Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

La vierge des tueurs

Classé dans: Lison Futé 2001, Romans d'ailleurs.

vallejo-vierge-des-tueurs

Fernando Vallejo

Belfond, 1997
Traduit de l’espagnol (Colombie) par Michel Bibard
[VAL]

Si vous voulez être apostrophé par un type qui n’a plus d’âge, parce qu’il se dit vieux depuis l’enfance, qui n’a pas de vie, parce qu’elle n’est que naufrage, un type qui n’a aucun espoir tant il associe sa déchéance à celle de son pays, qu’il dit foutu, perdu, incontrôlable, vous lirez La vierge des tueurs.
Ce livre n’est que le va-et-vient, clos et fatal de la douleur à la violence : ” En fuyant la douleur, je revenais à elle. ” dit le personnage principal, celui qui vous a apostrophé un peu plus haut.
Dans ce monde, où tout est à tuer et à se tuer, pas d’échappatoire, sauf peut-être cet instant tendre : ” Je lui ai ôté sa chemise, il a quitté ses chaussures, je lui ai ôté son pantalon, il a ôté ses chaussettes et son slip… “.
Mais ce livre n’est que l’enfer d’une Colombie dévastée par la drogue et la corruption, la misère et la haine.
Comme un cauchemar sans réveil avec des vierges en plastique qui pleurent des larmes de sang.

Isabelle G

dispo

Ce livre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2006, réalisé par Barbet Schroeder avec Anderson Ballesteros et German Jaramillo. Le scénario publié par Avant-Scène est disponible à la médiathèque

dispo

Laisser une Réponse