Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Un temps pour perdre

Classé dans: Lison Futé 2003, Romans d'ailleurs.

roca-un-temps-pour-perdre

Maria Mercè Roca

Métailié (Suites), 2001
Traduit du catalan (Espagne) par Cathy Ytak
[ROC]

Laura, bientôt dix-huit ans, a arrêté ses études et travaille dans une usine catalane qui fabrique des jeans. Elle est repasseuse. Sur son temps libre, Laura se repose, essaie d’apprendre le français, dessine, voit ses copines ou bien retrouve son petit ami à l’arrière de sa fourgonnette. Une vie sans histoires, pas franchement détestable, mais bien éloignée de celle qu’on peut rêver à son âge.
” Chez elle, ils pensent qu’avoir du travail est un don de Dieu. [...] Laura entend sa mère et songe que, si se lever à cinq heures et demie tous les matins, à dix-sept ans, est une faveur de Dieu, elle ne veut surtout pas savoir ce qui se passera le jour où Dieu décidera de lui être contraire. ”
Lorsque Laura gagne à une tombola un séjour de quatre jours à Paris, une parenthèse s’ouvre dans sa vie monotone. A Paris, elle tombe amoureuse : six heures de paradis dans les bras d’un jeune homme aussi séduisant qu’insouciant, c’est peu mais c’est beaucoup, et surtout ça change tout. Hélas, la parenthèse se referme quand Laura rentre chez elle. Elle a pris conscience que le bonheur existe…
” Son monde s’est rétréci, comme si le plus redoutable des anges, celui qui dit la vérité, faisait toute la lumière sur ses journées et les rendait, d’un seul coup, désespérément semblables, ennuyeuses et sans espoir. [...] Dix-huit ans contre six heures… Et ce sont les heures qui gagnent. ”
Laura décide de repartir à Paris, retrouver celui qui hante ses pensées. Ce second voyage sera pour elle un temps pour perdre, mais surtout un moment qui la fera grandir et comprendre qu’elle peut agir sur sa vie, cesser de la subir, que dix-huit ans c’est aussi l’âge de tous les possibles.
Vraiment, voici un très joli roman, sobre et juste, sur ce moment si fugace du passage entre l’adolescence et l’âge adulte.

Marie-Christine

dispo

Laisser une Réponse