La symbolique des monuments

La symbolique est une notion subjective voire immatérielle; d’où l’idée « d’invisibilité » en rapport au monument dans cette exposition collective. La ligne directrice, selon moi, est une certaine forme de violence représentée dans chaque œuvre à travers l’idée commune de la nation.

Le drapeau enroulé sur lui-même est de couleur rouge, et fait donc penser à du sang. La nappe blanche est un arbre généalogique; celui de la mafia italienne en l’occurrence, ce qui souligne la présence d’une « mafia » ou non selon la culture du pays dans lequel on se trouve (point de vue réfutable éventuellement). Ainsi la continuité d’une organisation mafieuse est préservée par les femmes…

Passons maintenant à la lettre d’Éric Baudelaire, qui interroge les grands dirigeants britanniques sur l’utilité de la force de dissuasion nucléaire au travers d’une démarche artistique et philosophique : les réponses sont pour le moins concises et courtes, sans doute motivées par le « secret défense ».

Enfin la statue de Truman, érigée en Grèce a fait l’objet de saccages, car ce dernier est entre autre à l’origine d’une décision pour le moins catastrophique : le lancement de la première bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki.

Pour finir, on peut constater que nombres de monuments à travers le monde ont été érigés en rapport à des évènements gravissimes. La violence fait donc partie intégrante de la construction symbolique d’une nation.

Classé dans : Les monuments invisibles, Visite

Laisser un commentaire


Photos au hasard
Atelier autour de l'exposition Atelier autour de l’exposition Exposition Meris Angioletti © Cédrick Eymenier, 2011 Exposition Disparité et Demande Vue de l'exposition “Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body” © Pierre Antoine 2019 Exposition Caméléon Club
Calendrier
août 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
__________