Archive pour la catégorie ‘Problèmes de type grec’

Rendez-vous 3.0.8

Meubles dans La Galerie ?

Bouquet de fleurs
Télévision avec un film pas très lisible datant de quelques années
Grande table pas régulière en surface
Tapis avec deux gros cailloux
Et encore d’autres… Qu’ont-ils donc en commun ?
Objets de tous les jours revisités.
Que comprendre de ces œuvres ?
Beaucoup de questionnements
À chacun de trouver sa réponse, de se questionner, de s’interroger !

Et pourquoi pas détourner la pensée première de l’artiste ?
A-t-on le droit de critiquer ?
Surement que OUI
Il faut se sentir libre de penser autrement que l’artiste, de déformer son idée, de se l’approprier

À vous  de vous faire une idée. Allez voir cette exposition et réfléchissez-y !

Exposition Problèmes de type grec Exposition Problèmes de type grec Exposition Problèmes de type grec

Rendez-vous 3.0.7

La table bosselée

Ce que j’ai aimé : la table qui était grande, blanche et rectangulaire.

Ce que je n’ai pas aimé : le masque.

Il y avait des choses amusantes comme le tapis où il y avait des pierre noires et blanches.

J’ai aimé le rideau et la décoration de la salle.

Atelier autour de l'exposition

 

Rendez-vous 3.0.6

Le vandalisme exposé

Nous voici dans La Galerie. On nous propose un atelier où chaque personne peut exprimer tout son ressenti sur l’expo par des mots ou des gestes qu’on peut qualifier de vandalistes. C’est bien ce qu’il nous a été dit de faire.

Un participant a jeté un papier froissé sur une œuvre. Un autre a écrit des mots sur un petit carton collé sur le mur à côté d’une œuvre. Un bouquet n’en était plus un, il était temps de le changer. Des boites posées sans dessus dessous formait des meubles. Une table était si bancale au milieu d’une pièce qu’il aurait mieux valu la mettre à la décharge.

Exposition Problèmes de type grec

Voilà ce que je peux dire sur cette expo où chaque participant a pu exprimer à sa façon comment on peut faire du vandalisme. C’est bien la première fois que l’on s’exprime comme ça.

Exposition Problèmes de type grec

 

Rendez-vous 3.0.5

La table à travers

Dans  l’exposition et l’atelier, j’ai choisi la table. La table est de travers et fait tomber les objets.

Puis il y avait des  crayons noirs, des gommes, des feutres et des feuilles de papier pour écrire ce qu’on voulait.

Je me suis déguisé avec le masque. J’étais en colère en détruisant l’art et  la vie.

Ensuite, on m’a photographié. Ça m’a plu et j’ai tout accroché avec le scotch sur les murs.

Atelier autour de l'exposition

Rendez-vous 3.0.4

Exposition non conventionnelle

Bouquet de fleurs fanées, table très illusionniste.

La déformation en blanc et noir explique l’imperfection de l’humain.

Les post-it au mur relatent la liberté de création et d’idée de l’échange.

Exposition Problèmes de type grec

La télé nous raconte l’histoire d’un film oublié dans une boite d’archive qui s’est révélé opérationnel.

Nous montrons des images en boucle.

Est-ce qu’un bouquet peut être une œuvre d’art ? Est-ce qu’une idée peut être une œuvre d’art ?

Rendez-vous 3.0.3

Expo et vandalisme

La première chose qui frappe en entrant dans La Galerie, c’est le pot de fleurs magnifique installé sur une colonnade de type grec. Ensuite, ce qui est intriguant, c’est la table blanche légèrement ondulée ; en la regardant, on peut avoir des sensations de vertige.  Les deux sculptures sur le tapis de laine étaient très belles.  Une télévision installée sur un socle montrait des images brouillées. Un grand panneau étaient entièrement couvert de post-it de toutes les couleurs avec des mots inscrits sur chacun d’entre eux.

Exposition Problèmes de type grec

Ensuite, on a fait un atelier créatif très rigolo.  On est devenu des acteurs déguisés en cambrioleurs pour venir vandaliser l’exposition. On portait chacun des masques blancs avec des foulards, et sur des cartels, on a inscrit des mots qui détruisent le sens de l’exposition ; en fait, on a renommé les œuvres.

Atelier autour de l'exposition

Rendez-vous 3.0.2

L’exposition représentait peu d’œuvres !

