : « Talita Kumi ». Ces quelques mots répétés plusieurs fois sont censés permettre une meilleure  concentration.

Ensuite il y a une méthode plus ambitieuse. Laisser infuser les visiteurs. L’artiste Tiphaine Calmettes nous a concocté une série d’infusions pour guérir de pas mal de maux. Efficace mais chaud!

Il y a des méthodes plus fortes, de véritables doses de cheval comme l’hypnose. Toujours Euridice Zaituna Kala qui nous propose un oignon auréolé de formes géométriques alors qu’une voix nous souffle en anglais le respect et d’autres mots dont je ne me souviens plus. Parfait pour les siestes.

La sauge de Tiphaine Calmettes, odorante avec son épaisse fumée. Une vraie ennemi pour les alarmes incendie, une vraie amie pour l’esprit.

Dans une visite un mardi, tous les cartels se sont mélangés, découpés, hachés, ré-assemblés en incantations pour l’exposition et pour nous peut-être aussi.

 

 

 

 

 

Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

Insight

Lors de cette expo intitulée « Le Pouvoir du dedans« , nous avons été guidé par l’artiste Tiphaine Calmettes au travers ses cinq créations. Basé sur les quatre éléments. J’ai vraiment apprécié ses approches. Parmi les créations les plus intéressantes à mon avis, il y a « Les bruits qui courent » basé sur la VMC du bâtiment qui souffle une certaine forme de « vie » dans  le playground tapissé de laine.

L’autre œuvre « I have changed in every way of it«  de Eurdice Zaituna Kala, sur le vaudou Haïtien m’a particulièrement marqué par son réalisme du sujet. La présence de citron verts, bouteille et verre vide tout en jouant sur les miroirs est fort intéressant.

Exposition Exposition
Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

Planète

Sur la planète bleue, nous sommes arrivés à La Galerie. Notre soucoupe est difficile à garer sur ses cazes, mais nous y zommes .

Nous pénétrons dans ce qui nous semble zêtre une zexposition (chez nous le zézaiement est de rigueur !!!!).

Et là, zurprise ! Nous reconnaissons un bruit. Zut ! Il nous pique la zoucoupe !!!!

The artist explain : « Not afraid !!! It’s a simply bzzzzzz……. »

Après le son, l’odeur, une odeur très commune chezzz nous !!! La zintula plante aromatique utiliser chez Troisgros notre chef étoilé…

Soudain zizanie mon copilote attire mon attenzion sur cette photo la planète JONASZ .

Un peu naze on sort enfin de la boite de JAZZ…………

Exposition

 

Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

vibrations et douceur

Lors de la visite de l’exposition, l’artiste nous a proposé de nous asseoir sur l’installation en feutre :

Premier ressenti, la douceur du feutre sous les pieds (j’étais en chaussettes), et l’harmonie ressentie au milieu de ces formes géométriques qu’on peut aussi retrouver dans la nature.

Deuxième ressenti : l’apaisement induit . Je me sentais bien sur cette installation.

Enfin, les vibrations: j’avais la sensation d’être installée à côté d’un chat qui ronronne !

Les propos de l’artiste m’ont beaucoup apporté.

Exposition

Florence

Classé dans : Le Pouvoir du dedans, Visite

Le pouvoir en commun

Kyra & Nino
A l’ intérieur de nous, on a un pouvoir, c’est la télépathie. Fort en création, pour dormir, pour lire, pour construire, pour lire l’heure, pour dessiner, pour manger des céréales, pour manger des bonbons, pour faire de la musique.

Coleen & Adan
A l’intérieur, on a les pouvoirs de lire, manger de la Pizza, regarder la télé, aller à piscine, sortir avec ses amis, dormir, prendre notre douche, écouter de la musique et aller au cinéma. Donc, on a beaucoup de pouvoirs en communs.

Yarra & Amin
A l’intérieur de mon cœur il y a un immense pouvoir microscopique qui génère notre oxygène habituel. A l’intérieur de notre main on adore cuisiner un gâteau à la fraise qui nous fait du bien

Jade & Izem
A l’intérieur, on est invisible et on a le pouvoir du feu – le pouvoir de remonter dans le temps et de trafiquer les ordinateur- le pouvoir de lire dans les pensées.

