Hedwig Houben et Jean-Charles de Quillacq

Voici deux artistes qui ont fait parti de l’exposition « La langue de ma bouche » à La Galerie, centre d’ art contemporain de Noisy-le-Sec, qui ont eu un intérêt  pour moi lors de la visite que j’ ai pu voir.

Je vous parlerai de leur point commun dans leurs arts mis en commun ici qui m’ a plu particulièrement.

Leurs performances devant des publics pour faire ressentir aux gens des interrogations sur le soi- même, l’ être intérieur de l’ humain, ses sens développés par démonstration manuelle artistiques et orales.

Exemple d’une œuvre « Borborygmus »  d’Hedwig Houben

Exposition La langue de ma bouche

L’artiste par sa création  recherche verbalement et tactilement avec de la pâte à modeler à faire comprendre les sensations de l’intérieur de son corps, et d’y mettre des mots.

Autre œuvre de Jean- Charles de Quillacq « Mégots »

Exposition La langue de ma bouche

Il fait la démonstration par sa performance de montrer une forme de dépendance en modelant une baguette de pain ou en demandant à d’autres personnes d’ entretenir une pièce d’art avec de la nicotine pendant plusieurs jours.

Pour moi effectivement ces deux personnes se retrouvent dans leurs  idées artistiques de recherches sensorielles humaines. La découverte corporelle de l’être. Et faire parler leur publique, libérer la parole.

Classé dans : La langue de ma bouche, Visite

Laisser un commentaire