Archives d’un auteur

Suspendu

Jamais art sans cosmos

Étoile entre-deux et doute

Et pourquoi la frontière vole ?

Le voyage est comme des arts flous

L’incertitude pense comme le vent

La plage est comme des nuages étrangers

L’incertitude touche comme le voyage

Jamais évasion sans question

Flotte comme un entre-deux bleu

L’art est comme des questions perdues

Inconscient est inconnu

Les limbes sont surprenantes

Art est bizarre

Atelier d’écriture autour de l’exposition Only the Lonely/Seuls les Solitaires

A l’occasion de la future résidence d’écriture de Barbara Sirieix à La Galerie de Noisy-le-Sec, nous avons réalisé un atelier d’écriture autour de l’exposition Only the Lonely/Seuls les Solitaires. Elina Suoyrjö, la commissaire, a invité Barbara a écrire un texte de fiction sur l’exposition, et a donc proposé un dispositif similaire pour l’atelier : inventer des personnages à partir des oeuvres et les faire dialoguer. L’idée directrice de l’exposition Only the Lonely est d’aller à la rencontre des œuvres de six artistes, des œuvres qui sont autant de personnages qui nous observent autant que nous les observons. Souvent drôles, amusantes ou poétiques, les œuvres-personnages peuvent aussi être maladroites ou mal à l’aise, cherchant à trouver leur place dans la relation au spectateur.

Atelier L’art en blog « Dérivons ensemble » / parole aux enfants

Quelques ballades des enfants :

 

Aquaboulevard City avec Naim

Le trajet était agréable, je n’ai croisé personne sur mon chemin dans Paris. J’ai aimé plonger dans les bassins, prendre les toboggans et me détendre sur la pelouse après ma baignade.

 

Fête au Stade de France avec Mohamed

La balade a été longue, j’ai vu Karim Benzema, j’ai fait des tours près du canal de Saint Denis. J’ai été le premier dans les coulisses du stade de France, cela m’a plu et je voudrais refaire un tour dans Paris.

 

Le Jardin Arabe avec Emma

J’ai pu découvrir des beaux paysages et j’ai visité des choses extraordinaires, comme l’institut du Monde Arabe et la Seine qui coule dans Paris. En découvrant l’exposition de l’Institut je suis montée dans l’Orient Express et j’y ai découvert un train magnifique. Puis en montant dans le lieu j’ai dégusté un couscous-merguez.

 

Balade sur les Champs avec Idrissa

J’ai vu une très grande colonne, puis des bateaux près d’un endroit qui ressemblait à la Foire du Trône. Le trajet que j’ai emprunté m’a mené à l’Elysée, tout près du Président de la République. J’ai aimé sentir l’ambiance de la ville de Paris et découvrir ses grandes avenues en dérivant sur la plus belle avenue du Monde.

 

Belleville avec  Christine

J’ai aimé me perdre dans les rues de Belleville, passer devant les restaurants chinois et sentir l’odeur des plats. Ensuite j’ai pris une petite rue vitrée en découvrant des magasins qui vendent du maquillage, j’ai choisi celui qui avait la couleur la plus belle. Et j’ai aperçu Océane qui descendait vers République.

 

Découverte du Marais avec  Océane

Je suis allée boire un café, il sentait bon. Je suis passée devant une église, les vitraux étaient très colorés et j’ai senti l’odeur des gateaux en passant devant une boutique sur la Place de la République. J’ai essayé des chaussures en allant vers la rue du Temple, attirée par la fraicheur du square du Temple. Je me suis allongée sur la pelouse pour sentir l’herbe puis je me suis reposée.

 

Châtelet-les-Halles avec  Léa

J’aime les lieux vivants avec pleins de gens; j’ai choisi d’aller me perdre dans le ventre de Paris, de passer dans les grandes rues où les gens se poussent pour marcher. J’ai entendu toutes sortes de cris de voix. Çà sentait bon et on fait des crêpes au bout de la rue.

 

Plastimédia – « Émotions en bande pixelisée » – Parole aux enfants

Histoires rédigées à partir de l’association des 3 images réalisées au cours des différents ateliers plastiques et numériques.

Adam

C’est l’histoire de deux perroquets qui se racontent des histoires en ricanant. Mais les deux perroquets trouvent une histoire qui leur fait peur. Une histoire où un couple se fait capturer par des monstres, ils avaient voulu s’évader de la prison de leur roi qui est sur une île perdue dans le Pacifique. Le juge leur donne la peine de mort dans une deuxième dimension. Quand ils arrivent dans la deuxième dimension, l’homme se fait couper la tête par le coupeur de têtes et c’est au tour de sa fiancée.

