Lison Futé 2017 est arrivé !

Lison Futé 1999

Les oreilles sur le dos

arnaud-oreilles

Georges Arnaud

Bourgeois (10/18), 1987
[ARN]

Pour rappel, Georges Arnaud est également (surtout ?) l’auteur du Salaire de la peur, de quelques autres romans, ainsi que de longs reportages journalistiques qui ne lui valurent pas que des amis.
L’action se déroule dans l’ancienne Nouvelle-Grenade (Colombie, Venezuela, Équateur, Panama)*, après la Seconde Guerre Mondiale, dans une ambiance révolutionnaire, de coups d’état en gestation, de dictatures avec des personnages peu clairs gravitant dans des milieux plus ou moins sordides. Tout ceci apparaît en… Lire la suite

La musique du hasard

auster-musique-du-hasard

Paul Auster

Actes Sud, 1991
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine Le Boeuf
[AUS]

Deux hommes disponibles pour un nouvel avenir vont tenter de le gagner par le jeu, lors d’une partie de poker dont l’issue s’inscrira dans une réalité démente.
Le glissement dans l’enfermement que nous voyons se construire, jour après jour, par les deux perdants de l’histoire, est impalpable, et la résignation qui gagne la conscience de ces hommes, à la mesure de leur œuvre, est très finement décrite.
C’est une… Lire la suite

Dernières cartouches

battisti-dernieres-cartouches

Cesare Battisti

J. Losfeld, 1998
Traduit de l’italien par Gérard Lecas
[BAT]

Hésitant entre l’autobiographie et le roman, le récit de Cesare Battisti retrace l’itinéraire d’un jeune sous-prolétaire de l’Italie des années 70, passé du banditisme à la lutte armée, et de l’utopie communautaire au désenchantement tragique des militants des organisations combattantes, pris au piège d’une dérive militaire voulue, et finalement gagnée, par l’État.
Une histoire des vaincus de l’Histoire donc ; mais qui, à rebours des lamentations sentencieuses des anciens combattants revenus… Lire la suite

Plus loin, mais où?

beck-plus-loin-mais-ou

Béatrix Beck

Grasset, 1999
[BEC]

Si dans les livres vous cherchez l’écriture, la phrase qui claque, et aussi une certaine dérision, un peu d’humour, bien noir de préférence, lisez Plus loin, mais où ?, de Béatrix Beck.
D’abord le récit nous emmène auprès de Marceline l’indomptable, puis il bifurque de manière étonnante, change de narrateur et nous entraîne à la suite du seul visiteur qui réussit à s’imposer chez elle, un « grand jeune gars fauve ».
« Le calendrier du facteur j’en… Lire la suite

Les guerriers du silence

bordage-guerriers-du-silence

Pierre Bordage

1- Les guerriers du silence
2- Terra Mater
3- La citadelle Hyponéros

Atalante, 1993, 1994, 1995
[BOR]

Dans un avenir lointain-si lointain que la Terre n’est plus qu’un lointain souvenir pour quelques uns-au sein de la confédération de Naflin qui regroupe quelques cent mondes et des milliards d’individus, les Scaythes d’Hyponéros, créatures étranges aux mystérieuses origines dotées de pouvoirs psychiques puissants, fomentent un complot gigantesque dont l’asservissement de l’espèce humaine n’est pas l’ultime finalité.
Les auteurs français de science-fiction ont rarement abordé le genre « space opera ». Avec… Lire la suite

Le rapport de Brodie

borges-rapport-de-brodie

Jorge Luis Borges

Gallimard (Folio), 1972
Traduit de l’espagnol (Argentine)
[BOR]

Onze nouvelles du maître (encore un) argentin qui constituent une excellente introduction au monde décalé de Borges. Ici, les couteaux ont une mémoire, les fils de famille qui ont fauté trouveront la rédemption à travers un parcours christique, le médecin du célèbre Lemuel Gulliver fait son rapport, un tueur sans état d’âme est soudain touché par la grâce.
Chez Borges le réel n’est qu’illusion, le décalage est la norme. Son écriture raffinée… Lire la suite

Mes amis

bove-mes-amis

Emmanuel Bove

Flammarion, 1977
[BOV]

J’ai lu ce livre, il y a plus de 10 ans. J’en garde un souvenir diffus teinté d’amertume.
Néanmoins, il fait partie des « livres fantômes » qui hantent nos mémoires au fil des lectures. Un homme, le narrateur, révèle ses amitiés par une galerie de portraits où se dessine la nature des liens, souvent mesquins, qu’entretiennent les dénommés amis avec le narrateur.
C’est un livre sans espoir, sans embellie, mais d’une véracité qui va droit au cœur… Lire la suite

Water music

boyle-water-music

T-C Boyle

Phébus (Libretto), 1988
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Robert Pépin
[BOY]

Alors que le XIXe siècle pointe à l’horizon, que la Révolution française s’essouffle, que l’autre, l’industrielle, se met en branle, Mungo Park, jeune explorateur écossais, défriche un continent encore inconnu, l’Afrique, tandis qu’à Londres, entre soûleries et rapines, Ned Rise, parfait inconnu, tente de se faire une place au soleil.
A travers le destin croisé de ces deux hommes, T.C. Boyle nous offre un roman où chaque page explose de vie. Mais pas de cette vie… Lire la suite

