Lison Futé 2019 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Dino, la belle vie de la sale industrie du rêve

Classé dans: Biographie, Lison Futé 2002.

tosches-dinoNick Tosches

Rivages, 2001
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean Esch

[778 MAR B]

Si on ne lit pas les 200 pages de notes en fin de livre (et, à moins d’être un dinopathe acharné, on ne les lira pas) et, j’irai même plus loin, si on ne sait même pas qui est Dino Croccetti, plus connu, pourtant, sous le pseudonyme de Dean Martin, on peut se plonger quand même dans Dino. Pourquoi ? Mais parce que Dino est un grand bouquin, parce qu’il embrasse près d’un siècle d’histoire souterraine américaine en auscultant ce qui a fait de l’Amérique ce qu’elle est : le Show Bizness.
Bien sûr il y a les filles, les compromissions mafieuses, l’ombre de Vegas et même des égarés dans les coulisses du pouvoir, mais, surtout, au milieu, il y a Dino, et son menefreghismo (la main froide), qui semble s’en moquer éperdument. Dino est une superstar, il est milliardaire, il a les filles à ses pieds, les maffiosi les plus redoutés lui mangent dans la main, et lui, il s’en fout. Il regarde dans le vague en ne pensant à rien. Sur la fin Tosches arrive à en faire une sorte de Bouddha décadent, un type qui s’est libéré des passions de ce monde… Un livre de commande qui est devenu un grand livre.

Emmanuel

dispo


Laisser une Réponse