Rendez-vous 3.2.6

Elle s’est avancée dans la première pièce, dans le centre qui était occupé par un tapis rectangulaire bleu qui lévitait sur le sol. Un fil était branché à ce tapis et relié à une prise. Elle se demandait à quoi ça servait. A la base du tapis bleu, un dépôt blanchâtre. Sur les murs de la pièce, des deux côtés d’un coin, deux tableaux étaient accrochés. L’un était imprégné de noir et émaillé de quelques points blancs, l’autre était impressionné par des feuilles, ou plutôt par des ombres de feuilles.

Dans la deuxième pièce, au mur, plusieurs feuilles blanches de petit format sur lesquelles elle vit comme des enregistrements d’ondes. Les couleurs et épaisseurs des traits variaient d’un tableau à l’autre. Elle pensa à des tracés d’électrocardiogramme et se dit en même temps qu’il y avait de la vie, et aussi de la frénésie, voire de la fureur de vivre là-dedans.

Dans la troisième pièce, un escalier blanc, sur l’avant-dernière marche deux coquillages nacrés. Au mur, le même tissu bleu imprégné d’un dépôt blanchâtre.

Dans la dernière pièce un grand écran, un homme et une femme. Elle vit la femme s’approcher de l’homme, mettre sa tête contre son épaule, puis s’éloigner de lui après l’avoir bougé de sa chaise comme un paquet. En fond sonore, une voix parlait en anglais qu’elle ne comprit pas.

Classé dans : Les Limbes, Visite

Laisser un commentaire