Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Les Pintades à Téhéran

Classé dans: Essais, Lison Futé 2018, Théâtre.

minoui-pintades

Delphine Minoui

Le livre de poche, 2009
[305.4 MIN]

Delphine Minoui ne savait pas qu’en arrivant sur le sol de la République islamique d’Iran, pays de son grand-père paternel, elle y passerait dix ans de sa vie ; dix années à tenter de comprendre la société iranienne et plus particulièrement téhéranaise. Marjane Satrapi nous avait déjà éclairés sur les événements et les faits marquants de l’Iran contemporain sous le régime des mollahs dans sa bande dessinée Persepolis.
Delphine Minoui nous livre ici son expérience de la vie iranienne sous une forme hésitant entre l’étude sociologique et le guide touristique. On découvre le quotidien difficile des Téhéranaises, plein de contraintes et d’interdits mais un petit peu plus « démocratique » chaque jour ; on apprend aussi que certaines font leur apparition sur la scène politique, sociale et culturelle.
C’est une visite guidée de la capitale où l’on découvre les bonnes adresses de ces femmes hautes en couleur, leurs bons plans, leurs lieux secrets, tout en écoutant leurs histoires personnelles, leurs anecdotes… On réalise alors qu’elles jouent les équilibristes entre le besoin de modernité et le respect des traditions, mais toujours avec humour.
Alors, comment sort-on de cette lecture ? Avec l’envie irrésistible de rencontrer ces femmes fortes et drôles avec lesquelles on a découvert, appris, pleuré et ri ; et surtout d’en savoir plus, notamment sur ce que l’auteur a laissé de côté. En effet, on ne parle pas ou peu des classes pauvres, des opposants au régime, de la vie en dehors de la capitale. Il est même possible de ressentir parfois un certain malaise car il peut être étrange de lire autant de « futilités » sur des femmes vivant sous le joug des mollahs !
Mais ce n’est pas le but de cet ouvrage et le titre annonce clairement la couleur.

Soraya

dispo


Laisser une Réponse