Lison Futé 2017 est arrivé !

Essais

Ressuciter

bobin-ressuciter

Christian Bobin

Gallimard, 2001
[E BOB]

” J’écris pour me quitter, aussi pour inventer une maison pour les vivants, avec une chambre d’amis pour les morts. ”
De courts textes autour de la mort du père, des fragments de vie, parfois juste une phrase, Christian Bobin nous livre des faits, des souvenirs poétiques, souvent mystiques. Une alternance d’ombre et de lumière, de pesanteur et de légèreté. Des tranches d’existence en pointillé, parfois poignantes, alternent avec la méditation de l’écrivain devant sa page blanche… Lire la suite

Le bébé

darrieussecq-le-bebe

Marie Darrieussecq

P.O.L, 2002
[E DAR]

” [...] Quand le bébé dort la vie reprend, mais quand il est réveillé c’est sa vie à lui qui domine. ”
Ainsi, de la naissance au neuvième mois, nous suivons ce bébé dans son rapport au monde et à sa mère. C’est elle qui l’observe, qui parle de cette ” inquiétante étrangeté ” qu’il représente. Cette mère admirative qui a du mal à se retrouver en phase avec le monde, et en tête-à-tête avec sa feuille blanche, une véritable obsession. Car… Lire la suite

Trop classe !

decker-classe

Véronique Decker

Enseigner dans le 9-3

Libertalia, 2016
[371.1 DEC]

Ce livre est un petit florilège de portraits et situations des trente ans de la carrière d’enseignante de l’auteure dans les écoles maternelles et élémentaires de notre département. Ce témoignage empreint d’autodérision séduit par son honnêteté et sa fraîcheur. Les petits chapitres relatent des expériences constructives aussi bien que décourageantes. Si les perspectives esquissées ne sont pas roses, ce livre n’en invite pas moins les jeunes professeurs à continuer de… Lire la suite

Dialogues

deleuze-parnet-dialogue

Gilles Deleuze & Claire Parnet

Flammarion (Champs), 1996
[100 DEL]

C’est un vrai régal de lire des entretiens de Gilles Deleuze, comme de regarder d’ailleurs L’abécédaire, cette série de trois cassettes vidéo, où de A à Z il parcourt différents sujets en compagnie de Claire Parnet qui fut son élève. De A comme animal à Z comme zigzag… Ces cassettes sont disponibles ici même !
Je reviens au livre, lorsqu’il parle, c’est de philosophie vivante dont il s’agit, je veux dire en cela… Lire la suite

De quoi demain…Dialogue

derrida-de-quoi-demain

Jacques Derrida & Elisabeth Roudinesco

Champs, Flammarion, 2001
[303.4 DER]

A partir de mots de Victor Hugo : “Tout aujourd’hui, dans les choses, dans la société comme dans l’individu, est à l’état de crépuscule. De quelle nature est ce crépuscule et de quoi sera t-il suivi ?”, Jacques Derrida, philosophe, et Elisabeth Roudinesco, historienne, répondent ou plutôt, se questionnent tout au long d’un échange serré, exigeant.
Là, aucune vision catastrophe du monde actuel mais des réflexions pour un “à-venir”. Une pensée mouvante, subtile… Lire la suite

La vie matérielle

duras

Marguerite Duras

POL, 1987
[E DUR]

Cette année, Marguerite Duras aurait eu cent ans. Pourquoi ne pas fêter cet anniversaire en (re)lisant cette écrivaine qui était déjà un classique avant de mourir, en 1996 ? Je vous propose d’emprunter La vie matérielle, un petit livre d’entretiens publié en 1987.
Marguerite est déjà à la fin de sa vie matérielle lorsqu’elle prépare ce recueil. A travers une cinquantaine de textes assez courts, elle en revisite certains aspects : l’écriture, l’alcool, les hommes… Lire la suite

Retour à Reims

eribon-retour

Didier Eribon

Flammarion, 2010
[306.7 ERI]

A la mort de son père, Didier Eribon retourne à Reims, sa ville natale, et retrouve son milieu d’origine avec lequel il a rompu 30 ans auparavant. Retour aux sources, ce voyage est l’occasion de se livrer à une auto-analyse. Pourquoi avoir fui cette ville à 20 ans ? Est-ce pour pouvoir vivre sa sexualité librement, loin du regard homophobe de ses parents ? Didier Eribon, devenu professeur de sociologie à l’université, spécialiste des… Lire la suite

Est-ce que j’peux placer un mot ?

fourcade-est-ce-que-jpeuxDominique Fourcade

P.O.L, 2001
[E FOU]

A la question indiscrète : “Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?”, l’enfant ne répond pas.
Il sait qu’il ne doit pas répondre à ceux-là même qui le questionnent ainsi, il sait que sa réponse - il voudrait devenir la pompom girl dont il rêve de voir sous les jupes, puis l’assassiner- n’est pas celle que l’on attend. Il sait improviser, proposer des personnages de gentil garçon ou d’officier de marine convenant aux adultes. Il sait qu’il… Lire la suite

Bouquiner : Autobibliographie

francois-bouquiner

Annie François

Seuil, 2000
[028 FRA]

Dans Lison Futé, nous vous proposons des romans. Voici une petite exception à la règle : un 028. Vous voilà perplexe. Mais, il faut vous préciser qu’avant de classer Bouquiner en 028 (c’est à dire avec les documentaires sur la lecture), nous avons longuement hésité. Car enfin, cet ouvrage aurait pu tout autant trouver sa place parmi les romans, les biographies ou même les essais. Sans doute, il serait même mieux sorti, car soyons francs, vous allez… Lire la suite