Adam
Punition de riche
Ahmed

Un jour un garçon de 9 ans s’est fait adopté par une méchante dame de 68 ans, qui était riche ; elle n’avait pas d’enfants. Dès le premier jour, le petit garçon lui a désobéi. Pour le punir elle organisa un combat de lutte contre le champion du monde. Bien sûr elle paya fort bien pour qu’il vienne. Il affronta le petit et le réduisit en un tas d’os.

Ahmed
La famille fantôme
Alexandre

Un jour un criminel entra dans une maison très bizarre. Une famille y habitait, le criminel les tua et toute la famille devint fantôme. La maison était pleine de sang et toute cassée. L’homme se sentit observé, et plein de crânes apparaissaient. L’homme inquiet commença à comprendre mais il ne quitta pas la maison. Un jour il s’assit sur une chaise pour se reposer et il entendit des voix : c’était la famille. Et quelques heures après, l’homme mourut, tué par la famille fantôme et plus personne ne rentra dans la maison car tous ceux qui y rentraient mouraient.

Alexandre
Alryck

Un jour il y avait un crocodile qui faisait ravage. Ce crocodile-là dévorait tous les vacanciers. Même les animaux sont partis de cette forêt qu’on appelait Croco Island. Mais des habitants en ville avaient un épouvantail qui faisait fuir tous les animaux. Un jour cet épouvantail fut possédé, d’un coup il commença à parler et il se décida à aller à Croco Island pour aller désosser le crocodile. Il arriva dans la forêt, le crocodile sentit sa présence, il sortit de l’eau et il attendit l’épouvantail. Quand l’épouvantail arriva, il découpa la tête du crocodile, broya ses os et il arracha ses yeux, il ouvrit son ventre, prit ses œufs et il n’en resta que quelques gouttes de sang.

Alrick
La rencontre
Cassandre

Une fille dans un petit berceau dormait paisiblement. La mère était inquiète de savoir que son autre petite fille était sous la surveillance d’un homme soûl et dangereux (un magicien très dangereux). La mère voulut attendre un peu, le temps que sa fille ait l’âge de comprendre ce qu’est le divorce, puis le temps passait et la fille grandit. Un beau jour la fille demande à sa mère : « Maman, un jour j’aurais une sœur ? » La mère en eut assez d’attendre et lui raconta toute la terrible histoire du divorce. La fille se mit à chercher partout où pouvait se trouver sa sœur. Puis elle aperçut une jeune fille qui lui ressemblait énormément, un homme s’apprêtait à lui jeter un sort en disant : « J’en ai marre de toi, dégage ! » Elle surgit sur l’homme, le frappa si fort qu’il n’eut plus aucun pouvoir. Les sœurs rentrèrent, et aussitôt firent une photo. Une des filles se fit un tatouage en cœur.

Cassandre
L’homme en fleur
Catherine

Il était une fois une femme déguisée en fleur qui a dit à un homme que s’il se coupait la tête, il pourra être tout ce qu’il veut. Alors l’homme s’est coupé la tête et en même temps il pensa qu’il voulait être une fleur pour représenter le bien-être. Mais la fille déguisée en fleur a oublié de lui dire qu’il pouvait avoir quatre fleurs, et l’homme se dit dans sa tête : « Pourquoi il y a quatre fleurs ? Je ne voulais qu’une seule fleur. » Alors l’homme est parti chez la fille en fleur et lui dit : « Pourquoi j’ai quatre fleurs ? » La fille avec le déguisement lui demande : « Vous ne voulez qu’une fleur ? » L’homme répond : « Oui ! » La fille en fleur enlève les quatre fleurs et les met sur son déguisement, et l’homme resta une fleur pour toujours. Et la fille en fleur partit très loin.

Catherine
L’horreur du cauchemar
Clara

Il était une fois une fille qui s’appelait Miriam, elle était en train de dormir. Elle s’imagina qu’elle avait juste un œil et elle pleurait tous les jours. Un jour, quand elle était en train de dormir, elle a fait un cauchemar. Elle était morte sur la table car une personne l’avait tuée avec une mitraillette. Elle était aussi au téléphone. Quand la personne a tiré sur elle, le sang s’est mis partout. Une autre fois, elle a imaginé qu’elle avait explosé et elle avait déclenché les volcans, le tonnerre, et elle avait tout inondé. Les volcans crachaient tellement de feu que les villes devaient être évacuées. La police, les pompiers, la gendarmerie sont venus. La moitié de la ville est morte. Quand elle s’est réveillée elle avait eu peur.

