Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Un homme presque parfait

Classé dans: Lison Futé 2018, Romans d'ailleurs.

russo-homme

Richard Russo

10/18, 1995
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Luc Piningre, Josette Chicheportiche et Françoise Arnaud-Demir
[RUS]

À North Bath, station thermale en plein déclin, Sully, 60 ans, traîne la patte suite à un accident qui lui a amoché le genou. Il loge depuis vingt ans chez son ancienne institutrice, Miss Beryl, qui rêve encore du temps où la petite ville prospérait avec ses grands ormes. Mais aujourd’hui, son fils est plus enclin à spéculer avec avidité sur le nouveau projet d’implantation d’un parc d’attractions qui pourrait relever l’économie de North Bath que de penser à ces ormes aujourd’hui presque morts. Après un divorce et un fils qu’il n’a pas vu depuis près de trente ans, Sully vit de petits jobs que lui donne Carl Roebuck de Tip Top construction, dont la femme ne laisse pas le sexagénaire indifférent. À force de prendre des chemins de traverse, écrasée par un lourd souvenir, la vie de Sully semble être un énorme ratage, malgré son caractère et ses fidèles amis qui l’entourent, jusqu’au jour où son fils accompagné de son petit-fils qui est dans la crainte de tout, reviennent pour Thanksgiving. C’est peut-être l’occasion pour Sully de se créer une nouvelle vie et de rattraper le temps perdu.
Difficile de décrire un roman de Richard Russo tant il foisonne de personnages et de situations tous plus réels les uns que les autres. Dès la première page, on se retrouve très vite dans l’ambiance de la petite ville de North Bath si bien décrite et l’on regrette de la quitter le livre fini.

François

dispo


Laisser une Réponse