L’homme sans tête

gonzalezrodriguez

Sergio Gonzales Rodriguez

Passage du Nord-Ouest, 2010
Traduit de l’espagnol (Mexique) par Isabelle Gugnon
[345 GON]

Sergio Gonzalez Rodriguez est un journaliste mexicain qui enquête et écrit sur la violence qui règne dans son pays. Dans cette même veine, entre essai, documentaire, récit et éléments autobiographiques, il avait déjà publié en 2007 Des os dans le désert, une enquête sur le féminicide commis par les cartels dans la ville frontière de Ciudad Juarez, où presque mille crimes perpétrés contre des femmes de… Lire la suite

Tombeau de Romain Gary

huston-tombeau

Nancy Huston

Actes Sud, 2002
[E GAR]

Si vous n’avez pas encore lu les livres de Romain Gary et que vous ne savez pas trop par où commencer, je crois que Tombeau de Romain Gary est pour vous.
Si vous avez lu presque tous les livres de Romain Gary et que vous êtes fasciné par cet écrivain, je crois que Tombeau de Romain Gary est pour vous.
Nancy Huston s’est plongée pendant deux ans dans l’œuvre imposante de Romain Gary et elle a écrit ce petit texte d’à peine… Lire la suite

Là-bas si j’y suis

mermet-la-bas-si-jy-suis

Daniel Mermet

La découverte, 2001
[E MER]

Journaliste, producteur de radio, Daniel Mermet scrute notre société avec son “ regard radiographique ”. Depuis plus de dix ans il va sur les routes, ici, là-bas, dans les coins les plus reculés, ou juste là dans un coin de banlieue.
Il tend une oreille, ouvre son micro, écoute puis donne la parole dans Là-bas si j’y suis sur France Inter à ceux que l’on n’entend guère.
De Grozny au Chiapas, du Rwanda à Gaza, de Rouen… Lire la suite

Lettres à Anne : 1962-1995

mitterrand-lettres

François Mitterrand

Gallimard, 1996
[RP BRU]

Plus de mille lettres et vingt deux blocs de papier : de 1962 à sa mort en 1995, François Mitterrand écrit à Anne Pingeot, exprimant avec une immense intensité son amour.
Ces lettres nous dévoilent des aspects totalement inconnus d’un homme profondément secret et qui fut président de la république.
Parmi des centaines de lettres, une en particulier à attiré mon attention, celle du 15 novembre 1964 : « Je bénis, ma bien aimée, ton

Espèces d’espaces

georges-perec-especes-despaces

Georges Perec

Galilée, 2000
[E PER]

« Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner. »
Dans ce livre, Georges Perec s’interroge sur l’espace, les espaces : la page tout d’abord, puis le lit, la chambre, l’appartement, l’immeuble, la rue, le quartier… pour continuer crescendo jusqu’au monde et à l’ESPACE. Chaque espace donne lieu à un chapitre dans lequel Perec se livre à des réflexions, des inventaires, qui sont autant… Lire la suite

Penser / Classer

georges-perec-penser-classer

Georges Perec

Hachette, 1998
[E PER]

Puisque la Médiathèque a choisi de mettre à l’honneur Georges Perec cette année avec une exposition,
Puisque son regard joyeux a éclairé le hall de la Médiathèque durant tout le mois d’avril,
Puisque Penser / Classer fait partie de ces livres qui vous accompagnent toute une vie, que vous pouvez relire sans jamais vous lasser,
Puisqu’il est possible de le dévorer ou encore de lire juste quelques textes dont le titre… Lire la suite

Je me souviens

Brainard perecbrasseur

Joe Brainard

I remember (je me souviens)

Actes Sud, 2002
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie Chaix
[E BRA]

Georges Perec

Je me souviens
Les choses communes I

Hachette, 1978
[E PER]

Roland Brasseur

Je me souviens encore mieux de Je me souviens
Notes

Correspondance : 1946-1978

perros

Georges Perros / Gérard et Anne Philipe

Finitude, 2008
[E PER]

Alors que notre boîte à lettres ne reçoit plus que des factures ou des prospectus, il est un moyen, si comme moi vous faites partie des nostalgiques de la carte postale et des lettres d’amitié, pour combler votre frustration : la lecture des correspondances littéraires. Quel bonheur, vaguement coupable, d’ailleurs, d’entrer dans une intimité qui, à la base, n’était pas destinée à être partagée avec vous !
Georges et Gérard… Lire la suite

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? Mon premier manuel de pensée critique.

pincon-pourquoi

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon

La ville brûle, 2014
[330 PIN]

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, tous deux sociologues, travaillent généralement en collaboration. Leurs livres traitent souvent de la haute bourgeoisie, des élites et des normes sociales.
Un des points principaux de leurs études, est que derrière une idéologie de la concurrence, la haute bourgeoisie met en réalité des barrières entre elle et le reste de la société, barrières destinées à défendre ses intérêts et à les perpétrer de génération en… Lire la suite

Dans les forêts de Sibérie : février-juillet 2010

tesson-foret

Sylvain Tesson

Gallimard, 2011
[E TES]

Chers vous,
Lorsque cet été, allongé lascivement vous cuirez sous un soleil de plomb, gageons que la lecture de ce récit vous apportera suffisamment de fraîcheur pour en tempérer les ardeurs. Car 6 mois au bord du lac Baïkal dans une cabane de 9 m2 entre février et juillet, ce n’est pas tout à fait la même chose que des vacances dans l’arrière-pays niçois (même si c’est très joli). On peut imaginer que les motivations ne sont… Lire la suite