Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Le fusil de mon père

Classé dans: France, Lison Futé 2009.

saleem

Hiner Saleem

Seuil, 2004
[SAL]

Dans ce livre, Hiner Saleem, réalisateur kurde vivant en France, raconte le récit de son enfance en Irak.
Il décrit de manière simple et poignante sa vie et celle des siens sous le joug d’Omar Akha puis de Saddam Hussein et de leurs milices, et raconte comment ils ont dû fuir dans les montagnes après que sept membres de sa famille aient été tués par des miliciens.
Les années passent jusqu’au putsch de Al-Bakr et Saddam où un espoir de paix est pressenti…
Mais, malgré les promesses, jamais les Kurdes ne recouvreront leur autonomie et leurs droits seront systématiquement bafoués par le régime de Saddam Hussein.
Bien que son père et son frère fassent partie de la résistance kurde, l’adolescent qu’est devenu Azad (prénom utilisé dans le récit) n’y croit plus et pense que seule la résistance artistique peut faire évoluer leur situation.
Il s’enfuira finalement d’Irak à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre l’Europe où il deviendra cinéaste.
Ce récit autobiographique relatant un drame à la fois personnel et historique empreint de beaucoup de poésie et même parfois d’humour ouvre une fenêtre sur la culture kurde et permet d’appréhender un épisode trop méconnu de l’Histoire.
Depuis, Hiner Saleem n’a eu de cesse de représenter dans ses films l’aspiration du peuple kurde à être libre et reconnu.
Il a réalisé sept films dont Vodka Lemon (Prix San Marco de Venise en 2003) et Kilomètre Zéro (en compétition au Festival de Cannes 2005)  tous les deux disponibles à la médiathèque.

Caroline

dispo

Laisser une Réponse