Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La petite communiste qui ne souriait jamais

Classé dans: France, Lison Futé 2014.

lafon1

Lola Lafon

Actes Sud, 2014
[LAF]

Si vous êtes né avant 1980, le nom de Nadia Comaneci résonne sans doute pour vous de façon magique, tant cette gymnaste roumaine fut auréolée de gloire. Par sa pratique, elle révolutionna l’histoire du sport, et, en pleine guerre froide, devint une icône internationale admirée à l’Est et jalousée par l’Ouest. « La petite communiste qui ne souriait jamais » a juste 14 ans lorsqu’elle pulvérise tous les records aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976. Ses démonstrations parfaites lui valent une note de 10/10, score inédit qui provoque un bug informatique. Aérienne, elle réussit les figures les plus périlleuses et démontre que les petites filles n’ont rien à envier aux garçons. Mais on ne défie pas les lois de la pesanteur sans se brûler les ailes. Lola Lafon dévoile dans cette biographie romancée la part d’ombre du rêve : les entraînements drastiques, le régime alimentaire spartiate, la soumission totale à la volonté de l’entraîneur, le corps meurtri, l’enfance volée. Tant de sacrifices pour une gloire éphémère car si Nadia demeure longtemps une championne irréprochable sur le plan technique, les journalistes lui reprochent de grandir. Tous voudraient la figer dans l’enfance, comme si le charme se volatilisait avec les rondeurs féminines, comme si la puberté était une déchéance. La gymnaste est emprisonnée dans de multiples carcans : celui du regard nostalgique des journalistes et celui du régime roumain qui l’assigne à résidence. Pourtant, elle court, résolue et libre, et, sous la plume emplie de grâce de Lola Lafon, Nadia Comaneci prend son envol.

Katia

dispo


Laisser une Réponse