Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Classiques

Le pont sur la Drina

ivo-andric-le-pont-sur-la-drina

Ivo Andric

Belfond, 1994
Traduit du serbo-croate (Serbie) par Pascale Delpech
[AND]

On connaît peu l’écrivain yougoslave Ivo Andric, pourtant il reçut en 1961 le prix Nobel de littérature et il est considéré comme l’un des grands auteurs européens du XXème siècle.
Pour le découvrir, si vous ne le connaissez pas encore, lisez son œuvre majeure Le pont sur la Drina.
Ecrit en 1942 alors que la Serbie est occupée par l’Allemagne nazie, Le pont sur la Drina se… Lire la suite

Aurélien

aragon-aurelien

Louis Aragon

Gallimard, 1944
[ARA]

“La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide”.  Aragon sait captiver ses lecteurs dès la première ligne et les entraîner dans une lecture compulsive jusqu’à la dernière page. Et l’on cède à ce roman d’amour, sans craindre de passer pour une midinette, disposant d’un alibi littéraire irréfutable : l’écriture est magistrale. Aurélien retient également l’attention pour sa dimension historique : chronique parisienne des années 1930, le roman d’Aragon dépeint une génération traumatisée par la première… Lire la suite

Northanger Abbey

austen-northanger

Jane Austen

10-18, 1980 [1798]
Traduit de l’anglais par Josette Salesse-Lavergne
[AUS]

« Personne qui ait jamais vu Catherine Morland dans son enfance ne l’aurait supposée née pour être une héroïne. » En effet, Catherine Morland, jeune fille pure et naïve, nourrie aux romans gothiques (Les Mystères d’Udolphe d’Ann Radcliffe est son livre de chevet), rêve d’une vie d’héroïne pleine d’aventures extraordinaires dans de vieux châteaux ou d’anciennes abbayes.
Invitée à Bath, jolie ville thermale où toute la société anglaise se… Lire la suite

Le feu : journal d’une escouade

barbusse-feu

Henri Barbusse

Livre de poche, 2009 (1ère parution 1916)
[BAR]

L’histoire littéraire est parfois pleine de paradoxes. En France, le roman qui fait référence sur la 1ère guerre mondiale, qui est étudié au collège, est celui de l’Allemand Erich Maria Remarque A l’ouest rien de nouveau, qui raconte la vie d’une brigade au front. Pourtant son alter-ego français existe bel et bien, c’est Le Feu, le roman d’Henri Barbusse. Paru en 1916, au cœur de la guerre, ce livre pacifiste, antimilitariste ne sera… Lire la suite

La Nuit des temps

barjavel-nuit-des-temps

René Barjavel

Pocket, 1968
[RP BAR]

Au pôle Sud, les membres d’une expédition internationale sont en émoi. Ils ont détecté, sous mille mètres de glace, des ruines gigantesques, enfouies depuis neuf cent mille ans et d’où s’élève un signal régulier…
Une initiation en douceur à la science-fiction. Cette histoire est avant tout un suspense formidable sur fond de spéléologie polaire. Des scientifiques de notre temps vont découvrir un monde peut-être pas si surnaturel que ça. Le récit, fabuleux amalgame du présent et du… Lire la suite

Une mort très douce : récit

beauvoir-mort-tres-douce

Simone de Beauvoir

Gallimard (Blanche) , 1964
[BEA]

A la suite d’une chute, la mère de Simone de Beauvoir se retrouve à l’hôpital pour une opération du col du fémur. Les médecins décèlent un cancer très avancé. La convalescence se transforme en agonie. Quelques semaines hors du temps pendant lesquelles Simone et sa sœur se relaient au chevet de leur mère. L’importance des derniers moments, quand chaque parole même banale prend sens, quand chaque geste a valeur de symbole. Simone sait que

Ida ou le délire

bessette

Hélène Bessette

Leo Scheer (Laureli), 2009
[BES]

Dans ce roman, une famille bourgeoise raconte la vie d’Ida, la bonne tout juste décédée, renversée par un camion. Cette mort brutale interroge et chacun y va de son commentaire : qui était vraiment Ida ? S’est elle suicidée ? Pourquoi diable passait-elle son temps à fixer ses pieds ? Et quelle drôle d’habitude d’arroser les fleurs la nuit…
A la lecture de ce roman, on se dit que l’histoire littéraire commet des oublis. Des… Lire la suite

Fictions / Le livre de sable

borges borges

Jorge Luis Borges

Fictions
Le livre de sable

Gallimard, 1957, 1975
Traduit de l’espagnol (argentine) par Roger Caillois, Nestor Ibarra, Paul Verdevoye et Françoise Rosset
[BOR]

Jorge Luis Borges, né à Buenos Aires en 1899, est un écrivain et poète argentin reconnu comme un auteur classique. Employé comme premier assistant à la Bibliothèque municipale, il se voit peu après l’élection du président… Lire la suite

Le rapport de Brodie

borges-rapport-de-brodie

Jorge Luis Borges

Gallimard (Folio), 1972
Traduit de l’espagnol (Argentine)
[BOR]

Onze nouvelles du maître (encore un) argentin qui constituent une excellente introduction au monde décalé de Borges. Ici, les couteaux ont une mémoire, les fils de famille qui ont fauté trouveront la rédemption à travers un parcours christique, le médecin du célèbre Lemuel Gulliver fait son rapport, un tueur sans état d’âme est soudain touché par la grâce.
Chez Borges le réel n’est qu’illusion, le décalage est la norme. Son écriture raffinée… Lire la suite

Récits d’un jeune médecin

boulgakov-recits

Mikhaïl Boulgakov

Livre de poche, 1996
Traduit du russe par Paul Lequesne
[BOU]

“A ceux qui n’ont jamais voyagé en voiture à cheval par les chemins de traverse perdus dans la campagne, je n’ai rien à raconter sur le sujet : de toute manière ils ne comprendraient pas. Quant à ceux qui en ont vécu l’aventure, je préfère ne pas leur en rappeler le souvenir.”
Ainsi débute le court récit fortement autobiographique de Mikhaïl Boulgakov, rédigé en 1919, narrant l’arrivée d’un… Lire la suite

Coeur de chien

boulgakov-coeur-de-chien

Mikhaïl Boulgakov

Champ libre, 1971
Traduit du russe par Michel Pétris
[BOU]

URSS 1925. Sous l’égide du parti bolchevik, la Russie accouche au forceps d’une société inédite. Le docteur Preobrajenski, éminent généticien moscovite, participe à sa manière à l’édification de l’humanité nouvelle. A la recherche de sujets pour ses expériences saugrenues, ses collaborateurs lui dégottent un clébard galeux et moribond, bête immonde à laquelle il greffe l’hypophyse et les glandes génitales d’un prolétaire décédé. L’opération réussit, mais l’enthousiasme est de courte durée. Car… Lire la suite

Le Maître et Marguerite

boulgakov-maitre

Mikhail Boulgakov

Pocket, paru en 1966
Traduit du russe
[RSF BOU]

Impossible pour moi d’écrire le moindre résumé de cette œuvre capitale de la littérature russe durant la période stalinienne. Au fil des pages, le diable et ses comparses prennent possession de Moscou en s’amusant comme des petits fous.
Boulgakov crée ici une satire, tantôt burlesque tantôt remplie de crimes monstrueux, du système soviétique dans lequel il baigne, et qui l’écrase.
Il mettra plus de vingt ans à écrire ce livre, sans espoir… Lire la suite

