Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La Disparition de Josef Mengele

Classé dans: France, Lison Futé 2018, Prix littéraires.

guez-mengele

Olivier Guez

Grasset, 2017
[GUE]

Ce roman raconte les trente dernières années en Argentine de Josef Mengele, le tristement célèbre médecin nazi.
Après avoir passé plusieurs années à se cacher dans une ferme en Bavière, il débarque à Buenos Aire le 22 juin 1949. Malgré le danger qu’elle représente, il a tenu à conserver sa mallette de médecin, peut-être pour se souvenir du temps où à Auschwitz avec sa femme Irène, ils cueillaient des myrtilles ; se souvenir du temps où il était respecté et craint au point que personne n’osait croiser son regard. Irène est restée en Allemagne, elle a refusé de le suivre et a demandé le divorce.
En Argentine, le président Perón met tout en œuvre pour accueillir les anciens nazis comme des pachas. L’euphorie règne chez les fascistes, ils sont persuadés que l’Argentine sera le berceau du renouveau du nazisme, ils font des affaires et envisagent même de publier un livre pour démontrer que la solution finale n’a jamais existé… Josef Mengele se charge de commercialiser le matériel agricole de l’entreprise familiale toujours dirigée par son père en Allemagne, « il aide les jeunes bourgeoises délurées à se délester discrètement de leurs péchés… », il s’est remarié : tout va bien pour lui.
Mais petit à petit des informations lui parviennent sur les traques dont il est l’objet de la part d’un journaliste, d’un communiste autrichien, d’anciens déportés… Il se réfugie au Paraguay et va devenir un rat : il se terre dans une ferme, il doit payer « ses protecteurs » pour ne pas être dénoncé, il entoure sa propriété de barbelés, il fait ériger des miradors, il doit changer souvent de planque…
Bien sûr dès la fin de la guerre il s’est laissé pousser la moustache, mais son angoisse est telle qu’il la mâchonne en permanence et qu’il aura bientôt dans l’estomac, comme les chats, une boule de poils dont il faudra le débarrasser ! Et que faire contre cet espace entre ses incisives supérieures, trait si caractéristique de son visage ?
Ce livre est passionnant, d’abord pour tout ce qu’il rappelle sur l’histoire des nazis en Amérique du Sud mais aussi pour la description de cette vie traquée qui nous tient en haleine jusqu’à l’issue fatale. J’ai appris beaucoup de choses stupéfiantes sur la vie des criminels de guerre en Argentine.
Les atrocités commises par Mengele ne sont pas passées sous silence mais sont évoquées sans complaisance. Le style est clair, limpide et cette histoire vraie se lit comme un roman.

Sylviane

dispo


Laisser une Réponse