Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Bienvenue au club

Classé dans: Lison Futé 2004, Romans d'ailleurs.

coe-bienvenue

Jonathan Coe

Gallimard, 2003
Traduit de l’anglais
[COE]

Dans un précédent numéro de Lison Futé nous vous avions conseillé Le testament à l’anglaise du même Jonathan Coe. Critique cynique et acérée de la société britannique des années Thatcher. L’auteur se fait ici plus mélancolique mais sa plume est toujours là, peut-être même a-t-elle mûri.
Ce livre-ci aurait pu s’appeler En attendant Mme Thatcher tant on sent la venue de sa poigne de fer toute proche et l’on en frissonne.
Les seventies à Birmingham, la vie de jeunes gens, élèves au très chic King William College, et tout ce qu’il y a autour. La musique bien sûr, le rock et les balbutiements punks, la famille ou plutôt les familles, celles qui seront touchées de plein fouet par la crise qui s’annonce et celles qui s’en sortiront, l’IRA, le National Front et puis l’amour qui de tout temps intéressera avant toute chose les adolescents et leurs timides certitudes.
Benjamin, Doug, Philip, Claire, Cicely se cherchent, se construisent, font semblant de tout comprendre et se moquent du système dans le journal du collège. Ils vivent sans s’en douter l’époque qui marquera à coup sûr le début de la perte de nos illusions car à l’horizon de ce livre se dessine un monde toujours plus absurde et inhumain : le nôtre.
No future ?
Se pose-t-on encore la question ?

Yann

dispo

Laisser une Réponse