Naim
A l’intérieur de moi j’ai un pouvoir qui est la créativité, la puissance, l’électricité, dormir, me déplacer, jouer sur ma console, écrire sur les ordinateurs et jouer sur les portables…

Merci à Omar pour son aide précieuse

Classé dans : Le Pouvoir du dedans

Une journée à La Galerie

Exposition

On a commencé l’exposition autour d’une table présentant différents ustensiles pour faire du café comme par exemple une cafetière à piston et une cafetière Chemex, c’était très convivial. Puis on a fait un tour dans La Galerie, on a pu voir les différentes œuvres, c’était très intéressant, ensuite on a fait l’atelier. Durant l’atelier, on devait créer un objet design qui pouvait se trouver dans La Galerie, il fallait d’abord faire un croquis de l’objet puis le mettre à l’échelle et enfin le créer en 3 dimensions. C’était un exercice difficile mais très plaisant à faire.

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

Partage et Création

Bonjour, approchez-vous pour prendre un café!

Partage autour de cette desserte originale décorée d’un tableau de l’arrière grand-père de l’un des artistes.

Goûtez cet arôme venu d’au delà des Océans.

Exposition

Et si vous deveniez Designer :c’est tout un travail !

En premier l’Idée, puis la mise à plat, sur papier millimétré pour la côte, le choix des matières, les couleurs pour la transmission à l’artisan.

Nous avons essayé dans l’atelier et ce n’est pas facile. Notre expérience pour mettre notre projet en 3D n’a pas été très concluante mais distrayante.

 

 

 

Classé dans : Atelier, Mains, Sorts et Papiers, Visite

Le bureau et les escaliers

J’ai visité l’exposition, puis l’atelier. J’ai choisi l’atelier.

Alors, il y avait des crayons de papier, des crayons de couleur et des ciseaux.

Ils nous ont donné une feuille de papier et une feuille de papier millimétré. Ensuite une feuille de couleur.

Il fallait dessiner des objets.

Moi  j’ai dessiné des bureaux. Avec des escaliers et un bureau avec une chaise et une lampe.

Et  je les ai mis en volume. Puis  j’ai découpé.

Exposition

 

Classé dans : Atelier, Mains, Sorts et Papiers, Visite

Mains sorts et papiers

Il y avait des gens qui s’embrassaient nus dans le café du Guatemala et nous avons bu du café sans sucre  il y avait  aussi des bois peints, du  métal, du feutre. Il y avait des lampes baladeuses, j ai dessiné une lampe baladeuse en verre debout et couché.

Exposition

 

 

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

CAFE

Ce qui m’a bien plus c ‘est le café.

J’ai bien aimé l’origine du café, sa saveur et la façon dont ça a été fait, le dosage les cafetières adaptées pour etc…

Pour le reste je ne suis pas une fine connaisseuse, je n’ai pas de souvenir précis, j’ai juste apprécié la visite.

Exposition

 

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

Puzzle d’Ana Mazzei

Dans l’exposition “Mains, Sorts et Papiers” se trouve une table en bois clair avec un puzzle de maison. Très interactif et ludique, ce puzzle en bois peint, feutre et linoleum permet de construire une maison à son goût tout en déplaçant les différentes formes multicolores.

Exposition

 

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

Petits papiers par les mains

Exposition

Présentation d’un petit mobilier serveur de café torréfié.

Dégustation d’une petite dose de café en provenance du Guatemala.

Visite guidée de l ‘exposition présentée par divers artistes Sébastien Rémy et Cyril Verde.

L B Haussmann nous présente  plusieurs  petits luminaires avec un jeu de diode très intéressant.

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

Pierre, feuilles, Ciseaux

Voici ici une exposition intéressante qui allie la création artistique avec les artistes et le public.

Cette année encore, La Galerie repart sur un nouveau thème.