Mes amis

bove-mes-amis

Emmanuel Bove

Flammarion, 1977
[BOV]

J’ai lu ce livre, il y a plus de 10 ans. J’en garde un souvenir diffus teinté d’amertume.
Néanmoins, il fait partie des « livres fantômes » qui hantent nos mémoires au fil des lectures. Un homme, le narrateur, révèle ses amitiés par une galerie de portraits où se dessine la nature des liens, souvent mesquins, qu’entretiennent les dénommés amis avec le narrateur.
C’est un livre sans espoir, sans embellie, mais d’une véracité qui va droit au cœur… Lire la suite

La foire des ténèbres

bradbury-foire-des-tenebres

Ray Bradbury

Denoël, 1963
Traduit de l’anglais (États-Unis)
[RSF BRA]

Jim et Will sont les meilleurs amis du monde. La semaine précédant leurs quatorze ans, un étrange marchand de paratonnerres arrive en ville, prédisant un terrible orage. Les garçons attendent, rien ne vient. Ou plutôt, pas sous la forme prévue, car à trois heures du matin, une sinistre fête foraine s’installe aux portes de la tranquille petite bourgade de Green Town. Intrigués par cette arrivée si tardive, piqués par la curiosité, Jim et… Lire la suite

Un privé à Babylone

brautigan-un-prive-a-babylone

Richard Brautigan

Christian Bourgeois, 1981
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marc Chenetier
[RP BRA]

Cela fait longtemps que le privé C. Card n’a pas de client, que sa chambre est impayée, qu’il boit comme un trou et dès qu’il rêve de Babylone, il oublie tout. Mais voilà, il a enfin une cliente “ qui boit sa bière comme un docker ”, un contrat déconcertant et un rouleau de dollars en poche. Pour lui, ce serait ” le début d’une courbe ascendante dans son existence ”… Lire la suite

Jane Eyre

bronte-jane

Charlotte Brontë

Pocket, 1999
Traduit de l’anglais par Sylvère Monod
[BRO]

On peut difficilement faire plus classique que ce titre et c’est justement ce qui peut impressionner. Peur du style, de son côté désuet, peut-être fleur bleue. Bien que fan absolue de Jane Austen, j’avais toujours eu peur de m’attaquer aux sœurs Brontë, je les croyais mièvres, pompeuses, ennuyeuses et j’avais toujours esquivé jusqu’aux adaptations télévisées ou cinématographiques.
Alors après m’être laissée envoûter un peu par hasard par la… Lire la suite

Souvenirs d’un pas grand chose

bukowski-souvenirs-dun-pas-grand-chose

Charles Bukowski

Grasset, 1985
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Robert Pépin
[BUK]

Pendant vingt-cinq ans, Bukowski écrit des nouvelles, de la poésie et il travaille à la poste. Le lendemain de sa démission, il commence la rédaction de son premier roman, Le postier (1971), très largement autobiographique, comme tous ceux qu’il écrira ensuite. Bien que publié dix ans après, Souvenirs d’un pas grand-chose relate une période antérieure : l’enfance et l’adolescence de Bukowski dans un quartier populaire de Los Angeles, ou plus exactement… Lire la suite

La modification

butor-modification

Michel Butor

Minuit, 1957
[BUT]

« Vous avez mis le pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous essayez en vain de pousser un peu plus le panneau coulissant. » Ainsi commence l’histoire d’un voyageur, quittant la grisaille de Paris et la monotonie de sa vie conjugale pour rejoindre à Rome sa maîtresse et lui proposer de vivre ensemble. Ce voyageur, c’est vous, monté à la gare de Lyon dans un compartiment de train et dont les rêveries… Lire la suite

Bestiaire magique

buzzati-bestiaire-magique

Dino Buzzati

Laffont (Pavillons), 1994
Traduit de l’italien
[BUZ]

D’où vient cette force étrange qui nous envoûte ligne après ligne, nous enfonçant dans un univers dense limpide et poétique, le tout en quelques pages ? Ce recueil de nouvelles ne nous donne pas la réponse. Chaque texte déstabilise, nous faisant basculer dans une autre réalité pourtant bien familière. Dino Buzzati sait nous prendre et longtemps après le point final, ses mots nous habitent dans un ultime souffle.
Ce livre, moins connu que Le

Les justes

camus-justes

Albert Camus

Gallimard, 1950
[T CAM]

En 1905, un groupe de socialistes révolutionnaires décide d’assassiner le grand duc Serge, oncle du tsar, qui gouverne la ville de Moscou en despote. La pièce des justes s’inspire de cet événement historique et révèle les questionnements philosophiques d’Albert Camus, partagés par de nombreux intellectuels au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Jusqu’où peut-on aller pour défendre ses idéaux ? La pureté et l’absence de compromis sont-ils des chimères ? L’engagement politique implique-t-il nécessairement… Lire la suite

L’étranger

camus-etranger

Albert Camus

Gallimard, 2002 (paru en 1942)
[CAM]

Que vous l’ayez lu ou pas, cette écoute vous fera entendre une autre lecture : celle de l’écrivain face à son texte. Brièvement, afin de vous rafraîchir la mémoire, de quoi s’agit-il ? Meursault habite Alger, il apprend que sa mère vient de mourir à l’asile où elle logeait. De retour de l’enterrement, il noue une relation avec Marie qu’il connaissait déjà un peu et reprend son travail. Son voisin de palier, Raymond, plus ou… Lire la suite

La traversée de l’été

capote

Truman Capote

Grasset, 2006
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Gabrielle Rolin
[CAP]

Grady est une jeune fille de 17 ans. Pour la première fois de sa vie, elle va passer l’été seule, sans ses parents, dans la grande ville de New York. Cet été-là, il fait très chaud et l’héroïne de Capote, fraîche, fière et belle va vivre de nouvelles expériences avec fougue. Elle est amoureuse et jusqu’au-boutiste. Clyde, d’un milieu beaucoup moins aisé vit cette idylle d’une manière mystérieuse, distante… Lire la suite

De sang-froid

capote-de-sang-froid

Truman Capote

Gallimard, 1972
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Raymond Girard
[CAP]

Au début des années soixante une famille de fermiers du Kansas est massacrée. Aucun témoin, aucun indice, aucun mobile… Truman Capote consacrera plusieurs années à ce fait divers, allant même jusqu’à s’installer à Holcomb, le village où ont eu lieu les meurtres.
Il mène une enquête impressionnante, rencontre les témoins, compulse les rapports de police et rencontre surtout les deux meurtriers, Perry Smith et Dick Hickock, dont il recueillera les confidences… Lire la suite

Parlez-moi d’amour

carver

Raymond Carver

L’Olivier, 2010
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Gabrielle Rolin et Nathalie Zberro
[CAR]

Il s’agit là d’un des nombreux recueils de nouvelles de Carver, écrivain américain dont la plus grande réussite personnelle, comme il le dira, n’a jamais été d’écrire des livres, mais d’arrêter de boire. Ce qui était bien plus difficile.
Si le titre original, What we talk about when we talk about love (De quoi nous parlons quand nous parlons d’amour) semble nous promettre quelques réponses à… Lire la suite

Voyage au bout de la nuit

celine-voyage

Louis-Ferdinand Céline

Gallimard, 1991 -1ère parution 1932)
[CEL]

Quelle idée, me direz-vous, de proposer un livre aussi sombre que Voyage au bout de la nuit dans une sélection estivale ? Justement, il me semble que c’est la saison idéale pour découvrir ou redécouvrir ce monument de la littérature française. Il ne se laisse pas apprivoiser facilement, il faut du temps, il infuse lentement mais sûrement et laisse des traces en vous qui resteront indélébiles.
Surtout, il faut passer outre la controverse autour… Lire la suite