La modification

butor-modification

Michel Butor

Minuit, 1957
[BUT]

« Vous avez mis le pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous essayez en vain de pousser un peu plus le panneau coulissant. » Ainsi commence l’histoire d’un voyageur, quittant la grisaille de Paris et la monotonie de sa vie conjugale pour rejoindre à Rome sa maîtresse et lui proposer de vivre ensemble. Ce voyageur, c’est vous, monté à la gare de Lyon dans un compartiment de train et dont les rêveries… Lire la suite

Ponce Pilate

caillois-ponce-pilate

Roger Callois

Gallimard (L’imaginaire), 1961
[CAI]

Et si Pilate ne s’était pas lâchement abstenu ? S’il n’avait pas sacrifié sa dignité et sa conscience sur l’autel du fanatisme et de la raison d’Etat ? S’il avait été ce stage stoïcien qu’il aspirait à être, ennemi de toute croyance, respectueux de la personne humaine, plutôt qu’un serviteur avisé des intérêts de l’Empire ? il n’eut pas livré au supplice le Nazaréen - lequel, au lieu d’inaugurer une nouvelle ère, serait à jamais demeuré un… Lire la suite

Martin cet été

chambaz-martin-cet-ete

Bernard Chambaz

Julliard, 1994
[RV CHA]

Il est de ces livres qui nous emmènent aux frontières de l’insoutenable, sachant ménager le lecteur tout en ne lui épargnant rien. Martin n’aura jamais 17 ans. Le constat en 245 pages.
Bernard Chambaz, homme seul dans la douleur, tente de se reconstruire en écrivant, tantôt une ode, un cri d’amour, une longue plainte.
Et pour nous, lecteurs, c’est un formidable appel à la vie, au pouvoir des mots qui, le temps d’un trop court instant, nous… Lire la suite

Le grand sommeil

chandler-grand-sommeil

Raymond Chandler

Gallimard (Bibliothèque Noire), 1948
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Boris Vian
[RP CHA]

Marlowe (Philip) ne fait pas de bateau, et s’occupe d’affaires qui démarrent simplement mais finissent toujours dans les ténèbres. Un vieux général décati le charge de mettre fin à un chantage, ce qui est assez anodin. Mais bien vite on tombe sur un trafic de photos illicites de filles dénudées sous substances, sur un introuvable qu’on aura bien du mal à retrouver, et sur quelques morts violentes (dont… Lire la suite

Ségou

conde-segou-t1-murailles-de-la-tereconde-segou-t2-la-terre-en-miettes

Maryse Condé

1- Les murailles de terre
2- La terre en miettes

Robert Laffont, 1985
[CON]

Ségou est une saga qui nous plonge dans le Mali du 18e siècle. On y voit l’expansion de l’Islam, l’arrivée des colonisateurs blancs, l’organisation de l’esclavage à grande échelle. Surtout, on fait connaissance avec toute une civilisation africaine et ses valeurs, ses mythes, ses croyances et son système de pensée. Maryse… Lire la suite

Cœur des ténèbres

conrad-coeur-des-tenebres

Joseph Conrad

in Un avant-poste du progrès

Gallimard, 1948
Traduit de l’anglais par Jean-Philippe Stassen, Sylvain Venayre, Georges Jean-Aubry, André Ruyters, Dominique Goy-Blanquet
[CON]

Marlow est sur un bateau sur la Tamise. Le soir, il raconte à ses compagnons l’étrange aventure qui l’amena jusqu’au cœur du continent africain pour y retrouver Kurtz qui dirige le comptoir le plus éloigné de la compagnie belge qui a engagé Marlow. Le voyage n’a rien d’une excursion. La jungle est menaçante, moins par son opacité que par… Lire la suite

La fille du Gobernator

constant-fille-du-gobernator

Paule Constant

Gallimard, 1994
[CON]

La Fille du Gobernator est un roman d’une cruauté rare et d’une beauté certaine. On a dit qu’il s’agissait là de modernes Malheurs de Sophie, qu’on en juge : Chrétienne, fillette de 7 ans, débarque à Cayenne, son père est le nouveau “gobernator” du bagne. Gueule cassée, “héros” de la grande guerre, (il a fait massacrer toute sa compagnie !), sa fille n’existe que comme un embarras. Quand à sa mère, qui n’a de goût que pour la… Lire la suite

Stratégie pour deux jambons

cousse-strategie-pour-deux-jambons

Raymond Cousse

Serpent à plumes (Motifs), 1978
[COU]

Vivre et penser comme des porcs titre un récent pamphlet. Quoi de plus naturel pour un cochon qui a si bien intériorisé sa condition (citoyen ordinaire) et son destin (la charcuterie) qu’il les revendique, pourfendant avec opiniâtreté les atteintes - et jusqu’aux moindres objections - à l’ordre légitime des choses et des idées. Mieux qu’une longue analyse, cette fable édifiante et pleine d’humour révèle l’aliénation derrière l’expression du bon sens, la résignation derrière les certitudes… Lire la suite

Patatras

culicchia-patatras

Giuseppe Culicchia

Rivages (littérature étrangère), 1995
Traduit de l’italien par Françoise Liffran
[CUL]

