Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

L’inconnu du Grand Canal

Classé dans: Lison Futé 2015, Romans d'ailleurs, Romans policiers.

leon-inconnu

Donna Leon

Calmann-Lévy, 2014
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Gabriella Zimmermann
[RP LEO]

Si vous pensez vous rendre à Venise pour les vacances ne le dites surtout pas au commissaire Brunetti. Il vit comme un véritable cauchemar le flot incessant de touristes qui parcourent sa ville. Non pas par xénophobie, mais parce qu’il aimerait profiter tranquillement des trésors offerts par la Sérénissime. Pourtant dans sa dernière enquête, le commissaire ne va pas pouvoir prendre le temps de déambuler nostalgiquement dans sa ville adorée.
Brunetti doit enquêter sur la découverte d’un cadavre non identifié dans le Grand Canal avec pour seul élément la maladie rare dont semble atteinte la victime. Bien vite, il apparaît que les recherches doivent être conduites à l’extérieur de la ville, l’essentiel des pistes le mène sur le continent, là où se concentre l’activité industrielle de la Vénétie, et, pour le policier, cela va constituer un véritable choc culturel. Brunetti n’est ni un révolté ni un naïf, il connaît les affres dont souffre son pays (la corruption et l’ambition sans limites des opportunistes) et tente de mener au mieux son travail. Pourtant cette fois-ci il va être confronté à un nouveau scandale qui l’ébranle considérablement puisqu’il touche à l’alimentation et aux dérives de l’agro-industrie. En effet, le rapport du commissaire à la nourriture est un élément prépondérant de sa personnalité et là il en prend un sacré coup !
Si tous les ingrédients sont là pour faire un bon roman policier (meurtres, pratiques mafieuses, policiers « aux ordres »…) ne vous attendez pas à un thriller saignant, le ton est léger et reposant. C’est cela qui fait le charme des romans de Donna Leon, auteure américaine vénitienne d’adoption, elle sait aborder des sujets graves avec une certaine nonchalance (à l’image de son personnage récurrent le commissaire Brunetti). Elle nous propose simplement une histoire bien ficelée par laquelle il faut se laisser porter. En suivant l’attachant Brunetti, sa famille et ses amis, on a l’impression d’être introduit dans les arcanes vénitiens, un voyage privilégié qui convient tout à fait à une lecture de vacances.

Bruno

dispo


Laisser une Réponse