Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La singulière tristesse du gâteau au citron

Classé dans: Lison Futé 2014, Romans d'ailleurs.

bender

Aimée Bender

L’Olivier, 2013

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Céline Leroy

[BEN]

D’abord intriguée par le titre énigmatique, je suis vite tombée sous le charme de ce roman et en particulier sous celui de Rose, qui, le jour de ses 9 ans, se découvre un étrange pouvoir : en goûtant à son gâteau d’anniversaire préparé par sa mère, elle sent la tristesse de celle-ci lui envahir la bouche mais aussi un terrible sentiment de vide existentiel et un véritable appel à l’aide… Effrayée par cette découverte, la petite fille considère alors comme une épreuve de manger les repas faits maison et trouve refuge dans la nourriture industrielle.

Dans cette famille d’une apparente banalité, appartenant à la classe moyenne et vivant dans un quartier résidentiel de Los Angeles, Rose n’est pas la seule à posséder un don aussi singulier qu’encombrant… Joseph, son frère aîné, qui, d’enfant précoce est devenu un adolescent taciturne et réservé à la limite de l’autisme, a le pouvoir de disparaître subitement de l’endroit où il se trouve et d’y revenir tout aussi discrètement (ou pas !..). Quant au père, si son refus obstiné de mettre les pieds dans un hôpital ne semble pas révéler de talent particulier, on pressent que cela n’est peut-être pas si anodin… La mère n’est pas en reste car en véritable touche à tout, elle s’adonne avec passion à de multiples activités de bricolage ou de travaux manuels quand elle n’est pas en train de s’extasier sur le génie de Joseph. Loin de profiter de son don particulier, chaque personnage semble enfermé dans une bulle de solitude avec ses doutes et ses angoisses ce qui rend les rares moments de partage et de communication d’autant plus précieux. Au milieu de cette famille décidément pas ordinaire, Rose sort peu à peu de l’enfance et connaît ses premiers émois amoureux, mais elle est toujours assaillie par les ressentis émotionnels mais aussi les petits ou les grands secrets de ceux qui l’entourent, à travers la nourriture.

Roman d’apprentissage plein de fraîcheur, à la fois empreint de gravité et de légèreté avec des pointes d’humour, La singulière tristesse du gâteau au citron séduira tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant… Alors, laissez-vous charmer vous aussi par cette histoire dans laquelle la fantaisie voire le fantastique s’invitent dans le quotidien avec un naturel désarmant !

Isabelle B.-C.

dispo

Laisser une Réponse