Walter, vingt ans, objecteur de conscience cherche un sens à sa vie et cherche aussi la compagnie des femmes. Il n’a pas envie de se fondre dans le moule imposé par une société dont il rejette certaines valeurs.
Il s’agit donc du passage entre adolescence et âge adulte d’un jeune italien dont tout porte à penser qu’il ressemble comme un frère jumeau à l’auteur, Giuseppe Cullichia.
Si, comme moi, Patatras

Je ne dirai pas tout

dimey-je-ne-dirais-pas-tout

Bernard Dimey

C. Pirot, 1991
[P DIM]

Bernard Dimey foulait les pavés des trottoirs de Pigalle, et les zincs des bistrots de Montmartre portent encore la trace de ses coudes comme le sable les ancres de galères échouées. Il chantait Paname, les prolos, les amis, les amours en tutoyant la bouteille et les prostituées de son village, le nez dans un verre de rouge (ou de blanc, c’était selon) et les yeux dans les étoiles.
En célébrant à sa manière le… Lire la suite

Vingt ans après

dumas-20-ans-apres

Alexandre Dumas

Garnier, paru en 1845
[DUM]

Où l’on retrouve nos trois mousquetaires légèrement vieillis mais pas calmés pour autant.
On ne peut résumer un roman de Dumas tant il s’y passe de choses. Le mot péripétie prend ici tout son sens. On est dans la Rolls du roman feuilleton. A tel point que, lorsque l’on adapte Dumas, même dans des superproductions télévisuelles de six heures, on est obligé d’élaguer, de couper. On ne peut pas tout représenter. Et surtout pas… Lire la suite

Le braconnier de Dieu

fallet-braconnier-de-dieu

René Fallet

Gallimard (Folio), 1986
[FAL]

Il y a du Rabelais chez René Fallet, et Grégoire Quatresous, le moine héros de son roman, tient beaucoup plus du frère Tuck puissance dix que de Saint Augustin ; Grégoire, moine trappiste manipulé par le destin dont il semble être le jouet préféré.
Pour Grégoire, devenu moine par erreur, jardinier par goût, amoureux par hasard, mais toujors consciencieusement poivrot, il était normal qu’il retrouvât souvent la culotte du p’tit Jésus au fond d’une bouteille de Saint-Pourçain… Lire la suite

Demande à la poussière

fante-demande-a-la-poussiere

John Fante

Bourgois, 1986
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Philippe Garnier
[FAN]

Bandini erre dans un Los Angeles glauque, où les rencontres sont à l’image de cet univers crasseux et meurtri. Bandini est attachant et le regard qu’il pose sur la vie est dénué de bons sentiments, mais profondément humain. On devient familier de son quotidien, on s’y retrouve parfois, et l’écriture pleine d’amour et de poésie nous empêche de sombrer dans le désespoir.

Valérie L.

Salammbô

flaubert-salammbo

Gustave Flaubert

in Œuvres Complètes T1

Le Seuil (L’Intégrale), paru en 1862
[FLA]

Après l’avoir servie, des mercenaires réclament à Carthage leur solde. Mais la cité antique, riche et avare, se dérobe à ses promesses et diffère sans cesse le moment de régler ses dettes. La révolte gronde. L’armée des barbares mercenaires refuse de patienter encore et se soulève contre la puissance qu’elle servait autrefois. Sa fureur est d’autant plus grande qu’à sa tête, Mâtho, chef libyen, entend conquérir en plus… Lire la suite

Elle danse dans le noir

fregni-elle-danseRené Fregni

Denoël, 1998
[FRE]

A chaque page, l’auteur nous offre la tendresse, l’enfance, l’amour, nous fait vivre la douleur de la mort sans sensiblerie déplacée, mais avec une sensibilité à fleur de peau.
On aime ce fils, ce père, on l’accompagne avec émotion jusqu’au bout…de la mort, de l’amour.

Arlette

dispo


Gros-Câlin

gary-gros-calin

Romain Gary

Mercure de France, 1974
[GAR]

Comment faire pour se sentir exister ? Chacun a ses remèdes à la grande solitude, et la compagnie qu’a choisie cet employé de bureau est certes encombrante mais donne du réconfort. Les méandres de ses questionnements existentiels l’amènent à vivre des situations absurdes, à la limite du délire.
C’est une réflexion grinçante sur la condition humaine, et la langue de Romain Gary, imagée, ludique, nous fait rire de nous-mêmes alors que le propos est… Lire la suite

Un paysage de cendres

gille-un-paysage-de-cendres

Elisabeth Gille

Seuil, 1996
[GIL]

La guerre 39-45. La petite Léa, 5 ans, est séparée de ses parents et placée dans un pensionnat où elle s’attache à Bénédicte, 7 ans. A cette période succède la quête des retrouvailles avec les parents disparus. Puis viennent les années 50, le pays renaît de ses cendres et la vie reprend, sans bonheur possible pour Léa, car la mort est partout et guette, même les rescapés de la vie.
Ce livre s’apparente parfois à une… Lire la suite

L’irremplaçable expérience de l’explosion de la tête

guinzburg-irremplacable-experience

Michael Guinzburg

Gallimard (Noire), 1997
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Daniel Lemoine
[GUI]

