Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Va et poste une sentinelle

Classé dans: Lison Futé 2016, Livres numériques, Romans d'ailleurs.

lee-sentinelle

Harper Lee

Grasset, 2015
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre Demarty
[LEE]

Le 19 février 2016, Harper Lee s’est éteinte à l’âge de 89 ans. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, livre culte pour une génération d’Américains, remporte un succès planétaire : prix Pulitzer en 1961 ; adapté au cinéma, l’année suivante. La publication de ce deuxième roman, cinquante ans après, a provoqué un cataclysme. Celui-ci était inattendu, on pensait qu’Harper Lee serait pour toujours l’auteur d’un livre unique. Puis, ce fut gênant de reconsidérer des personnages tant admirés à l’image sublimée de l’Amérique.
Jean Louise Finch, alias Scout, âgée de 26 ans, habite New York. Pour les vacances, elle retourne dans la ville où elle a grandi, Maycomb en Alabama. Elle y retrouve son vieux père, Atticus, avocat à la retraite, qu’elle admire éperdument. Cette jeune fille épanouie, à l’esprit vif critique affectueusement la ville de son enfance : « Maycomb avait peut-être changé d’apparence, mais c’étaient toujours les mêmes cœurs qui battaient dans ces nouvelles maisons, devant les robots mixeurs et les postes de télévision. On pouvait blanchir à la chaux tant qu’on voulait, et installer des enseignes au néon grotesques, mais les vieilles poutres tenaient bon sous l’assaut et le poids de la modernité. » Jean Louise retrouve ses émotions d’autrefois : son père, l’incarnation de la justice, un amoureux de longue date, son frère disparu. L’éloignement lui a permis de s’affranchir et pourtant elle se demande si sa vraie place n’est pas ici auprès de son père vieillissant, de ses amis d’enfance. Quand Jean Louise apprend que son père, l’ardent défenseur de la cause noire que l’on découvre dans Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, participe au Conseil des citoyens, assemblée raciste, la confusion des sentiments l’emporte.
En réalité, Va et poste une sentinelle a été écrit au milieu des années 1950 avant l’Oiseau moqueur. L’éditeur a refusé le manuscrit.
Avant de disparaître, Harper Lee a cassé le mythe, l’Amérique n’est plus un rêve.

Marie-Jo

dispo


Laisser une Réponse