Clara
Histoire de la Terre
Eric

Il était une fois une personne qui porta la Terre et la transforma en ballon, puis il la mit sous la forme d’un arc. Elle était très contente.

Eric
L’aventure du camping
Guillaume

Il était une fois une personne qui faisait pour sa première fois du camping à la montagne. Il a bien aimé le camping, il en fit une deuxième fois mais cette fois-ci autre part. Enfin, il repartit chez lui en passant par la mer, en barque sous une nuit étoilée.

Guillaume
Les amis pour la vie !
Hafsa

Un jour, il y avait un carnaval, quatre filles sont allées au carnaval et elles ont dansé jusqu’au coucher du soleil. Ensuite elles sont parties acheter des ballons et les ont donné à un homme pauvre et l’homme pauvre était heureux. En échange, l’homme donna aux quatre filles un bracelet qu’il a fabriqué lui-même ! L’homme et les quatre filles devinrent des amis. Et les filles lui donnèrent un toit à côté de chez elles. Et l’homme se maria avec une femme et eut deux enfants.

Hafsa
La fée de l’espace
Hakima

Il était une fois une fée de l’espace qui avait une baguette magique. Elle avait transformé l’espace en violet avec des points blancs. La fée avait une baguette magique pas comme les autres, elle pouvait transformer sa baguette en feu d’artifice. La fée reprend sa baguette magique et fait apparaître un arbre bizarre qui avait des fleurs sur les branches. Ces fleurs étaient magiques. La fée prend une fleur, elle souffle et elle avait une couronne sur la tête.

Hakima
Le bébé vient !
Helin

Un jour une petite fille dormait avec sa poupée préférée qui s’appelait Cerise. La mère monta dans sa chambre et dit : « Ma fille, réveille-toi c’est le matin, il fait beau, ta tante a eu un garçon et il s’appelle David. » Et sa fille entendit et se leva et dit : « Un garçon ! Allons voir le bébé à l’hôpital. » Elle acheta un bouquet de fleurs et enfin elle partit voir le bébé avec sa mère. Deux mois plus tard ils partirent tous ensemble avec le bébé dans la campagne.

Hélin
Le démon terrifiant
Jason

Un monsieur raconte une histoire d’épouvante. Un démon fait régner la terreur. Le jour, c’est un démon avec une barbe verte et des traces de sang presque partout sur la figure. La nuit, c’est un démon qui a un crâne de squelette mais il est plus terrifiant. Le monsieur avait vécu deux ans de malheur. Mais le démon est encore parmi nous, il a tué cinq millions de personnes.

Jason
Le démon
Jordan

Il était une fois un crâne malheureux qui voulait être un prince. Soudain, une sorcière vint le voir et lui dit :

─ Qu’est-ce qu’il a le crâne ?
─ Je veux être un prince, dit le crâne.
─ Un prince, tu dis.
─ Oui, un prince.
─ Un prince, d’accord, j’ai un sort pour ça.

La sorcière lui jeta un sort, le crâne devint un démon et saccagea la ville et régna dessus. Le démon voulut être le roi du monde. A ce moment-là, une fée arriva à toute vitesse à la ville. Elle vit le démon et lui parla. La fée lui jeta un sort et le démon se transforma en prince. Il rencontra une princesse et se maria avec elle avec des fleurs roses.

Jordan
L’Île Fantastique
Lea

Il était une fois un homme qui s’était perdu sur une île. Il a trouvé un bateau abandonné, il l’a pris et s’en est allé sur une autre île. Il voyait la vie en rose, il y avait des palmiers, du sable, de l’eau bleu clair. Et tout à coup il y eut un arc-en-ciel avec des papillons de toutes sortes, sauf des papillons de nuit. Le ciel était bleu sans nuage, le paradis. Il chanta avec un sourire magnifique mais il se sentait seul. Il avait des enfants. Et un soir de décembre, le jour de Noël, il y a eu un brouillard vert, on ne voyait qu’une trace d’eau, le paradis se transforma en cauchemar. Deux ans après il repartit.

Léa
Le trou, Lily et la Mort
Lila

Il était une fois, un trou. Un trou dont tout le monde avait peur. Tout le monde sauf Lily. Cette petite était extraordinaire, mais très bizarre. Elle avait un pouvoir : si elle se concentrait, fermait les yeux, quand elle les rouvrait ils devenaient tout blancs. Puis elle imaginait des choses et elles apparaissaient dans ses cheveux. Un jour, elle alla se promener et trouva LE trou. Elle se baissa et le trou l’aspira. Elle se rendit compte qu’elle avait perdu ses pouvoirs parce qu’elle avait perdu trop de sang. Dans le trou, bizarre, immonde, noir, à l’odeur de poubelle, il y avait quelqu’un tout au fond. Alors elle décida d’aller à sa rencontre. Et elle n’aurait pas dû parce que c’était la Mort. Et la Mort, ce personnage sombre et sinistre la tua.

