Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Le bien des absents

Classé dans: France, Lison Futé 2002, Mon Lison Futé préféré, Récits de vie.

sanbar-le-bien-des-absents

Elias Sanbar

Actes Sud, 2001
[B SAN]

Elias Sanbar est historien et journaliste. Palestinien exilé depuis 1948. Il a écrit différents ouvrages sur la question palestinienne.
Dans le Bien des Absents, Sanbar revient sur son exil et son rapport intime à sa terre natale. Un jour d’avril 1948, encore bébé, il quitte Haïfa dans les bras de sa mère. Sa famille s’installe au Liban. C’est le début d’un long et douloureux exil pour lui et les siens qui le jette comme son peuple aux quatre vents…
Après une nuit de discussion avec un ami il décide d’aller faire la guerre, un engagement pour venir en renfort aux combattants palestiniens encerclés par l’armée royale jordanienne.
Il se remémore des souvenirs : amis d’exil, amis combattants assassinés et amis de la cause palestinienne. Il revient sur sa rencontre et son amitié avec Jean Genet. Celui qui disait de son engagement : “Je suis pour les Palestiniens car ce sont les seuls qui m’ont accueilli sans aucune condition”.
Comme pour tout exilé un jour l’idée du retour ressurgit. Après moult réflexions et de longues hésitations, il décide de retourner à Haïfa où il va chercher la maison qu’il a quittée cinquante ans plus tôt. Sa maison devenue “Le bien des absents”.
Son père ne lui avait-il pas dit à la veille de son dernier exil :  “Ne sois pas triste. Personne ne parviendra à se débarrasser de nous. La Palestine est une épine plantée dans la gorge du monde. Personne ne parviendra à l’avaler. Ne t’inquiète pas”.

Mohamed

dispo

Laisser une Réponse