En effet, les œuvres représentaient des interrogations sur le thème de représentation de l’art. Il nous a été montré une petite vingtaine d’œuvres comme le porte-manteau ou la table gondolée.

Exposition Problèmes de type grec Exposition Problèmes de type grec

Le personnel de La Galerie nous a ensuite permis de critiquer une  œuvre. Cela était fortement amusant car on pouvait utiliser différents outils linguistiques en utilisant l’oral et l’écrit. Une personne a fait de l’humour en critiquant le texte sur la crise grecque en allemand : « Verboten für die französischen. Das ist nicht gut and glücklich liebhaber. « 

Rendez-vous 3.0.1

L’horreur à La Galerie

Venir pour voir des « horreurs » à La Galerie

Je suis passé par hasard sur Noisy-le-Sec et soudain j’ai eu un flash qui m’a traversé la tête. Ce flash venait tout droit, traversant la fenêtre de La Galerie. J’ai vu un groupe de vandales en train de saccager brutalement les œuvres d’arts d’une exposition. La seule et unique chose qui ne me semblait pas très familière dans ce genre de comportement de ces hooligans, c’était l’attitude non physique de ce groupe de vanda-liste qui ne posait guère leur mains sur les œuvres d’art, je trouvais ça très bizarre de leur part car leur comportement ne comportait pas un geste physique, mais des comportements verbaux, cela s’appelle la liberté d’expression.

Exposition Problèmes de type grec

Rendez-vous 3.0 « Vandalisme »

Autour de l’exposition « Problèmes de type grec »

Comment se placer, prendre la parole, exister, dans un groupe ou un environnement ? “Problèmes de type grec” réunit douze artistes avec des œuvres qui prennent la forme d’objets, de mots, de paroles ou encore de gestes. Ces œuvres doivent-elles être utiles? Les mots doivent-ils signifier quelque chose pour exister ? Dans le cadre préservé d’une exposition, les œuvres sont chez elles. Elles se présentent en groupe sous l’égide d’un titre.

Nous intervenons directement sur l’exposition par des actions précises : réalisation de nouveaux cartels faits à la main, une affiche propose un nouveau titre pour l’exposition, des commentaires et des poèmes énoncés à haute voix et des petites interventions sur les œuvres.

Pour remettre en question les œuvres dans ce que nous percevons d’elles, pour fragiliser leurs existences à La Galerie, nous inventons des réponses directes, poétiques, irréfléchies, absurdes ou sensibles aux œuvres. Prenant comme marche-pied la provocation, nous les vandalisons un peu pour oser les affronter. Masqués, nous jouons tout cela sous l’objectif de la caméra.

Les mots liés

Il était une fois une fleur qui était contente parce qu’il y avait ses amis, ils dansaient dans le bouquet. Une fleur artificielle, c’est une fleur qui était bizarre. L’une danse et l’autre chante ! Elles font la fête ensemble.
Fatima & Alicia

Aujourd’hui, à la Mairie, le Maire fait une réunion autour d’une table pour faire construire une nouvelle école primaire. Des villageois n’étaient pas d’accord car ils trouvent qu’il n’y a pas assez de parcs mais vu que le Maire a le pouvoir, il réussit à la faire construire ! Il a eu raison de construire l’école primaire car il y a trop de collèges et de lycées !
Loqman & Adam

Il était  une fois un adulte saoul qui errait dans les rues. Il était bizarre mais, à un moment, il a arrêté de boire. Il est délivré de tout son alcool. Il aide les gens à arrêter de boire, maintenant il est normal et sans alcool.
Idrissa

Tu es saoul, arrête de boire, tu vas avoir mal au ventre. Pire, tu vas voir des fleurs artificielles bizarres. Pour te délivrer de ça, il faudra arrêter de boire.
Louise & Flavien

Il était une fois une table magique qui parlait. Un jour on posa un vase rempli de fleurs, le lendemain, les fleurs avaient disparu. Les propriétaires avaient peur, ils ont racheté des fleurs et ils allaient rendre visite au voyant de la ville. Il leur dit que la table avait mangé les fleurs. Ils rentrèrent chez eux et ils surprirent la table en train de manger les fleurs ! Ils firent changer leur table et la table pleura…
Arthur & Axelle

Il était une fois une table qui avait le pouvoir de créer un nouveau monde magique. Un jour, le Maire décida de visiter la table magique et le portail se ferma et nous n’entendîmes plus jamais parler du Maire !
Abdelhakim – Belkis