Une tête lumineuse s’amuse dans une chambre imaginaire dans une maison de glace

L’exposition s’appelle : Une maison de pierre dans une métropole utilisant tout type d’éclairage habitée par ceux qui invitent les autres. Elle parle du curateur qui invite un autre curateur qui invite un autre curateur. Ce que je n’ai pas aimé c’est quand on s’est allongé et quand il y a eût de la musique stressante car la musique  était bruyante et résonnait. Je savais pas qu’il y avait des ordinateurs qui  générait des poèmes sans qu’on leur en donne l’ordre. Le boudin puait tellement que je voulais m’en aller. A côté du boudin il y avait des mails accrochés sur le mur qui parlaient des vêtements. Le singe en argile ne ressemblait pas à un vrai singe.
Abdelkarim

La musique était bizarre. J’ai aimé la statue du singe , il ressemblait à un octogénaire. Les ballons me faisaient penser à des massues. La machine à faire le poème me faisait penser à l’ infini.
Youssef

J’ai vu un gros écran noir, des statues en forme de singe. On s’est allongé sur des matelas au sol. J ‘ai vu des ballons en forme de glace. J’ai vu du jambon fait avec du sang et de la viande et  j’ai vu des photocopies qui étaient des phrases identiques. C’était beau mais le  noir c’était moche. Les singes étaient en argile. L’image du tableau était en vase.
Il y avait de la musique dans le noir avec des instruments de musique. Je n’ai pas aimé la musique qui était trop bruyante. Il y avait de la batterie et une dame qui chantait.
Adan

J’ai aimé la chambre du bas. Il y avait de la musique et des sons. Il faisait noir et on s’est allongé sur des tapis et des petits coussins. J’ai fermé les yeux et j’étais dans un autre monde dans ma tête.
On a vu  des ballons et les photos des élèves de  primaire  avec Céline.  J’ai vu une fleur rose  dans un cadre.
Fatima

Tout d’abord on a visité à la galerie l’exposition « Une maison de pierre … « . On a vu des photos et des boudins et il y avait plein de miettes et un boudin coupé. On a vu une machine qui a écrit bien en anglais et il y avait plein de choses accrochées au mur. C’était des poèmes ou de la poésie. Il y avait dans une salle plein de ballons. Il y avait les photos des gens qui ont soufflé dans les ballons et quand un ballon explose ou se dégonfle toutes les pensées partent dans les autres planètes.  Le plus beau moment a été  la musique. Il a fait noir et on était allongé au sol. A la fin on a discuté.
Farah
Classé dans : Une maison de pierre..., Visite

Laisser un commentaire