De ses salles d’exposition vidées et peu éclairées va renaître tout au long de l’année, comme les expositions « Tes mains dans mes chaussures », « Les limbes », « La langue dans ma bouche » etc…. un partage collaboratif amenant jeux, dessins et volumes aux endroits que les artistes auront préparés au préalable, invitant le public à suivre le chemin de l’inventivité avec toujours un soin et entretien des œuvres suivis par le personnel de La Galerie.

Exposition

Une œuvre premièrement exposée invitant le public au premier partage à travers une dégustation de café, sa fabrication, sa préparation multiple et son histoire, son meuble créatif recouvert d’œuvres d’art ( peintures, objets) représentant les artistes et leurs intentions à les découvrir.

Ainsi donc, d’autres artistes rejoignent le cercle de la découverte collective.

A suivre…

 

 

Classé dans : Mains, Sorts et Papiers, Visite

Objets du quotidien

Je n’ai pas aimé  l’exposition car j’ai vu beaucoup de membres coupés, de la nicotine en bidon pour pouvoir la respirer. Sur une table un truc marron peut être des excréments car il était question d’intestin.

Dans une autre pièce de grandes brosses on aurait dit pour nettoyer les bouteilles mais d’un format énorme.  Sur un socle était posée une tête sans yeux.

Exposition La langue de ma bouche

Après nous sommes allés en atelier et l’on nous a demandé de faire un exercice, voici le mien :

Je suis un petit meuble

J’aime bien les petits objets, bibelots que l’on pose.

J’aime moins quand on oublie de faire la poussière.

Je ne sais pas parler.

Mais je sais m’exprimer physiquement en éternuant et toute la poussière vole.

Je ne souhaite pas que l’on change quoique ce soit à ma co-location seulement que l’on fasse la poussière un peu plus souvent.

Après avoir vu une exposition où il était question de trucs, objets du quotidien qui ne sentaient pas très bon et pas vraiment agréable à voir, c’est peut-être pour cette raison que j’ai choisi de parler de choses plus jolies et qui ne dégagent pas de mauvaises odeurs.

Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche, Visite

L’autre le nez

Je suis un nez,  j’aime les bonnes odeurs,  j’aime pas les mauvaises odeurs, je sais me moucher, je sais respirer,  je ne sais pas faire ce que les  autres membres font, on me lave pour bien respirer, je ne souhaite rien changer à ma cohabitation, je suis bien là où je suis.

Exposition La langue de ma bouche

Pour « La langue de ma bouche » Hedwig Houben est courageuse avec son casque sur la tête pour faire des perles des pâtes à modeler. Hedwig Houben « La Noble Dame et le Glaïeul » (2017):  le couple de vieux nettoie les plaques à modeler sur lesquelles on marche et on étend les balais.

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche
Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche, Visite

La pensée par l’expo

J’ai apprécié particulièrement les œuvres de l’artiste hollandaise Hedwig Houben et Jean-Charles de Quillacq :

« Les mégots », 2017

« La noble dame et le glaïeul », 2017

« Borborygmes » 2017- 2018 (boudin noir, la grosse tranche de jambon et le réglisse). Ma langue me fait de l’effet en voyant l’œuvre au naturel et en la comparant à la vision photo. On n’a pas la même pensée ou réaction au niveau du commentaire.

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche

(Boudin noir, jambe léchée) par contre je n ‘ai pas vu le mari de l’artiste alors qu’on a vu les parents et le petit-fils…

Exposition La langue de ma bouche
Classé dans : La langue de ma bouche, Visite

Le bureau

J’ai choisi le bureau.

J’apprécie de mettre dans le bureau des dossiers.

J’aime moins le désordre.

Exposition La langue de ma bouche

Je sais faire dans le bureau des dossiers et des classements.

Je ne sais pas faire de l’ordinateur dans le bureau.

Je souhaite changer quelque chose à ma cohabitation.

Je souhaite changer à déplacer le bureau d’endroit.

Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche

Le jour se lève

Je suis un estomac

J’aime le soleil

J’aime moins la pluie

Je sais faire du vélo

Je ne sais pas jouer au bowling

Je respire de l’air.

Je veux une mobylette.