Lila
Le voyage de Paul
Neila

Un beau jour, un homme qui s’appelait Paul travaillait dans un cirque, il était clown. Il avait prévu pour les vacances de faire un voyage au Brésil. Paul a réservé son billet pour le 12 juillet 2012 et le retour le 28 août. Pour préparer sa valise, il a pris deux jours de congé. Le 12 juillet, il part avec sa valise à l’aéroport pour prendre le vol de 13h45. Il alla à l’accueil où il demande à quelle heure il doit prendre l’avion. Mais soudain, la dame de l’accueil lui répond qu’ils ont annulé le vol à cause de travaux. Paul rentra chez lui en larmes. Il était tellement content et vraiment sûr de lui, mais le malheur arriva pour Paul. Il dit : « Tant pis ! Ce sera la prochaine fois. » Soudain il se rend compte qu’il faut lui rendre son argent. On doit lui rendre la somme de 850 € et 20 centimes. On le remboursa et il continua sa vie en paix et tranquillité.

Neila
La légende
Oceane

C’est l’histoire d’un monsieur qui avait un rêve et son rêve c’était de voler. Quand il se réveilla, il raconta son rêve à ses enfants. « Vous savez de quoi j’ai rêvé ? » dit-il. « Non », dirent les deux filles. « J’ai rêvé que je volais. L’histoire se passe à côté d’une falaise. J’étais tout en haut et une étoile filante est passée et j’ai fait un vœu, celui de voler, et mon rêve s’est réalisé. J’ai voulu le tester et j’ai volé, sur ma route j’ai rencontré un oiseau mais pas un oiseau ordinaire, c’était un oiseau qui parlait. Et comme on allait faire un long trajet, il m’a raconté une légende, et c’est à mon tour de vous la raconter. Ecoutez bien : il était une fois un homme qui rêvait de voler, il ferma les yeux, quand il les a rouverts, il était en train de voler. Il ne s’est pas arrêté de voler et une heure plus tard le fond bleu devint rose, jaune, vert… et plein d’autres couleurs, et le monsieur se noya dans le décor. » Les filles disent : « Non mais n’importe quoi, papa. » Les deux filles partent au parc avec leurs amies et leur racontent l’histoire en se moquant de leur père.

Océane
La solitude
Oumou

Un jour une fille, Hillarie, se rend compte que sa solitude grandit de plus en plus, elle joue toute seule. Tous les soirs elle est dans son lit en train de lire, mais elle ne veut plus lire et a envie de s’amuser un peu. Personne ne la croit, elle pleure tous les jours, elle fait tout pour que sa mère soit fière d’elle mais ce n’est pas le cas. Quand son frère fait des bêtises, c’est elle qui prend. La pauvre Hillarie se renferme dans son cocon, peu à peu elle ne peut compter que sur une seule personne, sa meilleure amie Shanna et bien sûr sa famille, mais Shanna ce n’est pas seulement sa meilleure amie c’est sa sœur de cœur, elle peut tout lui dire. Mais elle garde toujours sa solitude la pauvre Hillarie, elle compte sur sa famille, elle verra le lendemain. Le soir même, la mère d’Hillarie est rentrée dans la chambre de sa fille et fouille son carnet intime et voit qu’elle fait souffrir sa fille. Le matin Hillarie se lève, va dans la salle à manger et sa mère était à son attention, elle était toute contente.

Oumou
Le clown qui mangeait les gens
Penda

Il était une fois un clown qui faisait très peur, vous savez pourquoi ? Parce qu’il mangeait des bébés, des parents, des enfants d’âge de 6 ans…

Penda
Le jardin de plantes
Raja

Il était une fois une fille qui s’appelait Séléna qui alla dans un jardin de plantes. Elle voit une superbe plante qu’elle voulut prendre. Une dame avec un appareil photo crie : « Non, non ! Ne prenez pas la plante, je fais des photos pour la mettre sur mon album ! » Séléna répondit : « D’accord, il n’y a pas de problème madame, je ne la prendrai pas, ne vous inquiétez pas. » « Je croyais que vous alliez la prendre… »

Raja

La disparition et le meurtre

Salif

Il était une fois un homme qui s’appelait Paga qui s’en alla dans la forêt. Soudain, il tomba sur un autre homme appelé Thibault et lui tira dessus, puis lui croqua la main parce que Thibault avait assassiné sa famille. Depuis, la forêt fut nommée la forêt hantée parce que personne n’en sortait. Paga disparut et Thibault fut tué par Paga. Ils furent retrouvés mille ans après et la famille de Paga quatre mille ans après. Les arbres moururent de vieillesse et la route fut bloquée par les arbres et la forêt, plus personne ne s’est aventuré par peur de disparaître.