Le grand sommeil

chandler-grand-sommeil

Raymond Chandler

Gallimard (Bibliothèque Noire), 1948
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Boris Vian
[RP CHA]

Marlowe (Philip) ne fait pas de bateau, et s’occupe d’affaires qui démarrent simplement mais finissent toujours dans les ténèbres. Un vieux général décati le charge de mettre fin à un chantage, ce qui est assez anodin. Mais bien vite on tombe sur un trafic de photos illicites de filles dénudées sous substances, sur un introuvable qu’on aura bien du mal à retrouver, et sur quelques morts violentes (dont… Lire la suite

Yvain ou le Chevalier au lion

de-troyes-yvain

Chrétien de Troyes

Livre de poche, 1988
[CHR]

La lecture de cette œuvre écrite vers 1175, en plein Moyen Age, fait référence au roman arthurien, c’est-à-dire dont l’action est censée se dérouler à l’époque du roi Arthur, le mythique âge d’or de la chevalerie en Bretagne, comme on disait alors pour désigner la Grande-Bretagne et l’Armorique, pays des fées et des enchanteurs.
A la suite d’un récit entendu à la cour du roi, Yvain décide d’affronter la fontaine magique de Brocéliande gardée par… Lire la suite

Belle du Seigneur

cohen

Albert Cohen

Gallimard (Folio), 1968
(1988 pour la présente édition)
[COH]

On renoncerait volontiers devant l’épaisseur de l’œuvre (1 109 pages). Excepté l’incontestable avantage pratique d’emporter un seul livre en vacances, pourquoi se risquerait-on à se lancer dans un tel pavé ? C’est juste que Belle du Seigneur est l’un des plus grands romans d’amour du 20ème siècle.
Solal, « beau à vomir », cherche à séduire Ariane d’Auble. Déguisé en vieux Juif, pauvre et laid, il s’introduit chez Ariane. Naturellement… Lire la suite

La ligne d’ombre

conrad-ligne-dombre

Joseph Conrad

Autrement, 1915 (1996 pour la présente traduction)
Traduit de l’anglais
[CON]

A la fin du XIXème siècle, dans l’archipel malais, un jeune homme quitte par pur caprice son poste de second sur un navire où il était apprécié de tous. Il veut retourner au pays. Il s’installe donc au Foyer du Marin, dans l’attente d’un bateau en partance pour l’Angleterre qui le prendrait comme simple passager. Mais bientôt, grâce au Capitaine Giles avec lequel il s’est lié d’amitié, il trouve son… Lire la suite

Cœur des ténèbres

conrad-coeur-des-tenebres

Joseph Conrad

in Un avant-poste du progrès

Gallimard, 1948
Traduit de l’anglais par Jean-Philippe Stassen, Sylvain Venayre, Georges Jean-Aubry, André Ruyters, Dominique Goy-Blanquet
[CON]

Marlow est sur un bateau sur la Tamise. Le soir, il raconte à ses compagnons l’étrange aventure qui l’amena jusqu’au cœur du continent africain pour y retrouver Kurtz qui dirige le comptoir le plus éloigné de la compagnie belge qui a engagé Marlow. Le voyage n’a rien d’une excursion. La jungle est menaçante, moins par son opacité que par… Lire la suite

Les armes secrètes

cortazar

Julio Cortázar

Gallimard, 1997
Traduit de l’espagnol par Laure Guille-Bataillon
[COR]

Lorsque l’on ouvre un livre de Cortazar, on franchit vraiment un seuil. Son univers nous amène aux limites, à ces zones frontières entre la réalité quotidienne et un autre côté, tout aussi réel : où sommes-nous et que
vivons-nous ?
L’homme à l’affût, écrit en hommage à Charlie Parker, clôt ce recueil de
nouvelles.
Ce récit est d’une acuité troublante : c’est la poursuite d’un homme aux prises avec son… Lire la suite

Le dernier baiser

crumley-dernier

James Crumley

Bourgeois (10/18), 1978
Traduit de l’anglais (États-Unis)
[RP CRU]

C.W. Sughrue est détective privé, et il doit retrouver, escorter et surveiller Abraham Trahearne, écrivain alcoolique et lunatique, flanqué d’un bouledogue biturin et pétomane. Tout ça pour ramener le vieux Trahearne à la maison où l’attendent sa femme, son ex et tout un sac d’embrouilles.
James Crumley sait indéniablement écrire un roman noir, avec ce qu’il faut de désillusion, de morgue et de “gai désespoir”, de personnages cassés (”fêlés” aurait… Lire la suite

Ne t’excuse pas

darwich-ne-texcuse-pas

Mahmoud Darwich

Actes Sud, 2006
Traduit de l’arabe (Palestine) par Elias Sanbar
[P DAR]

Célébrer l’Amour, la Beauté, la Vie, dans un pays en guerre est un exercice difficile pour un poète.
A soixante cinq ans, Mahmoud Darwich, l’un des plus grands poètes de langue arabe vivant, nous gratifie d’un recueil de poèmes d’une grande sensualité.
Ne t’excuse pas est une véritable ode à l’amour, un magnifique recueil de poésies et une belle invitation au voyage dans cette région du Moyen Orient et… Lire la suite

Substance mort

dick-substance-mort

Philip K. Dick

Denoël, 1978
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Robert Louit
[RSF DIC]

Dans une Amérique post-hippie, Fred est un agent de la brigade des stupéfiants,
incognito derrière son « complet brouillé » qui préserve son identité même à ses employeurs, il est chargé de faire plonger Bob Actor en infiltrant son entourage, tous accrocs à la substance M. La substance Mort, puissante drogue qui pourrait faire oublier à Fred que dans le civil il se nomme Bob Actor.
Ce coup ci… Lire la suite

Docteur Futur

dick-docteur

Philip K. Dick

J’ai lu, 2014
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Florian Robinet
[RSF DIC]

Je suis à la veille de mon départ en vacances et je me retrouve, comme assez souvent dans ce cas-là, face à un dilemme. Il faut que je trouve un bon roman à lire, mais comment choisir ? Plusieurs solutions s’offrent à moi. Ou bien j’en prends un que je n’ai pas encore lu chez mes auteurs favoris. Point positif : une prise de risques… Lire la suite

Confessions d’un barjo

dick

Philip K. Dick

10/18, 2005
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Janine Hérisson.
[DIC]

Trois personnages principaux sont au centre de ce roman. Leurs points de vue se croisent et chacun, tour à tour, emprunte la place du narrateur. Ce qui offre une lecture panoramique assez renversante du récit, complétée qui plus est de temps à autres, par une quatrième voix, celle de l’auteur, exprimée, elle, à la troisième personne du singulier. Jack Isidore : le frère de Fay, Fay la sœur, Charley le… Lire la suite

Les grandes espérances

dickens

Charles Dickens

Folio, 1860 (1999 pour la présente édition)
Traduit de l’anglais par Sylvère Monod
[DIC]

Philip Pirrip, dit Pip, nous raconte sa vie au début du XIXème siècle, dans les marais du Kent. Orphelin, il est recueilli par sa sœur et son beau-frère, Joe, maréchal-ferrant de son état et véritable père adoptif du garçon. Un soir, à la veille de Noël, alors qu’il se recueille sur la tombe de sa mère

