Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Kiki de Montparnasse

Classé dans: Bandes dessinées, Lison Futé 2009.

catel

Catel et José Luis Bocquet

Casterman, 2008
[BD CAT]

Muse parmi les muses, Kiki, de son vrai nom Alice Prin, naquit avec le vingtième siècle à Châtillon en 1901. Issue d’un milieu très modeste, elle se retrouve à Paris dès l’âge de douze ans lorsqu’elle y rejoint sa mère. De petits boulots en petits boulots, elle sera amenée à rencontrer les artistes de l’avant-garde de l’entre-deux-guerres. Posant pour eux, elle en devient la reine, une de leurs inspiratrices et probablement aussi une des premières femmes émancipées de cette époque. De Soutine à Man Ray (dont la célèbre photo Le violon d’Ingres inspire la première de couverture) en passant par Modigliani, Picasso, Desnos, Breton, Tzara et j’en passe, Kiki côtoie les plus grands d’alors. Au fil des pages, Catel et Bocquet nous plongent dans le Paris des années vingt et trente et dressent le portrait d’un femme hors du commun.

Fabrice

Comment peut-on avoir envie de lire un roman graphique à la médiathèque ?
C’est simple, vous vous promenez dans Paris et allez visiter la jolie exposition qui se déroule actuellement à Beaubourg sur les années Paris de Calder.
Dans une des salles vous allez découvrir le portrait de Kiki, aussi bien filmé que sculpté.
Si ensuite vous avez envie d’approfondir votre connaissance sur le personnage de Kiki dans le Paris de l’entre-deux-guerres, venez alors emprunter son portrait si bien documenté par Catel et Bocquet !
Tôt déjà la petite Alice se rebelle contre les  structures de la société. Elevée par sa grand-mère qui lui apprend que « …les princes charmants , ça existe que dans les contes. Dans la vraie vie il y a que des crapauds. », elle développe rapidement un esprit d’indépendance qui la conduit à la capitale où elle deviendra sous le nom de Kiki la muse de nombreux artistes du quartier de Montparnasse à partir de 1918.
Si la création de son portrait confectionné en fil de fer par Calder ne se trouve pas mentionné dans cette BD, vous verrez tout de même défiler un bon nombre des « Grands » de cette époque des années folles.
Le dossier à la fin du volume vous apportera des éclairages supplémentaires sur ces artistes.
A savourer sans modération !

Eva

dispo

1 Réponse à Kiki de Montparnasse

  1. Robert

    C’est vrai, c’est un très bon album et en plus, vous devez avoir en rayon les mémoires de Kiki, lecture complémentaire essentielle!

Laisser une Réponse