Archive pour la catégorie ‘Caméléon Club’

Caméléon

Un caméléon multicolore
vient de passer devant moi
il a un cœur bleu
des pensées jaunes et vertes
une manière de parler qui me
rappelle la couleur ocre
une vision du monde noire
mais une façon de rire mauve
Je ne sais pas si j’ai vu tout
ça en vrai ou si j’ai pas
projeter (encore) des choses
sur lui, alors j’ai googlé
« caméléon-humain qui marche
ans la rue ».
Et je suis tombé sur « aucun
résultat ». Plus tard,
j’ai demandé à la lune
si mon imagination ne
prenait pas trop de place :
la lune n’a rien dit, elle
a intensifié sa lumière
encore, et encore, et encore,
et encore, et encore, et encore
mon visage était si illuminé
si brillant,
j’ai fermé les yeux
j’ai fermé les yeux longtemps
tout apparaissait
calme, calme, calme
clair, clair, clair
clair, clair, clair, clair
clair, clair, clair, clair…

La danse du caméléon

Le caméléon a brûlé tous ses vaisseaux dans le club. Il a dansé, dansé, dansé. Au matin, exsangue, il sort de la boîte. Le jour se lève, il est seul dans la ville, seul sur la terre. Où sont passés les autres ? Il est le dernier caméléon sur Terre. Tous les autres ont pris une forme définitive qui les rassure. Lui, ne veut renoncer à rien. C’est le prix de la liberté.

Exposition Caméléon Club

Un extra terrestre explore l’univers

Un extra terrestre explore l’univers

De son vaisseau spatial ne voit que du noir

Découvre le chaos de toutes ces planètes

Chamboulement – Haut, bas, endroit, envers

Protège son espace

Perd contact avec sa base

Fantômes dérivant sans fin

Amère est la vérité

Une étoile de plus est née !

Exposition Caméléon Club

Le savoir c’est la paix…fais le savoir

Le vaisseau lointain… très lointain… s’approche de notre planète à toute allure, une allure quantique… une vitesse en ligne droite… inconnue par nos physiciens… par manque de moyen, de curiosités et de savoir … (certainement).. et là, le vaisseau méconnu s’arrête net devant notre planète bleue… par soif de curiosités (certainement). Le vaisseau extraterrestre entame une douce approche dans notre atmosphère… une approche très furtive… « Mais que nous veulent ces visiteurs ? » s’exclame le physicien en chef, paniqué, surpris et à la fois dubitatif… Le vaisseau étranger se dirige vers un désert lointain, lui aussi à l’échelle de l’humanité, perdu sur une terre très inhospitalière et très aride, entourée par des montagnes aux sommets enneigés et inaccessibles. Le vaisseau se pose tranquillement d’une façon très protocolaire avec délicatesse. Quelques secondes se passent et là, surprise ! Un caméléon vêtu d’une simple combinaison en sort… l’animal semble se diriger vers une rave party d’un pas très rapide… le caméléon semble être excité et souriant… Il croise quelques fêtards qui le mettent rapidement à l’aise et le prennent sous leurs ailes… ce petit groupe semble très soudé… comme une famille. Le physicien est sous le choc… il n’a jamais vu ça. Se remettra-t-il en question ? Cela est moins certain. Ce qui est certain c’est que ce caméléon repartira avec ses nouveaux amis dans de lointaines contrées, toujours avec ce sourire aux lèvres et cette fraternité improbable.

Nearly 70,000 people went to Burning Man in 2017. REUTERS/Jim Bourg

Marchand de sable

Épuisée comme tous les soirs après une journée de labeur, j’essaie de reposer ma tête sur le dossier du fauteuil de métal qui m’emmène à toute vitesse chez moi.

Les yeux mi-clos, je vois par la fenêtre les lumières de la ville qui défilent comme des drapeaux scintillants de feu.

Une drôle d’impression d’être entre deux mondes. Je quitte ce club de laborieux et comme un caméléon je deviens invisible et me laisse transporter dans une torpeur chaude et rassurante.

Exposition Caméléon Club Exposition Caméléon Club

 

Vers un ailleurs

Nous sommes tous assis. C’est l’heure de se reposer. Certains sont en train de boire un café, une infusion ou autre chose. Nous sentons un changement. Il est très discret. J’ai oublié de préciser que nous sommes dans une navette. Le hublot, qui nous permet de voir un ciel ou ce qui semble l’être, a changé de couleur. Il y a toujours des étoiles ou peut-être des galaxies lointaines. Est-ce réel ou allons-nous vers la quatrième dimension ? Peut-on savoir ?

Exposition Caméléon Club

Un peu parti un peu naze

Dans le club, les commandes fusent : cinq cafés, deux thés, un jambon-beurre pour la 3 !!! Les deux caméléons de service, Riri et Fifi, s’exécutent pendant que Loulou veille au grain (de sable) !! Les klingons s’interrogent, leur vaisseau stationne en double file depuis deux heures (Zut la PM), leur contact tarde, un certain Mulder. Soudain, la musique éclate : « GHOSTBUSTERS !!! ». Un violent éclair surgit de la pyramide. Arnold et Willy sont là, comment font-ils ça ???!!!!!!! Les klingons se rongent les griffes. Le Capitaine Kirk et Spock planqués derrière la porte observent la scène.

Exposition Caméléon Club

Paroles, paroles, paroles

Une souris verte qui courait dans l’herbe sur ma route je l’attrape et
je sens le mouv  oh oui
dur comme de la pierre je suis vraiment dur dur comme de la pierre
l’eau est vraiment importante pour la terre, Godzilla va vraiment détruire la terre
Adan

Sur ma route il y a eu du moove oui,
De l’aventure du mouv oui, une vie route
Casse la démarche
Comme Samuel Samuel Umtiti
Accélération, virgule, petit pont frappe Kylian Mbappé
Amin

Cho – cho – cho – chocolat
Ah mes copines, Ah-ah-ah mes copines
Il m’a dit t’es où, j’veux rejoindre Taylor
toi moi on la la
donne moi ta main. je l’attends
Maïssa

Je marche seul
Tout est faux même à la radio et dans les journaux
Il y a mes pas qui résonnent
Ils sont dingos
sans témoin sans personne
Izem

Un éléphant qui se balançait
et c’est magique ine diai ale ale ale
Ca y est, ça y est, c’est le jour J
que sa démarche comme Samuel Samuel Umtiti
Accélération, virgule, petit pont, frappe
Yacine

Vienes cemando la brisa
Akim le fils du forgeron est venu me chercher
Il mélange au fond de sa tasse du miel
Il fait si froid dehors le ressentez-vous?
Dans les allées du parc Maurice Thorez
Celui-là voudra des bombes,
Celui-là comptera les jours
en alignant des bâtons comme les barreaux d’une prison
ils viennent du bout du monde
apportant avec eux des idées vagabondes de reflet de ciel bleu, de mirage
I can’t believe the news today
imagine all the people living for today ah ah aaah
tout le monde veut devenir un cat
un jour mon prince viendra
l’histoire éternelle la Belle et la Bête
Nourhan

Photos au hasard
Atelier autour de l'exposition Femme au bon coeur amoureuse d'un adolescent DSC00097 Exposition Bonjour tristesse... © Cédrick Eymenier, 2013 Atelier autour de l'exposition Exposition Une maison de pierre...
Calendrier
juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
__________