Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Goldberg : Variations

Classé dans: Lison Futé 2015, Romans d'ailleurs.

josipovici-goldberg

Gabriel Josipovici

Quidam, 2014
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Bernard Hoepffner
[JOS]

Selon une légende tenace, le comte Keyserling souffrant d’insomnies aurait commandé à Bach une œuvre pour clavecin. Ces pièces lui auraient été jouées par Johann Gottlieb Goldberg (donnant son nom aux Variations Goldberg), un élève de Bach, afin de l’aider à trouver le sommeil. C’est cette petite histoire qui sert de point de départ au roman de Josipovici, dont le principe narratif est calqué sur le modèle d’une fugue musicale.
Ce roman commence à la façon des Mille et une nuits : un gentilhomme anglais, souffrant d’insomnies, charge un écrivain juif, Goldberg, de lui faire la lecture, puis de lui inventer des histoires, afin qu’il s’endorme. Ainsi s’ouvre le roman, mais il sera difficile de résumer l’histoire de Goldberg : Variations, puisque les trente courts chapitres qui le composent sont presque à chaque fois une histoire ou une anecdote à part entière, reliée avec les autres de manière très subtile pour former un roman comme vous n’en avez sûrement pas lus beaucoup.
Que chacune des histoires ait un lien avec les autres, qu’on ne sache plus qui en est le narrateur ne devient très vite plus très important. Josipovici développe une écriture qui vous transporte l’air de rien comme à l’écoute d’un orchestre, par des glissements de rythme, de tons, de lieux, de voix, de type d’écriture, vers un ensemble final très cohérent.
Vous serez passé par beaucoup d’états, et vous aurez beaucoup voyagé.

Félix

dispo


Laisser une Réponse