Un critique d’art déjanté et new-yorkais se lance sur la piste d’un chef-d’œuvre perdu de Jackson Pollock. Pour cela, il se rend en Floride, là où le peintre vivait, et se mêle à la faune de l’endroit. On y croise pêle-mêle des comtesses douteuses et nymphomanes, des collectionneurs d’art, des peintres et un aventurier au visage d’ange, qui a fait fortune grâce à des perles d’une pureté totale… Lire la suite

La ville écarlate

haasse-ville-ecarlate

Hella S. Haasse

Seuil, 1997
Traduit du néerlandais par Anne-Marie de Both
[HAA]

Si les périodes tourmentées vous intéressent, si complots et intrigues vous passionnent, si l’histoire mélangée à la fiction vous attire, alors La ville écarlate de Hella S. Haasse est le roman qu’il vous faut.
A Rome entre 1525 et 1527, date du sac de la ville par les troupes de Charles Quint, nous assistons à la quête éperdue de son origine par le héros, un certain Giovanni…Borgia. Évidemment… Lire la suite

L’homme de chevet

holder-homme-de-chevet

Eric Holder

Flammarion, 1995
[HOL]

Un homme est engagé comme garde-malade auprès d’une femme, et de ce rapport contraint va naître une confrontation. L’écriture tendue, retenue d’Eric Holder met en relief la violence de deux êtres reclus chacun dans leur souffrance et le refus de l’autre. On suit les dédales de cette relation, indéfinissable, qui se vit dans la lutte pour survivre à sa propre destruction.
LA pudeur et la distance émotionnelle sont le charme de ce livre, la réalité crue… Lire la suite

Les travailleurs de la mer

hugo-travailleurs-de-la-mer

Victor Hugo

Flammarion (GF), paru en 1866
[HUG]

Mess Lethierry a une fille, Déruchette, et un bateau à vapeur, Durande, qui fait la liaison Guernesey-Saint-Malo. Gilliatt marche pieds-nus, vit avec sa mère qu’on soupçonne d’être un peu sorcière, est pauvre comme Job, et a mauvaise réputation. Il est amoureux de Déruchette. Pour des raisons sur lesquelles nous ne nous étendrons pas ici , Durande s’échoue sur un récif perdu. Lethierry est au bord de la ruine. Pour avoir Déruchette, Gilliatt ira… Lire la suite

Un si joli village

humbert-un-si-joli-village

Denis Humbert

Presses de la Cité, 1992
[HUM]

Avec la rudesse des paysans, malgré la langue de bois que pratiquent ces hommes, on éprouve l’envie de respirer le même air pur, partir découvrir ces monts et villages lointains… Quitter nos tours de béton et faire le Cantal et L’Auvergne, avec ou sans Jeff ! Bravo Monsieur Humbert pour ces jolis voyages.

Arlette

dispo


La virevolte

huston-virevolte

Nancy Huston

Actes Sud, 1994
[HUS]

Avec La virevolte, Nancy Huston écrit le roman d’un abandon et d’un choix. Lin, dotée d’un mari aimant, de deux petites filles, décide de les laisser pour se consacrer à la danse. En fait elle ne décide rien, le choix s’impose à elle, comme s’il était vital. Pas de jugement, pas de morale, le livre d’un désarroi et en même temps celui d’une passion.
Ecrit sous la forme de paragraphes courts, un peu hachés, ce sont des… Lire la suite

La peau et les os

hyvernaud-peau-et-les-os

Georges Hyvernaud

in Œuvres complètes T1

Ramsay, 1949
[HYV]

« Le pire de tout, c’est les cabinets. Quand je veux former une image dense et irréprochable du bonheur, c’est à des cabinets que je pense. A des cabinets bien enfermés de murs blancs, dallés de clair, verrouillés. Je suis assis dignement sur la couronne de bois verni, dans ma dignité d’homme libre. Je suis assis au centre d’un épais silence savoureux. Un silence blanc, luisant, crémeux. Il y a contre le mur une

Trois hommes dans la neige

kastner-trois-hommes-dans-la-neige

Erich Kästner

Stock (Bibliothèque cosmopolite), 1934
Traduit de l’allemand par Etha Rickmers
[KAS]

Un millionnaire original participe sous un faux nom à un concours organisé par des usines dont il est propriétaire. Il gagne le deuxième prix, dix jours dans un grand hôtel d’une station de ski durant lesquels il sera (mal)traité comme un pauvre type…jugé à son costume piteux. Le gagnant du premier prix, un jeune homme pauvre au chômage, gagne le même séjour mais va être pris pour un millionnaire venu… Lire la suite

Les cochons au paradis

kingsolver-cochons-au-paradis

Barbara Kingsolver

Rivages (Littérature étrangère), 1996
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Martine Béquié
[KIN]

Où l’on retrouve Taylor et sa fille adoptive, la petite indienne Turtle.
Nous découvrons dans cette suite de L’arbre aux haricots que Turtle est Cherokee, sa « nation » la réclame, et bien sûr Taylor ne veut pas la rendre ! Commence alors la fuite de Turtle et de sa mère, et pour nous la peinture de cette Amérique profonde des pauvres gens, de ceux qui doivent vivre avec… Lire la suite

L’arbre aux haricots

kingsolver-arbre-aux-haricots

Barbara Kingsolver

Rivages (Bibliothèque étrangère), 1995
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Martine Béquié
[KIN]

