Lison Futé 2018 est arrivé !

  • À propos
  • Archives web
  • Conseils de lecture sur le Web
  • Ecrivez-nous
  • Mon Lison futé préféré
  • Téléchargements

Onze histoires de solitude

Classé dans: Lison Futé 2018, Romans d'ailleurs.

yates-solitude

Richard Yates

Robert Laffont, 2011
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Rosenthal
[YAT]

On retrouve dans ce recueil de nouvelles datant des années cinquante les thèmes chers à Richard Yates, qui hanteront tous ses écrits : la solitude, bien évidemment, le désespoir et la mélancolie qui collent à la peau de ses antihéros. « Ceux qui réussissent ne m’intéressent pas ».
Pour le jeune Vincent, orphelin et modeste, c’est l’isolement et l’incompréhension qui l’emportent malgré une institutrice qui veut trop bien faire. L’intégration n’aura pas lieu et le rejet n’en sera que plus violent sous les moqueries des autres élèves. Jusqu’à faire de l’enfant « le chouchou par pitié ».
Chaque histoire se solde invariablement par un échec amer car les personnages de Yates sont voués à la défaite et à la transparence même si c’est ce qu’ils redoutent le plus comme n’importe lequel d’entre nous. Toute l’Amérique post Seconde Guerre mondiale se retrouve en filigrane de ces nouvelles, le rêve qui s’éteint peu à peu mais sûrement. Comme ce jeune couple malheureux et rempli de doutes avant même le grand jour, un homme mourant à l’hôpital visité par sa femme et l’amant de cette dernière, et cet ancien militaire qui ressasse inlassablement les mêmes histoires de bravoure faute d’avoir eu lui-même un parcours inoubliable.
On pense à John Cheever au long de ces onze nouvelles, mais Yates ne s’attache pas seulement à la middle class américaine des banlieues. La mélancolie et le sentiment d’échec qui planent sur ces histoires ne cessent de nous hanter bien après la lecture. Un auteur à découvrir au plus vite ou à redécouvrir.

François

dispo


Laisser une Réponse