Escarmouches

dickinson-escarmouches

Emily Dickinson

La différence, 1992
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Charlotte Melançon
[P DIC]

Hourra les libraires qui surprennent les fureteurs, qui prennent soin de mettre en avant des livres inattendus comme celui-ci que j’ai déniché à la librairie de la Halle St Pierre.
Sur la page de gauche, le texte en V.O. vous fait entendre sa petite musique. Courts, ces paragraphes semblent accessibles, ils n’effraient pas. Emily Dickinson y induit une forme d’intimité spontanée. Les tirets suspendent le souffle… Lire la suite

Ombre sultane

djebar-ombre-sultane

Assia Djebar

Lattès, 1987
[DJE]

Assia Djebar entremêle les trajectoires de deux femmes arabes qu’elle situe dans une ville qui pourrait être Tunis, Bagdad, Damas, Alger…
Ces deux femmes, l’une complètement voilée et l’autre occidentalisée, sont les coépouses successives d’un même homme.
Un roman à deux voix, avec deux silhouettes qui paraissent contradictoires.
Une solidarité s’établie entre cette femme qui a une grande liberté de mouvement et qui vit sans contrainte et celle qui est enfermée et qui n’a pratiquement pas de lien… Lire la suite

Le joueur

dostoievski-joueur

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Aubier, 1866
Traduit du russe
[DOS]

“Ah, Le joueur, je l’ai lu il y a longtemps !…
- C’est bien, non ?
- Je sais pas, je ne m’en souviens plus !
- Tu veux savoir de quoi ça parle ?
- On peut rien te cacher !
- D’un joueur. Ou plutôt d’un homme qui le devient par amour ! Un jeune homme, précepteur des enfants d’un Général russe en villégiature à Roulettenbourg, est éperdument amoureux d’une femme, qui… Lire la suite

Les Carnets du sous-sol

dostoievski

Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Actes Sud, 1992
Traduit du russe par André Markowicz
[DOS]

Il faudrait attendre un jour d’automne, plutôt vers la fin, lorsque les jours commencent à se faire petits. Il faudrait attendre ce jour d’automne, puis encore cette heure précise où la lumière n’est plus qu’une rémanence, un souvenir sur la surface de la pupille. Enfin, pour que cela soit parfait, un petit crachin qui viendrait frapper aux carreaux. Voilà, nous y serions, d’un pas léger et souriant il serait… Lire la suite

Le Vicomte de Bragelonne

alexandre-dumas-le-vicomte-de-bragelonne

Alexandre Dumas

Omnibus, 1998
[DUM]

Le Vicomte de Bragelonne, suite et fin des aventures des Trois mousquetaires et de Vingt ans après que nous avions déjà proposé dans de précédents Lison Futé.
Pourquoi donc me direz-vous, parler d’œuvres si connues ? Et bien justement parce qu’elles ne le sont surtout que par leurs successives mises à l’écran, et ce, la plupart du temps, avec fort peu de scrupules pour le talent du véritable auteur. Il est en effet tout

Crimes célèbres

dumas-crimes

Alexandre Dumas

(3 volumes)

Phébus, 2003 (parus entre 1839 et 1840)
[DUM]

Avec les Crimes Célèbres, après des années de théâtre et de journalisme, Dumas s’attaque au roman historique. Il gâche du plâtre comme dirait Simenon. Il fait ses classes avant de se lancer dans les grands cycles qui feront sa renommée mondiale. Il va lui-même à la Bibliothèque de France compulser les archives et témoignages (qu’il cite parfois texto), avant, comme on le voit dans le troisième volume, de s’en remettre à… Lire la suite

Les trois mousquetaires

dumas-trois-mousquetaires

Alexandre Dumas

Omnibus, 1844
[DUM]

L’an dernier, dans la précédente sélection de Lison Futé un de mes collègues avait, parmi ses différentes notices à l’éclectisme brillant, fait le choix de citer et conseiller ardemment Vingt ans après en y vantant tous les mérites de ce grand écrivain devant l’éternel, son style brillant, son sens inné de la narration, du rebondissement, l’amusement, que dis-je la jouissance à nous raconter des histoires que jamais rien ne lasse. Et bien…je confirme, persiste (à la place… Lire la suite

Vingt ans après

dumas-20-ans-apres

Alexandre Dumas

Garnier, paru en 1845
[DUM]

Où l’on retrouve nos trois mousquetaires légèrement vieillis mais pas calmés pour autant.
On ne peut résumer un roman de Dumas tant il s’y passe de choses. Le mot péripétie prend ici tout son sens. On est dans la Rolls du roman feuilleton. A tel point que, lorsque l’on adapte Dumas, même dans des superproductions télévisuelles de six heures, on est obligé d’élaguer, de couper. On ne peut pas tout représenter. Et surtout pas… Lire la suite

L’homme Atlantique

duras-homme-atlantique

Marguerite Duras

Minuit, 1982
[DUR]

24 pages, 17 minutes de lecture.
On peut le lire et le relire à voix haute, plusieurs fois, calmement.
C’est un des plus beaux livres du monde. Je sais, il y a plein de plus beaux livres du monde, il en fait partie.
Dans ce livre, il y a la plage, la mer, une mouette contre le vent, l’Atlantique, un chien peut-être…
En fait, il n’y a rien. Un homme et une femme se quittent.
Elle pense que… Lire la suite

Le square

duras-square

Marguerite Duras

Gallimard (Folio), 1983
[DUR]

Il est quatre heures, c’est presque l’été, on est dans un square parisien. Une jeune fille, domestique, et un homme, petit voyageur de commerce, sont assis l’un à côté de l’autre sur un banc, ils parlent. Ils parlent de l’essentiel de leurs vies et de leur condition.
La jeune fille n’a pas du tout commencé à vivre, elle n’existe pas, elle le crie tout au long du livre. Lui est un homme sans espoir, il n’en a… Lire la suite

Un barrage contre le Pacifique

duras-homme-atlantique

Marguerite Duras

Gallimard (Folio), 1977
[DUR]

“Je ne sais pas ce que c’est un livre. Personne ne sait. Mais on sait quand il y en a un.”
C’est ce que déclarait Marguerite Duras en 1993 dans son avant-dernier ouvrage Ecrire.
Un barrage contre le Pacifique, publié en 1950, est de ces livres-là.
Parce qu’on y trouve déjà la préfiguration des thèmes et des motifs fondateurs qui inlassablement habiteront l’œuvre à venir de l’auteure. Parce que nous sommes d’emblée en présence d’une écriture, forte… Lire la suite

La vie matérielle

duras

Marguerite Duras

POL, 1987
[E DUR]

Cette année, Marguerite Duras aurait eu cent ans. Pourquoi ne pas fêter cet anniversaire en (re)lisant cette écrivaine qui était déjà un classique avant de mourir, en 1996 ? Je vous propose d’emprunter La vie matérielle, un petit livre d’entretiens publié en 1987.
Marguerite est déjà à la fin de sa vie matérielle lorsqu’elle prépare ce recueil. A travers une cinquantaine de textes assez courts, elle en revisite certains aspects : l’écriture, l’alcool, les hommes… Lire la suite

La proie et l’ombre

ranpo-edogawa-la-proie-et-lombre

Ranpo Edogawa

Philippe Picquier, 1988
Traduit du japonais par Jean-Christian Bouvier
[RP EDO]