Marietta, qu’on appelle Missie, n’a pas l’intention de faire comme toutes ses copines : dans son Kentucky natal « les filles commencent à faire des bébés avant d’apprendre leurs tables de multiplication ». Devenue Taylor, elle monte dans sa vieille Coccinelle, et fidèle au mythe américain, roule vers l’Ouest. Ce voyage qui fera d’elle une femme, est tout le parcours d’une jeune américaine blanche, issue de milieu très simple… Lire la suite

Le journal d’Hannah

lambrichs-journal-dhannah

Louise Lambrichs

LGF (Livre de poche), 1995
[LAM]

Le bonheur entrevu par Hannah, dans cette guerre, la deuxième : elle est enceinte. Mais cet enfant, son mari n’en veut pas, une folie dans une pareille tourmente. Commence alors pour elle une vie toute autre où le rêve devient plus essentiel que la réalité. Louise Lambrichs distille le merveilleux dans cette tragédie et réussit ainsi un portrait de femme dans lequel il est difficile de ne pas se reconnaître.

Marie-Jo

Les chants de Maldoror

lautreamont-maldoror

Comte de Lautréamont

in Œuvres complètes

Corti, paru en 1869
[LAU]

Œuvre de génie qui s’inscrit dans le mouvement décadent français du 19e siècle, Les Chants de Maldoror frappe surtout par son verbe flamboyant, et la fureur de ses propos.
Long poème en prose de six chants, celui-ci est bien plus qu’une diatribe forcenée contre Dieu, mais un blasphème ininterrompu pendant lequel il retient son souffle (et nous, le nôtre) pour mieux expulser à la face de Dieu et des Hommes… Lire la suite

La partie du soprano solo dans le chœur

le-bot-partie-du-soprano

Marc Le Bot

POL, 1994
[LEB]

Des images d’enfance surgissent et disparaissent de nos mémoires, certaines persistent. C’est à partir de la restitution d’un souvenir que Marc Le Bot tente d’élucider l’homme qu’il est
devenu.
Musique et amitié se fondent et s’incarnent en un enfant, soprano dans un chœur; la voix de l’ami et du double qui résonne encore, figée dans le temps par une inaltérable émotion.

Marie-Jo


La vallée de l’éternel retour

le-guin-vallee-de-leternel

Ursula Le Guin

Actes Sud, 1994
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Reinharez
[LEG]

La culture ethnologique d’Ursula Le Guin est manifeste, et impressionnante. Totalement immergée dans son œuvre romanesque, elle lui permet une richesse incroyable de suppositions, de propositions. Ainsi tout le cycle de romans de Terremer est fondé sur la pensée magique, comme une autre manière de voir et de comprendre le monde. La Vallée de l’éternel retour, est de ce point de vue, le plus achevé et le… Lire la suite

Spirale

le-treut-spirale

Brigitte Le Treut

V. Hamy, 1997
[LET]

Marie a un intérêt prononcé pour la vie des gens qu’elle croise au hasard de ses promenades dans Paris. Un intérêt qui se traduit par des filatures, au cours desquelles elle laisse libre cours à son imagination.
Elle entre dans la vie de ces anonymes à leur insu…pour quelques heures, ça ne va pas plus loin. Jusqu’à ce qu’elle croise « l’Indien ». Cet homme la fascine tant, qu’elle ne vit plus qu’à travers… Lire la suite

Pourquoi j’ai mangé mon père

roy-lewis-pourquoi-jai-mange-mon-pere

Roy Lewis

Acte sud, 1996, (première édition 1963)
Traduit de l’anglais par Rita Barisse et André Vercors
[LEW]

L’évolution, voilà une sacrée histoire. Et c’est ce que ce roman nous raconte en nous faisant partager avec beaucoup d’humour le quotidien d’un clan de pithécanthropes tout juste descendus des arbres, et sur le point d’entrer dans l’humanité.
La horde est menée par Edouard. Père et chef, mais surtout personnage visionnaire, il n’a de cesse… Lire la suite

La douceur du foyer

mann-douceur-du-foyer

Carol Mann

Seghers (Mots), 1991
[MAN]

La Douceur du foyer…ou la vie quotidienne d’Isabelle Mercier, jeune mère de famille coincée dans son HLM de Malakoff, entre les tâches ménagères, les sorties d’école, les rhinopharyngites des petites et Jules, un mari un peu beauf. Isabelle consigne sur son journal les petits riens de sa vie ordinaire avec beaucoup d’humour, un humour salvateur qui lui permettra de prendre le recul nécessaire pour ne pas « péter les plombs » !
On a rarement… Lire la suite

Le jeune homme, la mort et le temps

matheson-jeune-homme-mort

Richard Matheson

Denoël (Présence du futur), 1977
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Ronald Blunden
[RSF MAT]

1971 Richard Collier, 36 ans, vient d’apprendre qu’il n’a plus que quelques mois à vivre. Pour oublier cette issue fatale, il se laisse aller à travers les dunes du Pacifique jusqu’à un hôtel. Peu à peu, il se laisse envahir par le charme très 19ème siècle de ce lieu. Et puis surtout, il y a le portrait envoûtant d’Elise McKennor, une célèbre actrice du siècle… Lire la suite

