Le « mur » de Virginie Yassef

L’exposition m’ a donné l’idée du rapport de l’homme à l’animal, notamment dans la première installation où l’on distingue une fresque dessinée par un enfant à l’arrière-plan (on remarque que Virginie Yassef fait aussi appel à un enfant dans une œuvre vidéo dont le thème est plutôt lié à la science-fiction). Le dessin en question semble traiter de l’évolution, sujet cher à Darwin, ou simplement d’une scène de chasse à l’époque préhistorique, auquel cas on l’associerait à une grotte telle celle de Lascaux. Un des personnages de la fresque sur le moment m’a fait pensé à « Big Foot« : une créature mi-homme mi-ours, qui vivrait dans l’ouest de l’Amérique du Nord, apparenté notamment au Yeti en Asie.

Vue de l’exposition

La photo que j’ai choisi exprime l’idée d’une transition homme-animal: le mythe du Loup-Garou; car l’image m’inspire une scène où l’on voit un loup contempler la Lune, mais bien entendu le sens de la transformation est alors inversé. Ce qui nous amène à l’idée d’une transition animal-homme et à toutes les implications qui en découlent. C’est un des principes de l’art : provoquer le questionnement.

L’atelier quant à lui m’a amené à un tout autre angle : la fabrication d’un vaisseau spatial très ressemblant à l’Enterprise de Star Trek. À une époque aussi futuriste, la question basculera probablement non plus à un rapport homme-animal, mais probablement  à un rapport être humain et extraterrestre; d’une forme d’intelligence à une autre…

Classé dans : Atelier, Un mur de sable vient de tomber, Visite

Laisser un commentaire


Photos au hasard
IMG_3662 Atelier autour de l'exposition Exposition Problèmes de type grec « Adieu tristesse... » Exposition Noyau dur et double foyer Exposition Tes mains dans mes chaussures 2/3
Calendrier
octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
__________