Shizuko Oyamada reçoit depuis peu des lettres chargées de rancune et de cruauté, qui relatent ses moindres faits et gestes jusque dans son intimité. Un lointain amant devenu écrivain en est à l’origine. Perdue et ne pouvant se confier à son mari, Shizuko s’adresse à Ranpo Edogawa (l’auteur de ce roman). Elle espère que ses talents d’auteur de policiers lui permettront de retrouver son persécuteur… Lire la suite

American Tabloïd

ellroy

James Ellroy

Rivages, 1995
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fred Michalski
[RP ELL]

Je sais, le dernier volume de la trilogie historique de James Ellroy, Underworld USA est sorti en début d’année, et tout le monde est tombé dans les bras du Mad Dog comme des fleurs dans ceux d’une diva réactionnaire à la fin de son grand air des bijoux (indiscrets). Mais si on revient un peu en arrière, le premier volume n’a pas été accueilli dans un tel tonnerre… Lire la suite

Seul dans Berlin

fallada-seul-dans-berlin

Hans Fallada

Gallimard, 1965
Traduit de l’allemand par Alain Virelle et André Vendevoorde
[RP BRU]

Berlin, mai 1940. Les lois anti-juives déferlent, certains Allemands commencent à se poser des questions ; pour d’autres, le redressement économique du pays prouve qu’Hitler est l’homme de la situation. Dans un immeuble de la rue Jablonski cohabitent les Rosenthal, commerçants très appréciés jusqu’alors, la famille Persicke favorable aux nazis, un conseiller en justice et le couple Quangel. Otto Quangel travaille en tant que contremaître dans une usine… Lire la suite

Pleins de vie

fante-pleins-de-vie

John Fante

10-18, 2001 (1ère parution 1952)
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent et Philippe Garnier
[FAN]

Pleins de vie est un roman irrésistible sur les délices de la vie familiale.
John Fante y décrit avec beaucoup d’humour la grossesse de sa femme et les travers de sa famille italienne, excessive, pittoresque et… insupportable.
Scénariste hollywoodien, John Fante s’installe à Los Angeles avec sa femme enceinte et prépare un nid douillet pour accueillir le bébé. Mais voilà qu’un beau matin, sa femme… Lire la suite

Demande à la poussière

fante-demande-a-la-poussiere

John Fante

Bourgois, 1986
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Philippe Garnier
[FAN]

Bandini erre dans un Los Angeles glauque, où les rencontres sont à l’image de cet univers crasseux et meurtri. Bandini est attachant et le regard qu’il pose sur la vie est dénué de bons sentiments, mais profondément humain. On devient familier de son quotidien, on s’y retrouve parfois, et l’écriture pleine d’amour et de poésie nous empêche de sombrer dans le désespoir.

Valérie L.

Lumière d’août

faulkner

William Faulkner

Gallimard, 1935
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Maurice Edgar Coindreau
[FAU]

Léna marche depuis presque un mois. Elle a quitté l’Alabama et arrive en Mississippi, à la recherche de Lucas Burch, l’homme dont elle porte l’enfant et qui s’est enfui à cette annonce.
« Enflée, lente et résolue, sans hâte ni fatigue, comme la progression même de l’après-midi », elle marche.
Lorsqu’elle arrive aux abords de la ville et de la scierie où elle pense le retrouver enfin, elle… Lire la suite

Le bruit et la fureur

faulkner-le-bruit-et-la-fureur

William Faulkner

Gallimard, 1986
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Maurice-Edgar Coindreau
[FAU]

Le bruit et la fureur se tisse autour du récit d’un drame familial au fin fond des Etats-Unis à la veille de la crise de 1929. Mais résumer l’histoire serait un crime, qui plus est contraire à la complexité et à la construction du livre. Car ce n’est rien de dire que le lecteur est mis face à une sacrée valse des récits, du temps, des identités. Le livre est composé… Lire la suite

Chut / La Fourrure de ma tante Rachel

federman1 federman2

Raymond Federman

Chut : histoire d’une enfance
La Fourrure de ma tante Rachel : roman improvisé en (triste) fourire

Léo Scheer, 2008, 2009
[FED]

Raymond Federman avait 14 ans quand sa famille a été arrêtée lors de la rafle du Vel d’Hiv, en juillet 1942. Sa famille, c’est-à-dire sa mère, son père et ses deux sœurs. Quelques instants avant l’arrivée de la… Lire la suite

Gatsby

fitzgerald

Francis Scott Fitzgerald

P.O.L, 2011
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Julie Wolkenstein
[FIT]

« Ah, te voilà, toi, je te vois venir avec tes petits récits des malheurs chez les heureux du monde, tandis que la moitié de la planète crève de faim…
- En effet, on peut résumer Gatsby aux petits problèmes de cœur de golden boys & girls. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Jack Clayton au cinéma - avec une adaptation pourtant signée FF Coppola, qui n’est quand même… Lire la suite

L’éducation sentimentale : Histoire d’un jeune homme

flaubert-education-sentimentale

Gustave Flaubert

Seuil (l’Ecole des lettres), paru en 1869
[FLA]

Pourquoi ne pas profiter des vacances pour emporter dans vos bagages un classique ? C’est vrai, l’été et ses congés payés sont un des rares moments où nous pouvons nous accorder de longues plages (ou montagnes !) de lecture, alors que, dans l’année, il n’est pas rare de s’endormir chaque soir sur la même page. Voilà pourquoi je vous conseille pour cet été L’éducation sentimentale.
A sa parution en 1869, ce roman, qui… Lire la suite

Salammbô

flaubert-salammbo

Gustave Flaubert

in Œuvres Complètes T1

Le Seuil (L’Intégrale), paru en 1862
[FLA]

Après l’avoir servie, des mercenaires réclament à Carthage leur solde. Mais la cité antique, riche et avare, se dérobe à ses promesses et diffère sans cesse le moment de régler ses dettes. La révolte gronde. L’armée des barbares mercenaires refuse de patienter encore et se soulève contre la puissance qu’elle servait autrefois. Sa fureur est d’autant plus grande qu’à sa tête, Mâtho, chef libyen, entend conquérir en plus… Lire la suite

Panade à Champignac et Bravo les Brothers

franquin

André Franquin

Dupuis, 1969
[BD FRA]

Dernier album de Spirou et Fantasio dessiné et scénarisé par Franquin, Panade à Champignac est surtout un des albums de BD les plus drôles jamais publiés. Franquin est alors dans une phase dépressive et, à la lecture de cet album, on peut encore se demander comment son éditeur a pu accepter qu’un de ses auteurs phare dézingue à ce point la série titre de son journal, à savoir Spirou. En fait, il ne l’accepta pas dans… Lire la suite

Philémon, l’intégrale en trois tomes

fred fred2fred3

Fred

Tome 1 à 5
Tome 6 à 10
Tome 11 à 15

Edition Dargaud, 2011
[BD FRE]

Certains éditeurs possèdent en leur catalogue des merveilles, ou du moins c’est ce que nos souvenirs de lecture nous laissent croire. Ces merveilles… Lire la suite

L’amour aux temps du choléra

garcia-marquez

Gabriel García Márquez

Grasset, 1987
Traduit de l’espagnol (Colombie) par Annie Morvan
[GAR]

Une petite île des Caraïbes, au début du XIXème siècle… Une chaleur humide, une nature foisonnante… Les notables comme le peuple y mènent une vie paisible. Dans ce décor, une histoire extraordinaire se trame, celle d’un amour passionné. Florentino, jeune homme pauvre, violoniste à ses heures, fait la cour à la jeune Fermina. Tous deux se jurent un