L’objet de mon affection

mccauley-objet-de-mon-affection

Stephen McCauley

Bourgois (10/18), 1997
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Philippe Hupp
[MAC]

Nina attend un bébé. Elle habite avec George. George aussi attend ce bébé, mais c’est celui d’Howard. Et Howard ? Il n’est pas au courant, Nina refuse de le voir depuis qu’elle est enceinte. George en a marre d’inventer des mensonges quand Howard téléphone pour parler à Nina. George serait donc l’amant de Nina ? Mais non, George est amoureux de Paul qui lui propose de vivre avec… Lire la suite

Patriotisme

mishima-mort-en-ete

Yukio Mishima

in La mort en été

Gallimard (Folio), 1984
Traduit du japonais à l’anglais par : E.G.Seidensticker, I Morris, D.Keene, G.W.Sargent. Traduit de l’anglais au français par Dominique Aury.
[MIS]

Japon 1938. Un officier de l’armée impériale et sa femme accomplissent, dans les règles de l’art, le rituel du seppuku (suicide par éventration), conformément aux prescriptions du code moral qui définissent la discipline de vie et de mort du bushi (guerrier).
Au-delà de la fascination de Mishima pour l’acte, dont… Lire la suite

Lolita

nabokov-lolita

Vladimir Nabokov

Gallimard (Folio), 1964
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Eric H. Kahane
[NAB]

Humbert Humbert raconte sa vie pleine de trous. Vieux professeur de la vieille Europe, il émigre vers la jeune Amérique où il tombe sous le charme d’une nymphette, la jeune Lolita, poème humain comme le montre le très court et très beau premier chapitre. Cet amour va le mener à travers les États-Unis et vers la folie.
Roman foisonnant, à la fois road-movie, roman noir, roman d’amour… Lire la suite

La sorcière

ndiaye-sorciere

Marie Ndiaye

Minuit, 1996
[NDI]

« Quand mes filles eurent atteint l’âge de douze ans, je les initiai aux mystérieux pouvoirs. Non pas tant, mystérieux, parce qu’elles en ignoraient l’existence, que je leur avais dissimulés (avec elles, je ne me cachais de rien puisque nous étions de même sexe), mais plutôt que, ayant grandi dans la connaissance vague et indifférente de cette réalité, elles ne comprenaient pas plus la nécessité de s’en soucier ni d’avoir, tout d’un coup, à la maîtriser

Rien que pour moi

noll-rien-que-pour-moi

Ingrid Noll

Calmann Levy (Suspense), 1996
Traduit de l’allemand par Jean-Luc Tiesset
[RP NOL]

Rosemarie, 52 ans, célibataire, courtier d’assurances.
Rainer Witold Engstern, conférencier en histoire de l’art (il faut lire : brillant conférencier).
Dès le premier mot de la première conférence à laquelle elle assiste, sur les conseils de sa meilleure amie Beate, Rosemarie tombe follement amoureuse de Witold. Elle deviendra son amie, écartant de lui toute tentation, avec la discrétion qui sied à l’amie sûre. Personne ne peut s’interposer… Lire la suite

Le lièvre de Vatanen

paasilinna-lievre-de-vatanen

Arto Paasilinna

Gallimard (Folio), 1975
Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail
[PAA]

Journaliste à Helsinki, Vatanen, qui rentre de la campagne avec un ami, heurte un lièvre avec sa voiture. A partir de cette « rencontre » fortuite et, à priori, insignifiante, la vie de Vatanen va être bouleversée. Lui qui menait une vie citadine et morose décide de tout abandonner -quittant par la même occasion femme et travail - pour suivre son lièvre et vivre une vie certes… Lire la suite

Madame Arnoul

pancrazi-madame-arnoul

Jean-Noël Pancrazi

Gallimard (Haute enfance), 1995
[PAN]

Arrivée dans son adolescence à Batna, petite ville des Aurès, ne cherchant pas à atténuer son accent alsacien, se tenant à l’écart des fêtes collectives, délaissée par son mari, Madame Arnoul reste une étrangère aux yeux de la maison. Elle n’a qu’un ami, l’enfant qu’elle rejoint le soir dans la cour et emmène parfois jusqu’au wagon abandonné à la limite du village nègre.
Ce texte retrace l’enfance de l’auteur meurtri par la désunion de… Lire la suite

Long séjour

pancrazi-long-sejour

Jean-Noël Pancrazi

Gallimard (L’un et l’autre), 1998
[PAN]

On retrouve cette même pudeur, ce même style précis et retenu dans le détail dans Le Long Séjour où Jean-Noël Pancrazi évoque cette fois la figure de son père entré depuis peu à la maison Eugénie, havre de paix de personnes âgées.
Il est vrai qu’il n’est pas facile d’être le fils unique, seul visiteur ne pouvant se soustraire à ses obligations. Au travers des habitudes du père, dans son quotidien de maison… Lire la suite

Noeuds et dénouement

proulx-noeuds-et-denouement

Annie Proulx

Rivages (Littérature étrangère), 1997
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Damour
[RP BRU]

A 36 ans, Quoyle va mal. Sa femme adorée, Petal, vient de mourir dans un accident alors qu’elle fuyait avec un de ses nombreux amants. Plutôt que de déprimer à New-York, Quoyle décide de repartir à zéro : destination Terre-Neuve, le pays de ses ancêtres où son seul ami lui a trouvé une place de journaliste à l’Eider cancaneur. Nous suivons l’épopée de Quoyle, accompagné de… Lire la suite

