Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Lamb

Classé dans: Lison Futé 2017, Romans d'ailleurs.

nadzam-lamb

Bonnie Nadzam

Fayard, 2013
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cécile Chartres
[NAD]

Dans la banlieue de Chicago, David Lamb, quinquagénaire en pleine déroute, croise le chemin de la petite Tommie, 11 ans (presque 12). Lui vient de perdre son père et est en instance de divorce. Quant à Tommie, elle traîne avec ses « amies » et est délaissée par sa mère.
Régulièrement, ils se donnent rendez-vous pour manger un hot dog et converser car Lamb parle beaucoup, raconte toutes sortes d’histoires que la petite fille écoute toujours attentivement sans jamais démêler le vrai du faux. L’homme parle avec emphase et ne se gêne pas pour lui donner des leçons de vie. Un jour, il lui propose de partir dans un chalet qui lui appartient dans le Midwest. Un long voyage juste à deux. Un secret à tenir. Tommie n’en parlera même pas à sa mère. Qu’importe, la proposition sonne comme un rêve aux oreilles de la petite fille. D’autant plus que Lamb ne cesse d’encenser ces paysages qu’elle n’a jamais vus. Ses paroles n’en finissent pas de l’émerveiller. Même si la petite fille ne sait pas si elle doit trop y croire, un jour, Lamb l’emmène sur la route. L’escapade de quelques jours va vite se muer en plusieurs semaines.
Lamb se lit comme un thriller, nous ne sommes jamais certains des intentions du protagoniste. Roman dérangeant jouant sans cesse sur l’ambiguité, simple baiser et caresse tendre échangés. Quoi de plus naturel entre un père et sa fille. Quoi de plus attendrissant dans la naissance d’une amitié entre un homme de 54 ans et une fillette de 11 ans (presque 12).
Manipulateur ou tout simplement bon Samaritain tentant de racheter ses fautes passées, David Lamb reste insondable.
Même s’il n’y paraît pas, Lamb sonne comme un roman d’initiation. On n’est pas prêts d’oublier la petite Tommie et ses taches de rousseur.

François

dispo


Laisser une Réponse