La promesse de l’aube

gary-promesses

Romain Gary

Gallimard,  1re parution en 1960
[GAR]

Romain Gary est allongé sur une plage de Californie, il a 44 ans et se remémore sa vie : son enfance en Russie, en Pologne, son adolescence à Nice, puis ses études, ses débuts d’écrivain et son engagement pendant la guerre.
Cette fausse autobiographie, qui tient plutôt de l’autofiction, puisque l’invention y tient une large part, est surtout pour Romain l’occasion de rendre hommage à la femme de sa vie : sa mère. Nina… Lire la suite

Education européenne

gary

Romain Gary

Gallimard, 1975 (première édition en 1945)
[GAR]

« Ça s’appelle Éducation européenne. C’est Tadek Chmura qui m’a suggéré ce titre. Il lui donnait évidemment un sens ironique... Éducation européenne, pour lui, ce sont les bombes, les massacres, les otages fusillés, les hommes obligés de vivre dans des trous, comme des bêtes… Mais moi, je relève le défi. On peut me dire tant qu’on voudra que la liberté, la dignité, l’honneur d’être un homme, tout ça, enfin, c’est seulement un… Lire la suite

Gros-Câlin

gary-gros-calin

Romain Gary

Mercure de France, 1974
[GAR]

Comment faire pour se sentir exister ? Chacun a ses remèdes à la grande solitude, et la compagnie qu’a choisie cet employé de bureau est certes encombrante mais donne du réconfort. Les méandres de ses questionnements existentiels l’amènent à vivre des situations absurdes, à la limite du délire.
C’est une réflexion grinçante sur la condition humaine, et la langue de Romain Gary, imagée, ludique, nous fait rire de nous-mêmes alors que le propos est… Lire la suite

Arria Marcella, Souvenir de Pompéi

gautier-aria-marcrella

Théophile Gautier

in Récits Fantastiques

Flammarion, 1981
[RSF GAU]

Quelques amis sont en voyage à Pompéi et tout se déroule normalement, jusqu’à la visite d’un musée.
La cendre moulée d’une belle Romaine enflamme le cœur d’Octavien. Cet étudiant, rêveur et inadapté à la vie moderne, est alors obsédé par Arria. Il pense avoir trouvé sa chimère. Dès lors, la poésie évocatrice de ce fol amour prolifère dans le récit et évolue en une sorte de “ sorcellerie ” incantatoire. Somnambulisme, delirium ou magnétisme des âmes… Lire la suite

Le hussard sur le toit

giono-hussard

Jean Giono

Gallimard, 1951
Traduit de langue (pays) par prénom nom
[GIO]

Pour ceux qui ont vu le film, qui est un très bon film « qualité française » (ce qui lui fut amplement reproché, par Gérard Lefort et Olivier Séguret dans les pages de Libération, notamment, on trouve encore la critique sur le net, et elle tient de l’entreprise de démolissage), un bon film d’aventure avec un héros sexy et une Juliette Binoche éclatante, il faut savoir que l’adaptation… Lire la suite

Les grands chemins

giono-chemin

Jean Giono

Gallimard, 1951
[GIO]

“C’est pas la première fois que tu nous mets du Giono ici ?
- Non, mais comme disait Paul Bocuse, qui pourtant ne dit pas que des choses intelligentes, “quand c’est bon, y’a pas meilleur !” Et puis j’avais mis les premiers romans de Giono, des romans des années trente, d’un jeune gars qui ne connaissait que les classiques et sa montagne. Là, c’est différent. Il y a eu le succès des premiers romans, les essais, les séminaires… Lire la suite

La trilogie de Pan

giono-1colline

giono-2baumugnesgiono-3regain

Jean Giono

Colline
Un de Baumugnes
Regain

Grasset (Les cahiers rouges), 2002 (parus entre 1928 et 1930)
[GIO]

Avec ses trois premiers romans, Giono forme ce qu’il appellera la Trilogie de Pan, du nom du dieu sauvage qui joue de la flûte. De fait, deux de ces trois romans… Lire la suite

Le brave soldat Chvéik

hasek-brave-soldat-chveik

Jaroslav Hasek

Gallimard, 1923
Traduit du tchèque
[HAS]

Ce roman satirique nous conte les aventures d’un soldat tchèque dans l’armée austro-hongroise durant la Première Guerre mondiale. Naguère réformé pour idiotie, Chvéik est appelé à prendre part au conflit. Malgré son extrême bonne volonté et son patriotisme, de quiproquos en maladresses, ce soldat est une vraie catastrophe ambulante. Il se met, malgré lui, dans les pires situations dont il se sort toujours, insouciant du danger côtoyé.
On suit avec délectation les efforts acharnés de… Lire la suite

Le cheval d’orgueil : Mémoires d’un breton du pays bigouden

pierre-jakez-helias-le-cheval-dorgueil

Pierre-Jakez Helias

Plon, 1976
[914.41 HEL]

“T’es breton toi ?
- Bah comme tout le monde ! Mais ça n’a pas grand-chose à voir. Comme tous les grands bouquins, c’est quand on parle d’un bout de territoire de quelques lieues carrées qu’on parle du monde, qu’on atteint l’universel. Regarde Faulkner…
- C’est plus fort que toi, il faut que tu t’étales que tu tombes dans le grandiloquent…
- Pour une fois, t’as pas tort, ça dessert le propos. Le bouquin d’Helias… Lire la suite

Le soleil se lève aussi

hemingway-soleil-se-leve-aussi

Ernest Hemingway

Gallimard (Folio), 1926
Traduit de l’anglais (Etats-Unis)
[HEM]

Jake Barnes est un Américain à Paris. Journaliste expatrié, il va de bar en bar, du petit blanc du matin aux calvas du soir. Autour de lui gravite toute une faune d’expatriés qui ont tous leur blessure, et qui la noient dans la fête — l’autre titre du livre est Fiesta – et l’alcool.
Tout ce petit monde se prépare pour partir à Pampelune, pour la San-Firmin, et une semaine de fiesta non-stop… Lire la suite

Dune

herbert-dune

Frank Herbert

Cycle en 7 volumes

Presses pocket (Science-fiction), 1980
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Demuth & Guy Abadia
[RSF HER]

La planète Arrakis dite Dune n’est qu’un gigantesque désert de sable où il ne pleut jamais, totalement inhospitalière. Cette planète n’intéresserait personne si elle n’était la seule et unique source de la matière première connue, la plus précieuse de l’univers : l’épice.
Cette épice qui permet aux sœurs de l’ordre des Bene-Gesserit d’utiliser leurs pouvoirs de prescience, aux navigateurs de la… Lire la suite

Coke en stock

herge

Hergé

Casterman, 1958
[BD HER]

Coke en stock a pas de pot! Il est coincé entre L’affaire Tournesol et Tintin au Tibet, soit deux sommets absolus de l’œuvre hergéienne d’après-guerre. C’est un peu le petit frère qu’a pas réussi. En plus l’intrigue y est beaucoup moins resserrée que dans les deux autres opus, un peu relâchée, même. Pour reprendre un terme popularisé par la critique cinématographique française, c’est un grand album malade. Mais c’est aussi un tour de force : c’est… Lire la suite

Narcisse et Goldmund

hesse-narcisse-et-goldmund

Hermann Hesse

Livre de poche, 1991
Traduit de l’allemand
[HES]