Salif

La réconciliation

Sidra

Un jour, une fille âgée de vingt ans alla au parc pour prendre de l’air car elle n’allait pas bien. Elle sort de chez elle et va regarder les enfants jouer, s’amuser entre eux… Elle s’assit sur un banc à côté d’une autre fille âgée de dix-huit ans :

─ Bonjour, je m’appelle Céline, dit-elle.
─ Bonjour, je m’appelle Julia, je suis ravie de te rencontrer, répond poliment Julia.
─ Je viens de temps en temps ici pour prendre de l’air quand je n’ai rien à faire, mais aujourd’hui je me sens mal car je me suis disputée avec ma meilleure amie.
─ Ce n’est pas grave, vous allez vous réconcilier, j’en suis sûre.

Céline est apaisée, elle n’est plus inquiète. Elle remercie Julia, grâce à elle, elle va mieux. Céline est rentrée chez elle, elle pense aux vacances qu’elle va prendre bientôt, elle a décidé d’aller sur une île tranquille… Elle retrouve un dessin qu’elle avait fait lorsqu’elle était petite. Elle se dit qu’elle ne va pas le jeter, elle va le mettre dans son album de photos et de souvenirs. Puis peu de temps après, grâce aux conseils de Julia, elle se réconcilia avec sa meilleure amie.

Sidra
La fleur qui n’avait pas de cœur
Victor

Il était une fois une fleur qui n’avait pas de cœur parce qu’il n’était pas encore né. Un mois plus tard, il est né et elle avait un beau cœur joyeux. Elle mangea beaucoup de choses salées et son cœur se brisa.

Victor
Billel

Histoire sans parole.

Billel

« Quand le quotidien tourne à l’absurde : objets en extension » – Parole aux enfants

Le miro brosse de Soumaya

12_Soumaya_mirobrosse

On va dans la salle de bain et on trouve le miro brosse. On met le miro brosse sur les cheveux, on demande une coiffure et il la fait. Ensuite, on prend sa bague et on va au travail. Il enlève aussi les poux…

La télécommande du futur de Kais

13_Kais_telecommande_du_futur

La télécommande du futur de Kais sert à faire des vœux et elle sert aussi à changer la chaîne !

Le cintre-fouet-éventail de Walid

10_Walid_cintre-fouetventail

Le cintre-fouet-éventail sert surtout à faire du vent quand on a chaud. Exceptionnellement, il peut servir à fouetter vos enfants quand ils vous désobéissent. Le cintre, lui, c’est pour le ranger !

La guillotine électronique de Chahardine

11_Chamssou_guillotine_electrique

Ça sert à punir les gens mauvais…

La souris bougie de Siham

6_Siham_sourisbougie

C’est une souris bougie qui sert à éclairer des nuages.

Le pistolet à balles de Rachid

9_Rachid_pistolet_a_balles

Il sert à se gratter le dos.

L’aspiratoire de Loubna

8_Loubna_aspiratoire

L’aspiratoire sert à être dans l’eau et à respirer dans l’eau.

Le velise d’Amina

5_AminaS_Velise

Le velise est un vélo qui sert a voyager et à camper ; il y a un bol devant avec une cuillère dans le bol, vous pouvez transporter des choses, par exemple vos valises.

L’épluche minute de Fatima Zora

7_Fatima-Zohra_epluche-minute

Il sert à éplucher et à minuter le temps.

Le pistolet miroir de Bilal

4_Bilal_pistolet-miroir

Le pistolet miroir, c’est comme un miroir mais dès qu’il y a un rayon de soleil, cela fait comme un pistolet.

La balle solaire d’Amina

1_Amina_balle_solaire

Mon objet est une lampe à énergie solaire. Grâce à une clef à molette, la balle est fixée juste en bas de la clef à molette. Elle peut être transportée partout, surtout dans les sous sols.

Le pistolet télécommande de Hamed

3_Hamed_pistolet-telecommande

Je peux écrire mes émissions et les regarder à la télé.

Le mixeur jouet de Meriem

2_Meriem_mixeur-jouet

Dès qu’il y a des jouets sales, mon mixeur les nettoie en les mixant. Il peut aussi mixer des fruits et des petites voitures !