Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

7 femmes

Classé dans: France, Lison Futé 2015.

salvayre-7

Lydie Salvayre

Perrin, 2013
[SAL]

Comme Virginia Woolf, dans son ouvrage intitulé Elles, Lydie Salvayre nous fait partager son admiration éperdue pour sept femmes. « Sept folles. Pour qui vivre ne suffit pas (…) Sept allumées pour qui écrire est toute la vie». Ce recueil est le fruit d’une subtile imbrication de pratique clinicienne (puisque Lydie Salvayre est aussi médecin psychiatre) et de recherche d’écriture. En osmose avec ses sujets, elle nous envoûte. Avec Emily Brontë, elle frissonne. Les Hauts de Hurlevent offre à la jeune Lydie l’homme idéal. Sylvia Plath, prisonnière de son milieu, peine à s’imposer face à son brillant époux. « Ce sentiment perpétuel d’avoir à se battre pour être une écrivaine à part entière et ne pas se laisser confiner dans des tâches subalternes, ce sentiment, disais-je, qui anticipe les grandes heures du féminisme, résonnera souvent dans la poésie de Plath, entre révolution et dérision. » Des portraits intimes où affleurent parfois la confidence. Des femmes qui cherchent à mettre des mots sur leurs souffrances. Colette incarne le scandale, Djuna Barnes l’indépendance. On pleure sur le sort de Marina Tsvetaeva. « Virginia Woolf m’apprend ou me réapprend, à savoir que les hommes ont un cœur compliqué rempli de contrebandes, que leurs mouvements intimes, échappent à la raison, que leurs dissonances intérieures sont souvent mystérieuses, déchirant les paradoxes qui les accablent, et labyrinthiques les combinaisons de leur esprit. » Lydie Salvayre attise notre curiosité, incite à nous précipiter en bibliothèque, en librairie ! Vous l’aurez compris, ces sept femmes sont en fait, huit.

Marijo

dispo


Laisser une Réponse