Exposition La langue de ma bouche
Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche

Hedwig Houben et Jean-Charles de Quillacq

Voici deux artistes qui ont fait parti de l’exposition « La langue de ma bouche » à La Galerie, centre d’ art contemporain de Noisy-le-Sec, qui ont eu un intérêt  pour moi lors de la visite que j’ ai pu voir.

Je vous parlerai de leur point commun dans leurs arts mis en commun ici qui m’ a plu particulièrement.

Leurs performances devant des publics pour faire ressentir aux gens des interrogations sur le soi- même, l’ être intérieur de l’ humain, ses sens développés par démonstration manuelle artistiques et orales.

Exemple d’une œuvre « Borborygmus »  d’Hedwig Houben

Exposition La langue de ma bouche

L’artiste par sa création  recherche verbalement et tactilement avec de la pâte à modeler à faire comprendre les sensations de l’intérieur de son corps, et d’y mettre des mots.

Autre œuvre de Jean- Charles de Quillacq « Mégots »

Exposition La langue de ma bouche

Il fait la démonstration par sa performance de montrer une forme de dépendance en modelant une baguette de pain ou en demandant à d’autres personnes d’ entretenir une pièce d’art avec de la nicotine pendant plusieurs jours.

Pour moi effectivement ces deux personnes se retrouvent dans leurs  idées artistiques de recherches sensorielles humaines. La découverte corporelle de l’être. Et faire parler leur publique, libérer la parole.

Classé dans : La langue de ma bouche, Visite

Dans l’ombre du corps

Un visuel viscéral dans l’antre de ma sphère péristaltique, du tord boyaux spasmodique criant famine… Angoisse malaxée dans une matière malléable à l’infini.

Dans l’obscurité du corps humain certains bruits trouvent leurs chemins et suivent leurs parcours.

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche

Un unijambiste addicte à la nicotine qui sniffe de l’encre de stylos bic et fume une cigarette en charbon sans fin…

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche

 

Classé dans : La langue de ma bouche, Visite

Le sport

Exposition La langue de ma bouche

Je suis le bras droit

J’apprécie particulièrement… La gym

J’aime moins… Le rugby

Je sais faire… De la gym

Je ne sais pas faire… Du rugby

On prend soin de moi de manières différentes… Lorsque je marche

Je souhaite changer quelque chose à ma cohabitation… Choisir mes jambes plutôt que mon bras droit

Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche

Voyage au centre de…

« La langue de ma bouche » exposition autour du corps, intérieur ou extérieur et surtout du ressenti, de la perception propre.

Table avec de grosses perles ? Et non c’est la peau avec ses différentes épaisseurs avec dessus l’intestin ; le tout en pâte à modeler.

Exposition La langue de ma bouche

Moulage de la jambe de l’artiste en plusieurs exemplaires avec l’un, une chaussure, l’autre, une chaussette mais un pied déformé,

Exposition La langue de ma bouche

et deux en couleur métallisée avec l’encre de stylo Bic : quelle patience !

Exposition La langue de ma bouche

Des artistes différents pour une même approche et sensibilité.

Classé dans : La langue de ma bouche, Visite

Action ! Tout un programme… (CM1-CM2)

Le jeu en plein écran

Classé dans : Atelier, Une maison de pierre...

La douleur des mains bleues

Ines

Coucou je suis la main, c’est les yeux et c’est les cheveux. Moi C’est les yeux, j’ai vu un truc bizarre, c’est les mains qui ont fait ce truc. ET C’ EST PAS MA FAUTE SI NON SI NON !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Calme toi, C’EST TOI QUI A COMMENCÉ mais… Y A PAS DE MAIS QUI TIENNE ET ARRÊTER DE VOUS CHAMAILLER ! D’accord les cheveux !?

