Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La couleur du souvenir

Classé dans: Lison Futé 2001, Romans d'ailleurs.

dyer-couleur

Geoff Dyer

10/18 (Domaine étranger), 1996
Traduit de l’anglais par Rémy Lambrechts
[DYE]

Ils ont la trentaine, vivent de petits boulots qui leur laissent peu d’argent mais assez de temps pour écouter quelques bons disques de jazz, lézarder sur le toit d’un immeuble en fumant de l’herbe, discuter de tout et rien, ou ” vider spontanément cinq ou six boîtes de Shaftmeister Pils ” à une fête.
Le narrateur, qui fait partie de la bande, raconte leur vie de tous les jours, leurs désirs, leurs désillusions aussi, et pose un regard lucide (donc peu optimiste) sur la banlieue de Londres des années 80.
Ce premier roman, construit en plans cinématographiques, est une réussite totale, le récit d’un quotidien ni pire ni meilleur qu’un autre, mais auprès duquel on a envie de rester car un charme très particulier s’en dégage, mélange d’humour et de poésie urbaine.

Marie-Christine

dispo

Laisser une Réponse