La nuit, la neige

pujade-renaud-la-nuit-la-neige

Claude Pujade-Renaud

Actes Sud, 1996
[PUJ]

Claude Pujade-Renaud nous étonne avec ce livre sensiblement différent des autres qu’elle a déjà fait paraître. Certes, nous retrouvons avec bonheur son art de dépeindre de l’intérieur les mouvements de l’âme, du cœur et de l’esprit des femmes. Mais alors que jusqu’ici ses héroïnes étaient nos contemporaines, un peu nos sœurs ou nos amies, elle nous transporte dans le temps avec ce nouveau roman. Claude Pujade-Renaud écrit un roman historique. Il se passe entre l’Espagne… Lire la suite

Quatuor d’automne

pym-quatuor-dautomne

Barbara Pym

Bourgois, 1988
Traduit de l’anglais
[PYM]

Vous n’avez encore jamais lu de roman de Barbara Pym ? Quelle chance ! … vous avez alors devant vous des heures de pur bonheur de lecture, ambiance tea-time, vieilles dames anglaises respectables et ragots de presbytères…
Cette anglaise a écrit une quinzaine de romans et, à la manière d’une anthropologue (son premier métier), elle s’est employée à étudier sans concession, mais avec un humour aussi subtil que féroce, le comportement de ses… Lire la suite

On est toujours trop bon avec les femmes

queneau-on-est-toujours-trop-bon

Raymond Queneau

in Les œuvres complètes de Sally Mara

Gallimard (L’imaginaire), 1962
[QUE]

Les damnés de la terre n’ont pas à perdre que leurs chaînes. A Dublin, en ce lundi de Pâques 1916 qui inaugure l’insurrection du Sinn Fein, des rebelles irlandais perdent aussi le droit “de figurer dignement dans le chapitre de l’Histoire Universelle consacrée aux héros”. Cela pour avoir été trop bons avec une femme. Mais, en l’occurrence, ils ne sont pas les seuls à devoir faire le deuil… Lire la suite

L’homme-dé

rhinehart-homme-de

Luke Rhinehart

L’Olivier, 1995
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Didier Coste
[RHI]

Avez-vous jamais envisagé de confier votre vie aux caprices du hasard? C’est ce que décide Luke Rhinehart, psychiatre aigri par les conventions sociales, la routine et l’ennui, qui découvre, au risque d’un coup de dés, que tout est possible. Ainsi devient-il l’homme-dé, dont les “dé-cisions” alimentent un insatiable appétit de transgression. Après s’être affranchi du carcan des contraintes professionnelles et domestiques, il se crée un monde à la dé-mesure… Lire la suite

Cyrano de Bergerac

rostand-cyrano

Edmond Rostand

Flammarion (GF), paru en 1897
[T ROS]

Mi-historique, mi-sentimentale, cette pièce magistrale transpire l’amour, la passion qu’éprouve Cyrano, héros généreux, intrépide et fort en gueule pour sa cousine Roxane qui, malheureusement en aime un autre.
Le cercle passionnel dans lequel évoluent les trois personnages les conduira au drame, unique issue possible de la passion. En acceptant d’aimer par procuration, en déclarant sa flamme à Roxane par l’intermédiaire de Christian, Cyrano se charge d’un poids terrible qui finalement l’écrasera. Cette… Lire la suite

Chapeau !

rozenfarb-chapeau

Michèle Rozenfarb

Gallimard (Série Noire), 1998
[RP ROZ]

L’idée, il fallait l’avoir. Un assassinat dans un centre spécialisé pour handicapés physiques et mentaux, une narratrice qui mène l’enquête parmi les pensionnaires. Je sens vos réticences, vous craignez que le roman ne soit sordide, voyeur, glauque, dérangeant?
Pas du tout, on rit même. Il faut se débarrasser de la gêne et se laisser aller au plaisir de la lecture.
Michèle Rozenfarb nous avait déjà donné un roman plein de fantaisie avec Tendre

La secte des égoïstes

schmitt-secte-des-egoistes

Eric-Emmanuel Schmitt

LGF (Livre de poche), 1996
[SCH]

Un chercheur éreinté découvre (par hasard?) l’existence d’un philosophe du XVIIIè siècle tombé dans l’oubli. Sa doctrine : le monde n’a pas de réalité en soi, il n’existe que par lui, Gaspard Languehaert, qui le rêve et par là même le fait être. Intéressé, l’homme veut en savoir plus. Mais au fil d’une enquête laborieuse, si la pensée se précise et prend consistance, la figure de son auteur se dilate. Jusqu’à abolir les… Lire la suite

Les Cantos d’Hypérion

simmons-hyperion-t1

Dan Simmons

Hypérion
La chute d’Hypérion
Endymion
L’éveil d’Endymion

Robert Laffont (Ailleurs et demain), 1991, 1992, 1996, 1998
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Guy Abadia
[RSF SIM]

Le Retz, une portion de la galaxie, soit quelques deux cents mondes reliés les uns aux autres par des portes distrans, à la fois système de téléportation et vaste toile informatique au « contenu » incertain. En bordure de cet univers, les Extros, sorte de dissidents vivant en apesanteur, peu enclins à se plier… Lire la suite