Tout commence dans l’abbaye de Mariabronn dans l’Allemagne du Moyen Age. Narcisse, un novice aux facultés et connaissances d’une portée éclatante, se prend d’amitié pour Goldmund, un jeune élève fraîchement confié aux moines par son père. Goldmund est torturé, intelligent, troublé par sa nature qu’il n’arrive pas à maîtriser. Son amitié pour Narcisse le poussera à quitter le couvent et à découvrir les plaisirs que le monde peut lui offrir. L’errance de Goldmund… Lire la suite

Les travailleurs de la mer

hugo-travailleurs-de-la-mer

Victor Hugo

Flammarion (GF), paru en 1866
[HUG]

Mess Lethierry a une fille, Déruchette, et un bateau à vapeur, Durande, qui fait la liaison Guernesey-Saint-Malo. Gilliatt marche pieds-nus, vit avec sa mère qu’on soupçonne d’être un peu sorcière, est pauvre comme Job, et a mauvaise réputation. Il est amoureux de Déruchette. Pour des raisons sur lesquelles nous ne nous étendrons pas ici , Durande s’échoue sur un récif perdu. Lethierry est au bord de la ruine. Pour avoir Déruchette, Gilliatt ira… Lire la suite

Contes de l’Alhambra

waschington-irving-contes-de-lalhambra

Washington Irving

Phébus, 1998
Traduit de l’anglais (États-Unis) par André Belamich
[IRV]

C’est lors d’un séjour prolongé en Europe que Washington Irving, travaillant pour l’Ambassade des Etats-Unis à Madrid, puis partant pour l’Andalousie, écrivit ces contes en 1832. Ami de Poe, de Mary Shelley, fortement influencé aussi par les contes populaires allemands, il avait déjà publié des nouvelles : La Légende de la vallée Somnifère, Rip Van Winkle.
Le lecteur suit d’abord le narrateur à dos de mule de Séville… Lire la suite

La mort s’invite à Pemberley / Orgueil et préjugés

james-mort-sinviteausten-orgueil

P.D James

La mort s’invite à Pemberley

Fayard, 2012

Traduit de l’anglais par Odile Demange

[RP JAM]

D’après

Jane Austen

Orgueil et préjugés

Le serpent à plumes, 2005

Traduit de l’anglais par Béatrice  Vierne

[AUS]

En lisant la chronique livres de mon magazine télé préféré, j’apprends que PD James sort un nouveau titre. Vite un nouveau P. D. James ! Mais quoi ? J’apprends aussi… Lire la suite

La passion des femmes

japrisot-passion

Sébastien Japrisot

Denoël, 1986
[JAP]

Voilà un titre plein de promesses, derrière lequel se cache l’un des meilleurs romans de Japrisot, qui reste, faut-il le rappeler, un des auteurs français contemporains les plus lus à l’étranger — et dont pratiquement tous les livres ont été portés à l’écran (L’Été meurtrier, Le Passager de la pluie, Compartiment tueurs, Adieu l’ami…).
Roman atypique puisqu’il s’agit pour le lecteur de reconstituer un puzzle.
Une dizaine de femmes, très différentes, parlent du même homme, un évadé de… Lire la suite

La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil

japrisot

Sébastien Japrisot

Gallimard (Folio Policier), 1998
(première parution en 1966)
[RP JAP]

« Plutôt que de prendre des policiers qui voient des meurtres tous les jours, autant prendre un personnage comme vous et moi qui est confronté à un meurtre ou à une histoire dans laquelle il ne devait pas être. J’aime les personnages qui sont dépassés par les événements et qui, finalement, gagnent sur les événements. C’est d’autant plus intéressant quand c’est une héroïne, qu’on croit plus vulnérable, en tout… Lire la suite

Le château

kafka_chateau.indd

Franz Kafka

Gallimard, 1972
Traduit de l’allemand par Alexandre Vialatte
[KAF]

“Ce village appartient au Château ; y habiter ou y passer la nuit c’est en quelque sorte habiter ou passer la nuit au Château. Personne n’en a le droit sans la permission du comte. Cette permission vous ne l’avez pas ou du moins vous ne l’avez pas montrée.”
Un voyageur, nommé K., arrive ainsi en pleine nuit dans ce village et dit avoir été engagé comme arpenteur, il a… Lire la suite

Mèmed le mince

kemal-memed

Yachar Kemal

Gallimard, 1976
Traduit du turc
[KEM]

Il n’y a pas si longtemps en Turquie, à travers les plaines et montagnes de l’Anatolie, les hommes des villages cultivaient la terre les pieds nus dans les chardons. Les deux tiers des récoltes étaient prélevées par l’agha (chef du village) quand cela n’était pas plus. L’oppression et la misère étaient grandes. Mèmed le mince - un jeune garçon qui vit seul avec sa mère - s’élève peu à peu contre l’injustice et la terreur… Lire la suite

Les clochards célestes

jack-kerouac-les-clochards-celestes

Jack Kerouac

Gallimard, 2003 (première édition 1957)
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Saporta
[KER]

« Dharma est le mot sanscrit pour Vérité. Il peut aussi être traduit par le Devoir, ou la Loi. The Dharma Bums/clochards célestes, est l’histoire surprenante de deux jeunes américains qui font de bon cœur l’effort pour connaître la Vérité avec de gros sacs sur le dos, vagabonds de la côte Ouest se baladant et escaladant les montagnes pour aller méditer et prier et… Lire la suite

Des fleurs pour Algernon

keyes-fleurs-pour-algernon

Daniel Keyes

J’ai lu, 1972
Traduit de l’anglais (Etats-Unis)
[RSF KEY]

Algernon est une souris. Blanche. De laboratoire. Sujet d’expérience. Elle n’a pas choisi. Charlie Gordon est un jeune homme. Blanc. Apprenti boulanger. Sujet d’expérimentation. C’est son seul point commun avec Algernon, mais lui pense qu’il a de la chance.
Explications : C. Gordon est avant tout un simple d’esprit, sa vie est à son image, c’est-à-dire que l’on profite bien de lui sous couvert de lui rendre service. Sans en avoir conscience… Lire la suite

Kim

kipling-kim

Rudyard Kipling

Gallimard, 1902
Traduit de l’anglais par Louis Fabulet et Alexis Tadié
[KIP]

Kim était Anglais. Quoique le teint brûlé comme celui de n’importe quel indigène, quoiqu’il employât de préférence l’idiome du pays et parlât sa langue natale avec une sorte de chantonnement hésitant et cassé, … Kim était un blanc, un blanc pauvre parmi les plus pauvres… sa mère, d’abord bonne d’enfants dans la famille d’un colonel, avait épousé plus tard Kimball O’Hara, jeune sergent [d'un] régiment irlandais… ”
Orphelin entre… Lire la suite

Les chants de Maldoror

lautreamont-maldoror

Comte de Lautréamont

in Œuvres complètes

Corti, paru en 1869
[LAU]

Œuvre de génie qui s’inscrit dans le mouvement décadent français du 19e siècle, Les Chants de Maldoror frappe surtout par son verbe flamboyant, et la fureur de ses propos.
Long poème en prose de six chants, celui-ci est bien plus qu’une diatribe forcenée contre Dieu, mais un blasphème ininterrompu pendant lequel il retient son souffle (et nous, le nôtre) pour mieux expulser à la face de Dieu et des Hommes… Lire la suite

Le temps de l’innocence

wharton-temps-de-linnocence

Edith Wharton

Flammarion, 1920
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Diane de Margerie
[WHA]

