Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

White

Classé dans: France, Lison Futé 2004.

darrieussecq-white

Marie Darrieussecq

P.O.L, 2003
[DAR]

N’en déplaise aux détracteurs de Marie Darrieussecq, White est le récit d’une rencontre amoureuse inoubliable et originale, annoncée par l’auteur. Cet effet d’annonce procède comme un film où l’on verrait les deux protagonistes avancer l’un vers l’autre dans un cheminement physique d’abord (la femme arrive par la mer dans un voyage mouvementé et l’homme fait un long périple par les airs) puis émotionnel. Réunis pour six mois autour du projet “White” sur une base scientifique au milieu de nulle part, Edmée Blanco - Blanco,ah ah ah ! - et Peter Tomson, vont devoir se battre contre les éléments (nous sommes en été au Pôle Sud, il y règne un jour constant et la température avoisine les -40° C) mais aussi contre leurs propres fantômes (thème récurrent chez l’auteur mais qui n’a jamais aussi bien trouvé sa place qu’ici). Le décor immaculé, dépouillé, spectaculaire et hostile laisse une grande place à la vie intérieure des personnages, racontée par de mystérieux “fantômes”. Pourtant, Marie Darrieussecq a le souci du détail et il en résulte un aspect documentaire qui ne nuit pas à l’histoire, bien au contraire ! On apprendra ainsi qu’il y a “en profondeur sous les pieds : les tonnes de neige, et la glace perpétuelle, et la pression qui liquéfie la glace, donnant ces lacs invraisemblables, d’une eau lourde et presque chaude…”
Quant à l’histoire d’amour, elle se décline en plusieurs mouvements dans un espace-temps où la sensation de vide est reine, et son apothéose tient en une description crue et quasi anatomique d’une scène d’amour… mais chut !
Brillamment illustré par un style propre à Darrieussecq où les onomatopées donnent à entendre autant que les descriptions donnent à voir, White mêle poésie et technologie pour raconter une histoire presque ordinaire dans un cadre extraordinaire.

Isabelle B-C.

dispo

Laisser une Réponse