Fanny

Je suis la main et les yeux m’aident beaucoup à être rassuré sur la possible chose que je touche. Sans les yeux, je suis inquiète, mon souffle va plus vite. Quand je malaxe la pâte à modeler cela me gêne, j’ai envie de lâcher la pâte, j’ai mal à la tête, j’ai l’impression depuis que j’ai malaxé cette pâte que je n’ai plus rien à dire. Je suis les yeux et les mains mentent, je peux vivre sans les mains toujours à essayer d’attirer mon attention. Je suis le cerveau et je contrôle tous les organes. Je sais que les yeux ne sont pas indifférents aux mains, moi, je décide de tout écrabouiller. Au fond, sans moi, les organes n’auront pas de sens, tous les ordres viennent de moi. Je suis le roi du corps.

Aissata

Bonjour, je suis Main et je suis avec Yeux. Yeux regarde pour moi et moi je touche et malaxe les choses. A force de malaxer j’ai mal, mes doigts sont chauds, c’est dur de malaxer. Yeux regarde et comprend pour moi. Je malaxe très fort, elle se transforme en petit cailloux ou en objet quelconque la couleur elle est bleue. Yeux ne sait pas ce qu’il a touché et Main ne sait pas ce qu’elle a vu. Mais Yeux peut, à peu près comprendre ce que Main touche et Yeux comprend aussi un peu ce que Main voit. Malaxer et toucher sont à peu près pareil. Regarder et voir aussi, c’est grâce à mes yeux que je vois. En comprenant, Yeux aide Main et en touchant, Main comprend ce que Yeux comprend aussi.

Lynn

Je suis la vue et avec l’aide de l’odorat et de ma main nous essayons de percevoir une forme humaine ou autre à cette pâte à modeler de couleur bleue. Elle est dure, elle est très dure à malaxer et sa couleur bleue se tâche sur ma peau. Je trouve que plus on la malaxe plus la pâte était mole, plus la pâte avait une odeur, comme si elle transpirait parce que la main lui faisait faire des efforts. Plus je la malaxais, plus ma main chauffait, ça fait mal aux mains. Je vois un élastique pour les cheveux qu’on aurait plié, main trouve que cela ressemble à une sorte de montagne ou de colline et mon odorat trouve que ça ne ressemble à rien…

Sailayan

Aujourd’hui, le jour de l’exposition est arrivé. Le sujet de l’expo est une sculpture réalisée par des personnes lors d’une séance. Main perspicace, comme d’habitude, analyse et teste l’objet. Il émet l’hypothèse suivante : cette matière est de la pâte à modeler et a été faite de manière brutale. Yeux confirme l’hypothèse de Main, et lui en émet plusieurs : l’œuvre est un os brisé, un manège de grand huit ou un hippopotame… Cela représente bien Yeux, toujours hésitant et pas sûr de lui. Mais Cerveau arrive à sa manière, en insistant sur le fait qu’il est « leur leader ». Il leur explique que Main a raison et que les Hypothèses de Yeux sont toutes vraies et fausses car c’est lui qui décide si c’est vrai ou faux. Donc, à la fin, le mystère sur la nature de l’œuvre est toujours préservé.

DeniZ

Je suis la main et moi les yeux. La main a ressentie une forte douleur. J’ai été stressé par mes oreilles. L’oreille dit : je ne vois pas et je ne peux pas toucher. L’ouïe dit : je vois mais je ne peux pas toucher. La main dit : je ne vois pas l’œuvre. Je dis que la forme est un P dit la main. Je dis que c’est un escargot dit l’oreille.

Maelys

Coucou mon ami, c’est moi la main et toi, tu es les yeux qui me permettent de voir de belles choses mais aussi des horreurs. Tandis que moi, la main, je peux avoir le toucher de matière, de nourriture. Aujourd’hui j’ai pu toucher de la pâte à modeler sans même regarder. C’était très bizarre, c’est comme si on ne pouvait pas savoir ce que l’on fait. Ça m’a fait mal, ça me brûlait et je crois que sans toi, la vue, j’aurais très souvent peur et sans le toucher, je n’aurais peut-être pas de sensation. Quand je touchais la pâte, j’avais l’impression que la pâte était longue et quand je l’ai vu après, j’ai vu un tout petit morceau.

Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche

Mes mains et mes yeux autour de la chose bleue

Elicia

Mes mains et mes yeux ont ressenti une émotion différente. Mes yeux ont ressenti du repos, de la stratégie, de la confiance en soi mais mes mains ont ressenti une pâte molle et une sensation qui dé-stresse ma sculpture et une étoile de mer. J’ai adoré l’activité.

