Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La trilogie Fabio Montale

Classé dans: France, Lison Futé 2000, Romans policiers.

izzo-trilogie

Jean-Claude Izzo

Total Kheops
Chourmo
Solea

Gallimard (Série Noire), 1995, 1996, 1998
[RP IZZ]

J’avais emporté en vacances Total Khéops, premier volet de la trilogie de Jean-Claude Izzo. Un conseil d’amie : ne faites pas mon erreur, prenez tout de suite les trois. En fait, j’ai dû me procurer de toute urgence Chourmo et Solea, car une fois le premier terminé, je n’avais qu’une envie : retrouver Fabio Montale, ses amours et ses coups de sang, son cabanon des Calanques et les effluves de Lagavulin qui l’aident dans sa quête incessante de la vérité.
Montale, flic puis ex-flic des quartiers nord de Marseille… Dans chacun de ces livres, une véritable enquête avec suspense, meurtres et montée de l’adrénaline pour le lecteur. Le plus, c’est l’humanité de Fabio, son sens de l’amitié, ses réflexions sur la vie, sur sa ville qu’il aime plus fort que tout “ toujours à mi-distance entre la tragédie et la lumière ”. Du polar social, du polar engagé, anti-Front National.
Fabio a sans doute beaucoup à voir avec son créateur, Jean-Claude Izzo, mort cette année. Il nous laisse, outre ses recueils de poésie, deux autres romans, Les Marins perdus et un dernier livre Le Soleil des mourants.

Marie-Christine

Fabio Montale, ex-truand, ex-légionnaire, et ex-flic dans le Marseille d’aujourd’hui. Misère, violence, extrémisme religieux et politique, le tout assaisonné de mafia, de racisme et de désespoir sont le cadre de cette trilogie marseillaise des années 90.
Dans Total Kheops (titre emprunté aux rappeurs marseillais d’IAM), Montale flic des quartiers nord retrouve ses amis Ugo et Manu avec qui il a grandi dans le Panier, un quartier populaire du centre de Marseille. Après les assassinats de ses deux amis, Montale cherche les coupables et prend parti dans la guerre de succession que se livrent les parrains du milieu marseillais.
Dans Chourmo, une cousine, amour de jeunesse lui demande de retrouver sa fille et son ami disparus la veille de la rentrée scolaire. Une fois de plus Montale s’immisce dans la réalité sombre de Marseille. Seulement, il n’est plus flic et sa compagne du moment l’a quitté. Montale ne doit compter que sur lui-même et les quelques contacts qu’il a gardés dans la police et le milieu marseillais. Avec Chourmo, on monte d’un degré dans le sordide et la noirceur. Plus que jamais Montale se montre humain, vulnérable aux événements et à ses fantômes qui souvent ont visage féminin.
Enfin, dans Solea (titre emprunté à Miles Davis), Fabio Montale doit retrouver une ancienne amie et journaliste Babette sous peine de voir toutes les personnes qui lui sont chères éliminées par la mafia italienne et marseillaise. Certainement le plus noir des trois épisodes de la série.
Trois romans noirs, très noirs où les cadavres et les situations dramatiques s’accumulent.
J’ai pris un grand plaisir à lire cette trilogie à l’accent de Marseille, au goût de Lagavulin (un whisky écossais), de cuisine méridionale et sur fond de notes de jazz et de blues. Marseille, la ville, ses quartiers y tiennent le rôle principal. Une vision désenchantée et parfois déshumanisée de la capitale des Sud de la France.

Sébastien

dispo

dispo

dispo

Laisser une Réponse