Newland Archer est fiancé à May Welland. Tous deux font partie de la bonne société new-yorkaise de la fin du dix-neuvième siècle. Un soir, alors qu’ils assistent à un opéra français dont “ le texte allemand…, chanté par des artistes suédois, [a été] traduit en italien afin d’être plus facilement compris par un public de langue anglaise “, il retrouve une cousine qui, partie faire un mariage en Europe avec un… Lire la suite

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

harper-lee-ne-tirez-pas-sur-loiseau-moqueur

Harper Lee

Edition de Fallois, 2005 (première édition 1960)
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Stoïanov
[LEE]

Lorsque j’ai choisi ce livre, j’ignorais tout de son histoire et de sa notoriété, notamment le fait qu’il avait obtenu le prix Pulitzer en 1961, qu’il avait été adapté en film et qu’il figurait parmi les livres les plus lus par les Américains juste après la Bible ! Je tenais donc entre les mains un chef-d’œuvre méconnu outre Atlantique ?
Pour ma part, c’est… Lire la suite

Les carnets de Jane Somers T1 : Journal d’une voisine

lessing

Doris Lessing

Le livre de poche, 2008
Traduit de l’anglais  par Marianne Fabre
[LES]

En 1984, Doris Lessing annonça avoir publié deux romans sous le pseudonyme de Jane Somers. Ces deux romans intitulés Journal d’une voisine et Si vieillesse pouvait sont aujourd’hui édités ensemble sous le titre Les Carnets de Jane Somers.
Jane Somers, la cinquantaine, rédactrice en chef d’un magazine de mode croise Maudie, vieille femme malade et aigrie d’une autre époque. Leur rencontre et leur amitié donnera lieu à… Lire la suite

Peter Pan

loisel-peter-pan-t1

Régis Loisel

T. 1 Londres
T. 2 Opikanoba
T. 3 Tempête
T. 4 Mains rouges

T. 5 Crochet

Vents d’Ouest, 1991-2002

[BD LOI]

Largement interprétée par Régis Loisel, l’histoire de Peter Pan en BD s’adresse à tous, fans de ce genre ou non, tant le graphisme fait corps avec le texte. C’est poétique, drôle, tragique, extrêmement vivant et sensuel. La palette de couleurs nourrit notre imaginaire de sensations multiples qui construisent ce récit initiatique, une série superbe dont… Lire la suite

Les contrées du Rêve

lovecraft-contrees

H.P Lovecraft

J’ai Lu, 2012
Traduit de l’anglais (États-Unis) par David Camus
[RSF LOV]

Avec ce recueil de nouvelles, Lovecraft s’éloigne de ses sombres récits horrifiques habituels pour se tourner vers un monde onirique, inspiré par sa fascination pour les écrits de Lord Dunsany.
Moins noirs mais plus tournés vers le conte et la fantasy qu’habituellement.
Les Contrées du Rêve sont un monde parallèle, secret, que seuls quelques rêveurs expérimentés peuvent rejoindre, voir même y résider après leur mort.
Un monde à explorer… Lire la suite

Frankie Addams

mccullers

Carson McCullers

Le livre de poche, 2008 (paru pour la première fois en 1946)
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jacques Tournier
[MACC]

Une petite ville du Sud des États-Unis. Frankie a 12 ans et elle a grandi trop vite cette année-là. L’atmosphère de l’été est suffocante dans la cuisine où elle passe le plus clair de son temps, avec Bérénice, sa gouvernante noire, et John Henry, son petit cousin âgé de 6 ans. Les heures s’étirent dans un climat lourd. Frankie… Lire la suite

La Position du tireur couché

manchette-position

Jean-Patrick Manchette

Gallimard, 1978
[RP MAN]

Martin Terrier est un tueur à gages froid, sec et précis. Après un dernier contrat, il décide de raccrocher et, fortune faite, de retourner au pays retrouver l’amour de ses vingt ans. Mais rien ne se passe jamais comme on l’avait prévu.

Jean-Patrick Manchette use d’un style froid, sec et précis, délesté de toute graisse inutile. Des phrases courtes, un refus de la psychologie, un style fait de faits ( justement) — grandement inspiré par… Lire la suite

La montagne magique

mann-la-montagne-magique

Thomas Mann

Fayard, 1985
Traduit de l’allemand
[MAN]

Parti rendre une visite de courtoisie à son cousin soigné dans un sanatorium suisse (le Berghof), Hans Castorp, un jeune ingénieur hambourgeois, subit “ l’atmosphère envoûtante et irréelle du lieu. Il y séjournera sept ans, au cours desquels il évolue au sein d’un monde bigarré où les protagonistes sont autant d’archétypes d’un monde finissant, dont la culture et les valeurs vont sombrer dans la catastrophe de la Grande Guerre.
Ce texte dense et long (près… Lire la suite

Mario et le magicien

mann

Thomas Mann

Grasset, 2002 (pour la présente édition)
Traduit de l’allemand par André Gaillard
[MAN]

La nouvelle Mario et le magicien se déroule dans l’Italie des années 30, à Torre di Venere, où le narrateur et sa famille passent quelques semaines de vacances à la fin de l’été.
Dès le premier paragraphe, l’auteur nous prévient : “La fin fut effroyable (il nous parut après coup qu’elle était déterminée d’avance dans la nature des choses) et le malheur voulut encore
que les… Lire la suite

Les Thibault

martin-du-gard

Roger Martin du Gard

Gallimard (Folio), 1922 à 1938
(2003 pour la présente édition)
[MAR]

Les thibault, récemment adapté pour la télévision, est une saga familiale comme la litérature française les affectionne.
On y raconte le destin de deux frères, dans les années 1900, que séparent dix années et un rapport au monde tyrès différent.

Antoine l’ainé, est un médecin ambitieux, confiant dans son avenir et le monde tel qu’il va. Mais son regard évolue au cours… Lire la suite

Journal des années de poudre

richard-matheson-journal-des-annees-de-poudre

Richard Matheson

Editions Denoël, 2003
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brigitte Mariot
[MAT]

Richard Matheson ou l’auteur des héros seuls face au monde… comprenons-nous bien, l’idée qu’un auteur décline imperturbablement la même histoire n’a rien d’une découverte et est un phénomène plutôt répandu. D’ailleurs, nous, lecteurs, ne nous y trompons pas, nous sommes bien souvent du même bois, à lire et relire les mêmes histoires. Tout simplement parce qu’on aime ça, qu’on s’y sent bien, qu’on y… Lire la suite

Je suis une légende

matheson-je-suis-une-legende

Richard Matheson

Gallimard, 1954
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nathalie Serval
[RSF MAT]

Il ne reste plus que lui, il est seul désormais : Robert Neville est le dernier survivant d’une espèce éteinte, l’espèce humaine. Ses congénères ont tous été petit à petit contaminés par un mystérieux virus qui les a transformés en vampires assoiffés de sang.
Contraint à vivre dans la routine, chaque jour il sort de sa maison transformée en forteresse pour parcourir cette ville morte à la recherche de vivres… Lire la suite

Le jeune homme, la mort et le temps

matheson-jeune-homme-mort

Richard Matheson

Denoël (Présence du futur), 1977
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Ronald Blunden
[RSF MAT]

1971 Richard Collier, 36 ans, vient d’apprendre qu’il n’a plus que quelques mois à vivre. Pour oublier cette issue fatale, il se laisse aller à travers les dunes du Pacifique jusqu’à un hôtel. Peu à peu, il se laisse envahir par le charme très 19ème siècle de ce lieu. Et puis surtout, il y a le portrait envoûtant d’Elise McKennor, une célèbre actrice du siècle… Lire la suite