Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Ör

Classé dans: Lison Futé 2018, Romans d'ailleurs.

olafsdottir-or

Audur Ava Olafsdottir

Zulma, 2017
Traduit de l’islandais par Catherine Eyjolfsson
[OLA]

Jonas a beau être un bricoleur hors pair, il va mal, et même très mal. Tellement mal qu’il a décidé d’en finir avec la vie. Mais comme il se refuse à l’idée que Nymphéa, sa fille qu’il aime et dont il s’est fait tatouer la fleur du même nom à la place du cœur, puisse le découvrir mort, il prend l’avion pour partir loin, afin de se suicider anonymement.
Il se retrouve dans un pays ravagé par la guerre, unique touriste dans un hôtel qui a connu le faste et n’est plus qu’un lieu déserté, tenu par une jeune veuve, son petit garçon qui ne parle plus, et son frère. Plus rien ne fonctionne dans cet hôtel, ni dans le pays.
Jonas a tout de même emporté sa boîte à outils. Grâce à elle et à son talent de bricoleur, il va petit à petit colmater, réparer, retoucher, rafistoler l’hôtel puis la ville tout entière. En même temps qu’il s’active aux réparations matérielles, il devient l’oreille attentive des maux des habitants. Et, finalement, à force d’être le confident de vies brisées par la guerre, il remet à plus tard son funeste projet.
Quelle magnifique histoire, traitée tout en finesse, humour et juste ce qu’il faut de loufoquerie, par Audur Ava Olafsdottir, cette écrivaine islandaise qui nous livre, depuis une dizaine d’années, des romans existentiels emplis de délicatesse et de foi en l’humanité (Rosa Candida, L’exception...).
Même s’il ne fait pas référence au métal précieux, puisqu’avec le tréma sur le o, ce titre signifie « cicatrices », Ör est tout de même un petit bijou !
Le mot de la fin revient à Claude, usagère à la médiathèque, qui l’a rapporté avec ce petit message : « Merci. J’ai été émerveillée par ce bouquin, je l’ai dévoré, j’aimerais ne pas l’avoir encore lu ».

Marie-Christine

dispo


Laisser une Réponse