Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

S’enfuir : Récit d’un otage

Classé dans: Bandes dessinées, France, Lison Futé 2017.

delisle-senfuir

Guy Delisle

Dargaud, 2017
[BD DEL]

- Bon, j’ai encore un livre à te proposer mais je ne sais pas trop si c’est pour les vacances…
- Dis toujours, il parle de quoi ton bouquin ?
- D’une prise d’otage…
- Vacances, j’oublie tout…
- En même temps, on peut voir ça comme un guide de voyage… Imagine tu pars dans un pays hostile, en Bretagne par exemple, et tu es pris en otage, eh bien avec ce livre, tu peux t’en sortir !
- Attends, qu’est-ce qu’il y a dans ton livre ? La recette du caramel au beurre salé ?
- Mais non ! C’est sérieux comme bouquin, c’est une BD de Guy Delisle, S’enfuir.
- Tu ne vas tout de même pas faire croire aux lecteurs que l’auteur de Shenzen (que tu as brillamment chroniqué en 2003) a été pris en otage ?
- Non, figure-toi que pour une fois, c’est pas lui le héros de cette BD ! C’est un employé d’une ONG qu’il a rencontré avec sa femme qui a été victime d’un enlèvement dans le Caucase en 1997 pendant 111 jours…
- OK… Enlevé par qui et pourquoi ?
- Alors ça, au début de l’histoire, on n’en sait rien du tout et lui non plus d’ailleurs n’en sait rien du tout…
- Ah mais oui ça me revient maintenant ! J’ai lu cette BD juste après avoir entendu Guy Delisle en parler à la radio en septembre dernier. Il expliquait qu’il avait passé de longues séances à discuter avec cet employé d’ONG qui avait gardé des souvenirs très précis de ses mois de captivité.
- Oui c’est pour ça que tout y est extrêmement détaillé et relaté avec précision.
- Tu m’étonnes, le temps a dû se figer pour lui, du coup il s’est raccroché au moindre détail pour garder le lien avec le réel et ne pas sombrer dans la folie.
- Alors que nous, quand on lit, on s’imagine que c’est tout le temps la même journée, un peu comme si la même planche était dupliquée pendant toute sa détention.
- Il y a un peu de ça et en même temps tu sens bien que le moindre évènement qui survient, aussi infime soit-il, a une incidence sur son quotidien. Parfois ça le fragilise encore un peu plus, parfois ça lui redonne espoir.
- Oui et finalement, il y a beaucoup d’espoir dans ce livre, non ?
- Carrément, et c’est cet espoir qui le maintient même si globalement il n’a que très peu d’informations sur ses ravisseurs, l’avancée des négociations. Il guette la brèche, essayant d’être à l’affût pour exploiter la moindre petite erreur.
- Bon alors, je le propose pour Lison Futé ce livre ? On y voit que l’otage développe tout un tas d’exercices cérébraux pour ne pas perdre le fil, on pourrait s’en inspirer quand on s’ennuie pendant les vacances, non ?
- D’accord, et sinon tu fais quoi cet été ?

Cyril et Grégory

dispo


Laisser une Réponse