Archives d’un auteur

Une journée à La Galerie

Exposition

On a commencé l’exposition autour d’une table présentant différents ustensiles pour faire du café comme par exemple une cafetière à piston et une cafetière Chemex, c’était très convivial. Puis on a fait un tour dans La Galerie, on a pu voir les différentes œuvres, c’était très intéressant, ensuite on a fait l’atelier. Durant l’atelier, on devait créer un objet design qui pouvait se trouver dans La Galerie, il fallait d’abord faire un croquis de l’objet puis le mettre à l’échelle et enfin le créer en 3 dimensions. C’était un exercice difficile mais très plaisant à faire.

Dans l’ombre du corps

Un visuel viscéral dans l’antre de ma sphère péristaltique, du tord boyaux spasmodique criant famine… Angoisse malaxée dans une matière malléable à l’infini.

Dans l’obscurité du corps humain certains bruits trouvent leurs chemins et suivent leurs parcours.

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche

Un unijambiste addicte à la nicotine qui sniffe de l’encre de stylos bic et fume une cigarette en charbon sans fin…

Exposition La langue de ma bouche Exposition La langue de ma bouche

 

Ecouter

Nous sommes tous réunis dans cette pièce où  pendant 20 minutes nous expérimentons l’écoute d’un morceau expérimental. La sensation est étrange pour moi, en effet, je trouve le morceau trop aiguë comme si un diapason résonnait de façon continue dans mon oreille.

Le deuxième morceau   nous transporte pendant 10 minutes dans une autre dimension que j’ai qualifié de Twilight Zone. La batterie assène des coups et vient briser le mur qui nous sépare de ce monde. Des voix semblent dialoguer entre elles.

Ressenti

Expo étrange dérangeante provocante parlante mais l’expression ne laisse pas indifférent, c’est le pari de l’artiste de tous les artistes me direz vous… Il faut un moment de recul après cette imprégnation pour essayer de comprendre la démarche.
L’atelier nous renvoie a l’utilisation de la typographie dans un moment ludique : des lettres des mots  pour exprimer des sensations. Nous tamponnons et marquons de notre empreinte le papier.

Atelier autour de l'exposition

Mystère

On entre…

Exposition Tes mains dans mes chaussures 2/3

Il fait chaud le sol est déjà sec, lézardé,  la pluie n’est pas tombée depuis longtemps ! On esquisse un pas, puis deux, le sentiment de s’enfoncer est étrange, notre cheminement nous amène devant des lampes.

L’éclairage est intense et il semble revêtir une certaine importance, soudain une voix s’élève, suivie par des percussions et une guitare…

L’endroit devient de plus en plus mystérieux.

Un vêtement est posé sur le sol. Où est passé son propriétaire ? Un écran ou des gens sont réunis et discutent, ce qui renforce ce climat d’étrangeté.

Marelle

Voila une exposition très étonnante, une exposition odorante, qui dès l’entrée, nous interpelle…

Bref, je vous laisse découvrir…

Le plus surprenant est ce dispositif ou l’on est invité à rentrer chez l’artiste le spectacle n’est pas sur les murs il est au sol…

Zut, je me suis pris les pieds dans une rallonge… Je ressors, j’ai oublié de m’essuyer les pieds avant d’entrer je comprend pourquoi il y avait un paillasson… Du coup, j’avance doucement, évitant les photos collées au sol, le lit est là…

Attention à la table AIEEEeeeeeeeee !!!!! Trop tard…

Exposition Tes mains dans mes chaussures 1/3

En fait nous sommes chez lui cette moquette reproduit son studio…

Vraiment surprenant. Je sors sans bruit évitant de déranger quoi que ce soit… Chut allez à bientôt.

 

 

Rendez-vous 3.2.3

Il, Elle, Tu….

Tu te souviens ……….

Il réfléchit.

Après un effort, les images refirent surface.

Tu as vu les photogrammes?

Non dit-il, elle récupéra le tissu bleu dans l’Océan.

Il monta l’escalier, posa le coquillage polit par les flots sur la marche blanche ……

Tu as vu ton rythme cardiaque, tu parais essoufflé.

ELLE, partie en s’envolant.

IL, attendit son Robinson.

TU, souris………..

Rendez-vous 3.1.3

L’épi

Quel plaisir d’être ensemble autour de cet atelier.

Chacun se prête au jeu du duo autour du dessin d’un épi de blé. La direction des opérations est confiée à l’autre qui nous oriente, nous guide dans cette création unique…

Les yeux fermés, nous entrons dans une autre dimension… À droite, en haut, à gauche, plus bas… Mise en couleur…

Le résultat nous surprend. Mais à qui appartient cette création ?

Atelier autour de l'exposition

 

Cabinet de curiosités

Le silence clinique du module blanc m’interpelle. Il renvoie à une certaine solitude, certainement celle de la création. Des dessins comme celui du regard de l’artiste montre une grande maitrise du trait.

Exposition Noyau dur et double foyer

En s’approchant on note la variété des objets mis en valeur. Chacun peut y trouver un souvenir, une impression, comme cette valise…

Exposition Noyau dur et double foyer

Dans l’ensemble on a l’impression de pénétrer dans un cabinet de curiosités…. avec une diversité d’objets mis au regard.

Pour l’atelier chacun a pu décliner le clair, l’obscur, le sombre, la lumière, avec sa propre vision….

Atelier autour de l'exposition Atelier autour de l'exposition

l’homme et son regard

Virgnie Yassef partage une idée assez technique et personnelle de l’évolution de l’homme face à son environnement, à ce qu’il a fait ou ce qu’il est capable d’en faire. Est-il à son apogée (actuellement), mature ou trop brouillon; la référence à Yann Arthus-Bertrand est présente mais aussi (Virginie Yassef  étant une femme) plus féminine dans sa vision de la construction humaine avec ses dépendances, ses erreurs. L’évolution humaine est-elle le résultat d’un fouillis malhabile ou plus abouti qu’on ne le pense ?

Alloy ou la conquête de l’espace

Le moment le plus intéressant de l’exposition est celui où le jeune garçon dispose diverses pièces coupées en triangle. Il montre une certaine adresse à les placer les unes par rapport aux autres et il parvient à dresser une montagne. Cela nous rappelle la difficulté dans la construction des mobiles.

Impressions…

« L’ensemble des toiles montrent une grande variété de sujets, elles nous invitent à une grande réflexion suscitant différentes idées subjectives. La visite commentée nous a aidée à appréhender l’exposition. »

« La lumière des tableaux nous fait apercevoir des silhouettes, des personnages, des arbres, le ciel, … J’ai appréciée la vision du ciel orageux et en même temps assez illuminé. »

« Il y a dans l’exposition quelque chose de triste et quelque chose de gai. On peut éclater de joie, comme on peut sombrer dans la tristesse. Le tableau alors que je me baladais m’évoque une promenade conviviale de 2-3 personnes en pleine nature. »

Alors que je me baladais…

Cette toile as i was going along évoque le déplacement. Avec une certaine économie de moyens. Le personnage marche, la sensation de mouvement est donné par les différentes couleurs. La superposition des jambes accentuent ce mouvement, la casquette évoque la promenade. Notre imagination complète les zones de flou. Les déchirures dans la toile sont intégrées dans la composition. Nous avons choisis de parler de cette toile parmi les autres.