Adam

Mes yeux ont regardé une image et mes mains ont fabriqué une sculpture de serpent sans m’en apercevoir !

Illyass

Moi, j’ai fait une sculpture et j’ai regardé des images. Mon oeil a vu un texte et j’ai aperçu longtemps une forme qui sert à réfléchir. Cette forme, ça n’existe pas !

Yassine

Moi, mes mains ont fait une forme. Je ne savais pas que ça allait faire cette forme. Et aussi, j’ai fait une forme de bouchon.

Naré

J’ai trouvé ça dur, c’est venu comme ça.

Amin

Moi, mes mains ont ressenti quelque chose que mes yeux n’ont pas ressenti. Mes mains ont été dérangées parce que la pâte s’échappait de mes mains. Mes yeux ont découvert un long serpent bleu furieux mais ça peut être aussi une barbe.

Jade

Moi, mes mains ont ressenti que la pâte à modeler était dure et j’ai trouvé que c’était trop long. Et, j’ai fait un œuf.

Bintou

La pâte à modeler s’écrase sous les doigts, j’ai aimé, c’était un peu dur, j’étais contente. J’ai fait un serpent avec mes mains pourtant mes yeux regardaient un film…

Classé dans : Atelier, La langue de ma bouche

Mi casa es tu casa

Bonjour et Bienvenue dans ma « Maison de pierre dans une métropole utilisant tout type d’éclairage habitée par ceux qui invitent les autres ». Entrez et promenez vous dans cet espace ! Faites comme chez vous ! Hospitalité, c’est justement le thème de l’exposition.

Ils invitent des artistes qui en invitent d’autres comme Jagna Ciuchta pour faire UN, une grande scène où tout le monde trouve sa place.

Exposition Une maison de pierre...

Et jusqu’où  peut aller cette Hospitalité ? Joshua Schwebel ira demander les clefs d’appartement pour un après-midi et faire… Quoi au juste ? Qui va oser ? Deux personnes dirons Oui et il a essayé la garde de robe de l’un et fait du boudin Créole dans la cuisine de l’autre.

Exposition Une maison de pierre...

Des élèves sont conviés à faire souffler dans un ballon. Les passants, en pensant à ce qui n’est pas de l’Art. Nous retrouvons ces ballons qui commencent à se dégonfler dans une des Salles.

Exposition Une maison de pierre...

Atelier découverte de la Musique expérimentale en écoute profonde. Déstabilisant et intéressant à la fois.

Alors venez, vous y êtes cordialement invités !

Classé dans : Une maison de pierre..., Visite

Détente et petits gâteaux

En entrant dans La Galerie nous voyons des objets dans plusieurs endroits comme si nous étions dans un lieu plutôt personnel un appartement. C’est pour cette raison que l’expo s’intitule « une maison de pierre dans une métropole… »

Ce qui me permet de choisir  cette photo car elle me donne la sensation d’une hospitalité, il manquait quand même un canapé avec  des coussins et des tasses à thé avec des petits gâteaux.

Exposition Une maison de pierre...

 

Classé dans : Une maison de pierre..., Visite

Ecouter

Nous sommes tous réunis dans cette pièce où  pendant 20 minutes nous expérimentons l’écoute d’un morceau expérimental. La sensation est étrange pour moi, en effet, je trouve le morceau trop aiguë comme si un diapason résonnait de façon continue dans mon oreille.

Le deuxième morceau   nous transporte pendant 10 minutes dans une autre dimension que j’ai qualifié de Twilight Zone. La batterie assène des coups et vient briser le mur qui nous sépare de ce monde. Des voix semblent dialoguer entre elles.

Classé dans : Atelier, Une maison de pierre...

Dans mon quartier bruyant

Dans mon quartier bruyant

elle rencontre un homme dont elle était terriblement amoureuse

avec le président.

