Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Piscine Molitor

Classé dans: Bandes dessinées, Lison Futé 2012.

cailleaux

Christian Cailleaux et Hervé Bourhis

Dupuis, 2009
[BD CAI]

C’est lors d’une promenade dans la presqu’île du Cotentin où j’étais parti me ressourcer que, sur le chemin des douaniers, en bordure des falaises de Gréville- Hague, je me suis souvenu de Boris Vian qui était ami et voisin de Jacques Prévert (ils habitaient tout au bout de la cité Véron, située juste derrière le Moulin Rouge). C’est dans La Hague qu’il passait lui aussi ses vacances quand il était enfant, dans une de ces villas de la vallée du Hubiland. Le jeune Boris écrira plus tard : « Landemer, ça s’appelait. Dix-sept habitants. On avait des petites baraques là-bas. […] Un chouette merveilleux pays. »
Cornegidouille ! J’ai pensé que vous seriez ravi de lire un Lison Futé sur une BD qui retrace brièvement la vie de Boris Vian, autrement dit « Bison Ravi » : Piscine Molitor, soixante-douze planches pour trente-neuf années de vie intense d’un personnage atypique.
Christian Cailleaux, par son trait de crayon, dessine au rasoir, tantôt des cases minimalistes avec trois ou quatre couleurs, tantôt des cases aux perspectives très complexes. Des cases aux couleurs froides succèdent à celles aux couleurs chatoyantes, ce qui donne un côté clair-obscur qui fait penser à la personnalité inclassable de Vian.
Quant à Hervé Bourhis, si c’est Le Petit livre rock qui l’a fait connaître, c’est pour l’univers du jazz qu’il a résumé sans improviser la phraséologie de la courte vie de Boris.
C’est en pratiquant la nage en apnée, qu’il pensait bonne pour son cœur, dans le bassin de la piscine Molitor, que Boris, alors qu’il ne lui reste que quelques heures avant de sombrer dans le trépas, replonge dans son passé au plus profond de ses doutes, ses passions, ses amours et ses joies. J’espère qu’après avoir lu cette BD, que ce soit pour l’écriture ou pour la musique de ce génie protéiforme à la créativité débridée, vous aurez envie de découvrir ou de redécouvrir les œuvres qu’il signa de son vrai nom ou sous un pseudonyme.

Jean-Pierre

dispo

Laisser une Réponse