La route des Flandres

simon-route-des-flandres

Claude Simon

Minuit, 1960
[SIM]

Georges, sorti indemne de l’offensive allemande de mai 1940 où tout son escadron de cavalerie a péri, est submergé par un flot de souvenirs parmi lesquels le décès problématique de son cousin éloigné, de Reixach, capitaine de l’escadron, s’impose de façon obsessionnelle. Son cousin, abattu par un parachutiste allemand, n’avait-il réellement pas aperçu le tireur embusqué, ou bien s’est-il plutôt volontairement exposé à la mitraille ? S’est-il suicidé par respect pour un code d’honneur militaire ou… Lire la suite

Cosa facil

taibo2-cosa-facil

Paco Ignacio Taïbo II

Rivages (Noir), 1977
Traduit de l’espagnol (Mexique) par Mara Hernandez
[RP TAI]

Hector Belascoarèn Shayne est borgne et détective privé à Mexico -ville la plus polluée, et certainement pas la moins corrompue, du monde. Buveur de soda, idéaliste marxisant, il doit retrouver Emiliano Zapata (on est quand même en 1977), découvrir les assassins de l’ingénieur d’une usine en grève et secourir la fille d’une actrice porno persécutée par des sales types, le tout en moins de 250… Lire la suite

Roverandom

tolkien-roverandom

J.R.R Tolkien

Bourgois, 1927
Traduit de l’anglais par Jacques Georgel
[TOL]

Ah quel bonheur, quelle délectation que de se plonger dans un inédit d’un auteur dont on croyait avoir tout lu. Qui plus est son premier ouvrage, jamais publié avant aujourd’hui (1992 pour la Grande-Bretagne). Mais il faut restituer la genèse de cette œuvre que J.R.R Tolkien ne parachèvera jamais vraiment (lire l’intéressante introduction) mais annonciatrice de celles qui suivront.
A l’origine, c’est la perte d’un petit chien en plomb sur… Lire la suite

Leçons de conduite

tyler-lecon-de-conduite

Anne Tyler

LGF (Livre de poche), 1994
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Juliette Hoffenberg
[TYL]

Leçons de conduite est le roman d’un couple, d’une justesse de ton superbe. Ira et Maggie vont à un enterrement ; sur la route, c’est leur amour qui bifurque à chaque carrefour, c’est lui qui se bossèle dans les accrochages. Ira a les pieds sur terre, la vie ne lui a guère laissé le choix de faire autrement. Maggie ne vit pas dans la réalité, elle… Lire la suite

La douleur du dollar

valdes-douleur-du-dollar

Zoé Valdès

Actes Sud, 1998
Traduit de l’espagnol (Cuba) par Liliane Hasson
[VAL]

A Cuba, dans les années 30, Cuca Martinez a 16 ans et décide de s’affranchir. Elle quitte sa campagne natale et « monte » à la capitale. Pour vivre, elle trouve des ménages à faire dans une pension de famille, en échange du gîte et du couvert. Ses compagnes de chambrée entreprennent de l’initier aux plaisirs de la vie et l’entraînent souvent la nuit dans les boîtes.
C’est… Lire la suite

Debout les morts

vargas-debout-les-morts

Fred Vargas

V. Hamy (Chemins nocturnes), 1995
[RP VAR]

Sophia Siméonidis a raison de s’angoisser : un arbre a poussé en une nuit dans son jardin, ça ne présage rien de bon. Elle confie ses inquiétudes à ses trois nouveaux voisins, de jeunes historiens fauchés. Aidés d’un ex-flic anticonformiste, ils vont mettre à profit leurs méthodes d’historiens pour tenter de comprendre quelque chose à une série de meurtres sordides.
L’intrigue est excellente, bien ficelée et pleine de rebondissements. Fred Vargas s’amuse… Lire la suite

La tante Julia et le scribouillard

vargas-llosa-tante-julia-et-le-scribouillard

Mario Vargas Llosa

Gallimard (Du monde entier), 1979
Traduit de l’espagnol (Pérou) par Albert Bensoussan
[VAR]

Véritable délire situationniste, Tante Julia ne serait qu’une simple histoire d’amour entre « Marito » et sa tante Julia, sans l’omniprésence d’un chroniqueur radio complètement déjanté qui va bouleverser la vie de Mario-Marito et celle de tout le Pérou par ses divagations radiophoniques hallucinantes. Si les premiers chapitres déroutent totalement par leur absence supposée de lien, la frénésie de lecture s’empare de nous et nous… Lire la suite

Une poignée de gens

wiazemsky-poignee-de-gens

Anne Wiazemsky

Gallimard (Blanche), 1998
[WIA]

Anne Wiazemsky transporte le lecteur à l’époque révolue des tsars en la faisant revivre de manière cinématographique. Son personnage féminin, incrédule, évitant pleinement le présent, se projetant dans l’avenir, sans se soucier de ses racines, me semble parfaitement contemporain.
L’ombre de Tchekhov plane sur ce livre ; les personnages sont attachants. Peu à peu, on se laisse gagner par le charme, jusqu’à la confrontation finale entre le souvenir et le réel qui abandonne le lecteur… Lire la suite