 

Dans la cuisine qui sent le thé

il regarde la télé

avec la solitude son seul ami

 

Dans cette gigantesque médiathèque

il mange des pommes

avec mon chien et mon copain imaginaire

 

Dans la médiathèque

il va dans ma salle de bain

avec insistance

 

Dans une bulle de bonheur enfermé dans un cocon d’amour

on joue au foot

avec son frère

 

Chez Lidl

il se baigne en maillot de bain

avec joie et frénésie

 

Dans ma chambre noire

il va dans ma chambre

avec mon meilleur copain

 

Dans mon placard parfumé au poivre noir

je l’invite à boire à l’apéro

avec Emmanuel Macron

 

Dans le paradis ensoleillé

les pigeons font leur nid d’hiver

avec plein d’amour.

 

Dans le club de foot

elle cherche inlassablement

avec mon prof de maths

 

Ma chambre en bazar

j’essaye de voir

avec son copain.

 

Dans un lycée sombre plein de mousse

j’imagine la fin du monde

avec moi

 

Dans le salon à l’endroit ou je joue à la Play

Elle rencontre la petite souris

avec des idée joyeuses

 

Dans le salon avec le canapé rouge

il ne doit pas toucher à mes livres

avec précision

Classé dans : Atelier, Une maison de pierre..., Visite

Une tête lumineuse s’amuse dans une chambre imaginaire dans une maison de glace

L’exposition s’appelle : Une maison de pierre dans une métropole utilisant tout type d’éclairage habitée par ceux qui invitent les autres. Elle parle du curateur qui invite un autre curateur qui invite un autre curateur. Ce que je n’ai pas aimé c’est quand on s’est allongé et quand il y a eût de la musique stressante car la musique  était bruyante et résonnait. Je savais pas qu’il y avait des ordinateurs qui  générait des poèmes sans qu’on leur en donne l’ordre. Le boudin puait tellement que je voulais m’en aller. A côté du boudin il y avait des mails accrochés sur le mur qui parlaient des vêtements. Le singe en argile ne ressemblait pas à un vrai singe.
Abdelkarim

La musique était bizarre. J’ai aimé la statue du singe , il ressemblait à un octogénaire. Les ballons me faisaient penser à des massues. La machine à faire le poème me faisait penser à l’ infini.
Youssef

J’ai vu un gros écran noir, des statues en forme de singe. On s’est allongé sur des matelas au sol. J ‘ai vu des ballons en forme de glace. J’ai vu du jambon fait avec du sang et de la viande et  j’ai vu des photocopies qui étaient des phrases identiques. C’était beau mais le  noir c’était moche. Les singes étaient en argile. L’image du tableau était en vase.
Il y avait de la musique dans le noir avec des instruments de musique. Je n’ai pas aimé la musique qui était trop bruyante. Il y avait de la batterie et une dame qui chantait.
Adan

J’ai aimé la chambre du bas. Il y avait de la musique et des sons. Il faisait noir et on s’est allongé sur des tapis et des petits coussins. J’ai fermé les yeux et j’étais dans un autre monde dans ma tête.
On a vu  des ballons et les photos des élèves de  primaire  avec Céline.  J’ai vu une fleur rose  dans un cadre.
Fatima

Tout d’abord on a visité à la galerie l’exposition « Une maison de pierre … « . On a vu des photos et des boudins et il y avait plein de miettes et un boudin coupé. On a vu une machine qui a écrit bien en anglais et il y avait plein de choses accrochées au mur. C’était des poèmes ou de la poésie. Il y avait dans une salle plein de ballons. Il y avait les photos des gens qui ont soufflé dans les ballons et quand un ballon explose ou se dégonfle toutes les pensées partent dans les autres planètes.  Le plus beau moment a été  la musique. Il a fait noir et on était allongé au sol. A la fin on a discuté.
Farah
Classé dans : Une maison de pierre..., Visite
Photos au hasard
Atelier autour de l'exposition Bonjour tristesse, désir, ennui, appétit, plaisir Atelier autour de l'exposition Atelier autour de l'exposition Exposition Une maison de pierre... Bonjour tristesse, désir, ennui, appétit, plaisir
Calendrier
juillet 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
__________