Kinders Surprise dans une barre de fer

Ces Kinders Surprise qui ne seront jamais ouverts garderont toujours leur cadeau mystère. Avec les lécheuses en arrière plan, on dirait qu’elles ont faim de Kinder, Mais hélas les Kinders sont maintenus dans une armature de fer, donc les lécheuses restent sur leur faim. Le fait que les sacs import-export se retrouvent dans l’arrière plan des Kinders marquent la différence entre le capitalisme et le communisme. L’ évocation de ces sacs qui servaient aux marchandises de luxe et étaient réservés aux étrangers (mais quand même accessibles aux Estoniens fortunés), contrairement aux Kinders disponibles pour tous les milieux.

Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019
Classé dans : Une pièce pour mon corps - Anu Põder, Visite

Laisser un commentaire


Photos au hasard
Exposition Pierre Joseph – Hyper-normandie Exposition Tes mains dans mes chaussures 2/3 « Adieu tristesse... » Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019 Exposition Coeur de silex © Cédrick Eymenier, 2012 Exposition Noyau dur et double foyer
Calendrier
décembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
__________